← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Eppe-Sauvage

Résumé du premier tour

Les résidents d'Eppe-Sauvage se sont rendus aux urnes pour les élections municipales du 15 mars 2020. Au soir de l'élection au premier tour des municipales, 58,46 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 72,19 % (baisse de -13,73 points). On constate que la participation dans le département du Nord a baissé, en comparaison avec la dernière élection (71,07 % contre 52,09 % cette année).

Un candidat a emporté plus de 50 % des votes et au moins 25 % des suffrages des inscrits ? Il va donc siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête suite au 1er tour à Eppe-Sauvage ?

Fin du suspense à Eppe-Sauvage (59), étant donné que les 11 membres du conseil municipal ont donc déjà été élus dès le premier tour des élections municipales 2020. Scores du 1er tour des élections municipales : Fanny Fostier s'impose grâce à 85,58 % des voix. On compte 81,08 % des électeurs arrêtant leur choix sur Michel Houart. D'après les chiffres, fort de 79,27 % des suffrages, Florent Tilmant est en troisième position. De nouveaux conseillers municipaux ont obtenu un score assez élevé : Jocelyne Delhoye (78,37 %), Christophe Wayet (76,57 %), Roger Tilmant (75,67 %), Mario Nuzzolo (72,97 %), Tony Coscia (70,27 %), Viviane Desmarchelier (70,27 %), Michelle Detournay (68,46 %) et Martial Carlier (65,76 %).

Comme pour beaucoup de scrutins, plusieurs électeurs ont voté blanc et d'autres ont déposé un vote invalide. Dans ce hameau, il y a eu 0,88 % de votes blancs et 1,75 % de bulletins non valides.

Après avoir été choisis, les conseillers municipaux sont invités à désigner – dans leurs rangs – le futur maire.

Résultats du premier tour - Eppe-Sauvage

Abstention : 41.54% Participation : 58.46%

Résultats détaillés du tour 1

  • Fanny FOSTIER, 85.58%



    Fanny FOSTIER

    85.58 %

    95 votes

  • Michel HOUART, 81.08%



    Michel HOUART

    81.08 %

    90 votes

  • Florent TILMANT, 79.27%



    Florent TILMANT

    79.27 %

    88 votes

  • Jocelyne DELHOYE, 78.37%



    Jocelyne DELHOYE

    78.37 %

    87 votes

  • Christophe WAYET, 76.57%



    Christophe WAYET

    76.57 %

    85 votes

  • Roger TILMANT, 75.67%



    Roger TILMANT

    75.67 %

    84 votes

  • Mario NUZZOLO, 72.97%



    Mario NUZZOLO

    72.97 %

    81 votes

  • Tony COSCIA, 70.27%



    Tony COSCIA

    70.27 %

    78 votes

  • Viviane DESMARCHELIER, 70.27%



    Viviane DESMARCHELIER

    70.27 %

    78 votes

  • Michelle DETOURNAY, 68.46%



    Michelle DETOURNAY

    68.46 %

    76 votes

  • Martial CARLIER, 65.76%



    Martial CARLIER

    65.76 %

    73 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 270 habitants
  • 195 inscrits
  • Votants114 inscrits 58.46%
  • Abstentionnistes81 inscrits 41.54%
  • Votes blancs1 inscrits 0.88%

Article à la une des élections

Sénat : Philippe Dallier (LR) "satisfait" du résultat des élections

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Eppe-Sauvage : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux se tiendra les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils ont la possibilité de se regrouper. Le jour de l'élection, les citoyens sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Eppe-Sauvage : qui sont les candidats aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. La mairie d'Eppe-Sauvage verra éventuellement sa maire Viviane Desmarchelier renouveler son mandat. Martial Carlier a aussi officialisé sa candidature. Les autres candidats sont Tony Coscia, Jocelyne Delhoye, Michelle Detournay, Fanny Fostier, Michel Houart, Mario Nuzzolo, Florent Tilmant, Roger Tilmant et Christophe Wayet.

Il est nécessaire de rappeler que, pour être élus dès le premier tour, les candidats sont obligés d'atteindre une majorité absolue. Ceux-ci doivent par ailleurs avoir recueilli les votes d'au moins un quart des citoyens inscrits sur les listes. S'il y a un second tour, les candidats doivent obtenir une majorité relative pour être élus et pouvoir prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Eppe-Sauvage : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal de la commune d'Eppe-Sauvage sera élu les 15 et 22 mars 2020, lors des élections municipales 2020. Pour information, diverses conditions doivent être réunies pour participer à ce suffrage. Outre le fait d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, il faut être français ou ressortissant de l'UE et habiter ou payer ses impôts dans la commune du vote.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Les villes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage dans le cadre de ces municipales. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Eppe-Sauvage, dès le soir du premier tour, les citoyens désignaient 11 membres du conseil municipal. Les Eppois ont donc chargé Tony Coscia et Jocelyne Delhoye de les administrer, avec Adrien Guilluy, Mario Nuzzolo, Christophe Wayet, Philippe Demaret mais aussi Sylvie Demaret et Viviane Desmarchelier​.
D'assez nombreux votes ont été comptabilisés lors de ces élections : sur un ensemble de 187 inscrits sur les listes électorales, 135 électeurs ont voté. Ceci équivaut à une forte baisse par rapport à la participation aux élections municipales de 2008 qui s'élevait à 84,31 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats d'autres élections ?

Les dernières élections présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs scrutins depuis les précédentes Municipales. En 2017, au premier tour des dernières Présidentielles, les résidents d'Eppe-Sauvage ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu se dégager à l'échelle du pays.
Les candidats favoris au premier tour étaient Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) avec 25,23 % des votes, suivi par François Fillon (Républicains) avec 24,32 %, et Marine Le Pen, derrière, avec 19,82 %. Avec 56,18 % des suffrages, Emmanuel Macron a triomphé durant le second tour à Eppe-Sauvage. 108 Eppois sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (74,48 %) tandis que le taux de participation en 2012 était de 87,66 %. On note ainsi une baisse différente de l'évolution au niveau national (-5,8 points).
Lors des Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su convaincre, avec 21,98 % des voix. Elle était suivie d'Europe Écologie qui, pour sa part, en a rassemblé 14,29 %.

Quelques informations sur Eppe-Sauvage

Les élections municipales donnent une vision de l'état socio-économique à Eppe-Sauvage. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens devront aller voter.

Quelques mots sur le profil des habitants d'Eppe-Sauvage

Eppe-Sauvage se trouve dans le Nord. 267 individus vivent dans ce hameau. La Communauté de Communes du Sud Avesnois réunit Eppe-Sauvage avec différentes autres villes, comme Baives, Anor ou bien Ohain. Les Eppois sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 23,84 % ont entre 55 et 64 ans). Le multiculturalisme est très représenté à Eppe-Sauvage, où 30,86 % des habitants émanent de l'immigration.

Voici des statistiques permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Eppe-Sauvage

Un survol des domaines suivants permet de bien cerner l'emploi à Eppe-Sauvage. Les résidents de la commune sont en majeure partie des employés et agriculteurs exploitants. On estime qu'ils représentent 58,82 % des 129 Eppois actifs (les actifs constituent quant à eux 46,84 % de la population). Les personnes au chômage forment moins de 20 % des résidents eppois. Les hommes sont surreprésentés (plus de la moitié).
Avec un revenu moyen de 20 918 € en 2016, les Eppois ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de plus de 20 000 €).
Pour en savoir plus sur le marché immobilier eppois, regardez les données qui suivent, elles pourraient vous éclairer. Les Eppois et la location : ils s'avèrent environ 4 % à être locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et moins de 4 % d'une maison non HLM de 6 pièces. Qu'achètent les résidents au sein de votre ville ? Les foyers sont plus de 21 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et 33 % d'une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Eppe-Sauvage ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la commune : en satisfaisant les besoins des habitants, elles assurent la qualité de vie dans leur ville. On peut noter qu'à Eppe-Sauvage les infrastructures manquent un peu. Avec ses 59 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer qu'Eppe-Sauvage compte un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour ces dernières, on répertorie 1 établissement scolaire.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte une information importante concernant la qualité de vie sur les lieux. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Eppe-Sauvage, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.