← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Les Menus

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les habitants des Menus se sont rendus dans l'isoloir pour les municipales. -18,80 points, c'est la baisse entre la participation au premier tour des municipales en 2014 et cette année. 52,81 % des citoyens ont voté, par rapport à 71,61 % la dernière fois. On remarque que le taux de participation dans le département de l'Orne a baissé, en comparaison avec la dernière élection (74,37 % contre 56,95 % cette année).

Si un candidat peut réunir au moins la moitié des voix et plus du quart des inscrits, un siège au conseil municipal l'attend.

Aux Menus, qui est en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

On comptait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal des Menus (61). L'ensemble de ces sièges a déjà été attribué dès le premier tour de ces élections municipales 2020. Sylvain Boucher obtient 96,73 % des suffrages à l'issue du 1er tour des élections municipales. Remi Rousset a pu tabler sur le soutien de 94,56 % des votants. Stephanie Cirou a réalisé un résultat qui la place troisième (93,47 %). Le score élevé de plusieurs candidats, comme Ludwig Haye (89,13 %), Matthieu Dassé (88,04 %), Malcolm Gain (88,04 %), Michèle Dumont Wylleman (84,78 %), Pierre Vaugon (84,78 %), Philippe Massé (82,60 %), Luc Bernand (78,26 %) et Denis Guillet (77,17 %), leur a également assuré une place au conseil municipal.

Il faut aussi noter que ce hameau a relevé 1,06 % de votes blancs et 1,06 % de votes nuls.

Ce sont les membres du conseil municipal eux-mêmes qui vont maintenant choisir dans leurs rangs le futur maire.

Résultats du premier tour - Les Menus

Abstention : 47.19% Participation : 52.81%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sylvain BOUCHER, 96.73%



    Sylvain BOUCHER

    96.73 %

    89 votes

  • Remi ROUSSET, 94.56%



    Remi ROUSSET

    94.56 %

    87 votes

  • Stephanie CIROU, 93.47%



    Stephanie CIROU

    93.47 %

    86 votes

  • Ludwig HAYE, 89.13%



    Ludwig HAYE

    89.13 %

    82 votes

  • Matthieu DASSÉ, 88.04%



    Matthieu DASSÉ

    88.04 %

    81 votes

  • Malcolm GAIN, 88.04%



    Malcolm GAIN

    88.04 %

    81 votes

  • Michèle DUMONT WYLLEMAN, 84.78%



    Michèle DUMONT WYLLEMAN

    84.78 %

    78 votes

  • Pierre VAUGON, 84.78%



    Pierre VAUGON

    84.78 %

    78 votes

  • Philippe MASSÉ, 82.6%



    Philippe MASSÉ

    82.6 %

    76 votes

  • Luc BERNAND, 78.26%



    Luc BERNAND

    78.26 %

    72 votes

  • Denis GUILLET, 77.17%



    Denis GUILLET

    77.17 %

    71 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 198 habitants
  • 178 inscrits
  • Votants94 inscrits 52.81%
  • Abstentionnistes84 inscrits 47.19%
  • Votes blancs1 inscrits 1.06%

Article à la une des élections

Régionales : les procurations seront en partie numérisées pour les prochaines élections, annonce le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Les Menus : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises s'opérera lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000. Les électeurs qui habitent dans ces villes peuvent directement voter pour leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente aux Menus pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire en fonction Pierre Vaugon propose sa candidature à sa réélection. Luc Bernand, qui avait décroché un siège au conseil municipal à la suite des municipales de 2014, se porte également candidat. Sylvain Boucher, Stephanie Cirou, Matthieu Dassé, Michèle Dumont Wylleman, Malcolm Gain, Denis Guillet, Ludwig Haye, Philippe Massé et Remi Rousset se rajoutent à la liste des candidats aux Menus.

Rapide rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu dès le premier tour si le candidat a obtenu la majorité absolue, et s'il a récolté au minimum le quart des voix des citoyens enregistrés sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir atteint une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux aux Menus ?

Durant ces élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, les électeurs des Menus choisiront leur nouveau conseil municipal. Certains critères doivent être réunis pour participer à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'UE, habitant ou payant ses impôts dans la municipalité dont il est question. Il faut de plus avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

Point sur les Municipales 2014

Les municipales ont une spécificité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont choisis via un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, aux Menus, dès le soir du premier tour, les habitants élisaient 11 membres du conseil municipal. Pour épauler Sylvain Boucher et Denis Guillet dans leurs tâches, les Menusiens avaient pu miser sur Hervé Vieillerobe, Matthieu Mortier, Luc Bernand, Malcolm Gain mais aussi Jean-Michel Moreau et Pierre Vaugon.
Une tendance est ressortie lors des élections : d'assez nombreux citoyens (111 participants pour 155 inscrits) sont partis glisser leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation indique une forte baisse par rapport aux Municipales de 2008 où il atteignait 79,29 %.

D'autres élections ont-elles traduit la même tendance ?

Plusieurs types de scrutin se sont déroulés après les élections municipales, et les précédentes élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Si l'on analyse les scores du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville des Menus, il en ressort qu'ils sont différents de ce qui a été déclaré à l'échelle nationale.
Les élections du premier tour ont départagé Marine Le Pen (Front national), qui a eu 31,37 % des voix, François Fillon (Les Républicains), avec un résultat de 25,49 % et, derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) avec 14,38 % au suffrage. Au deuxième tour, Marine Le Pen est arrivée en tête avec 54,7 % des suffrages des résidents des Menus. 138 habitants s'étaient rendus dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 81,18 % des citoyens des Menus, contre 87,01 % en 2012. Cette baisse de la participation est assez similaire à l'évolution enregistrée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) de l'autre avaient respectivement emporté 29,7 % et 21,78 % des votes aux élections européennes 2019.

Quelques informations sur Les Menus

Avant d'aller aux urnes lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens des Menus de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur commune.

Les Menus : comment considérerait-on ses habitants ?

Cette ville de l'Orne compte 237 résidents. La Communauté de Communes des Hauts du Perche réunit Les Menus avec diverses municipalités voisines, comme Pas-Saint-l'Homer, La Ventrouze ou également Beaulieu. Les résidents menusiens sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 19,85 % ont entre 55 et 64 ans. Les habitants issus de l'immigration se révèlent peu nombreux aux Menus, on y recense 2,56 % de la population.

Un aperçu du niveau de vie des habitants des Menus

Le marché de l'emploi se retrouve dans les données suivantes. Ce petit village est principalement habité par des professions intermédiaires et employés qui constituent 52,38 % de sa population en activité (plus de 110 Menusiens sont actifs, à savoir 47,44 %). Les chômeurs représentent 8 % de la population menusienne. Plus de la moitié des personnes déclarant toucher des allocations sont des hommes.
En 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à plus de 20 000 € sur toute la France. Aux Menus, durant l'année 2016, les foyers ont perçu en moyenne 20 405 € par an.
Les Menusiens sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les données qui suivent vous renseigneront sur le sujet. Les habitants louent plus volontiers les maisons non HLM de 4 pièces (5 %) et les maisons non HLM de 3 pièces (environ 2 %). Qu'achètent les résidents dans votre ville ? Les ménages sont presque 25 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et 36 % d'une maison de 4 pièces.

Que dire de la qualité de vie aux Menus ?

Remarque : les équipements menusiens (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Il y a 52 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune des Menus, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y vivent.
Savoir à quel point un territoire est pollué donne un renseignement important concernant la qualité de vie sur place. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.