← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Élincourt

Résumé du premier tour

Les résidents d'Élincourt se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. La participation au premier tour des élections municipales est cette année de 69,37 %. Elle s'élevait à 75,31 % lors du scrutin de 2014 - ce qui correspond à une baisse (-5,94 points). La mobilisation des électeurs du Nord a baissé par rapport à l'élection précédente (71,07 % contre 52,09 % cette année).

Un siège au conseil municipal est attribué de manière automatique à un candidat s'il a obtenu le score suivant : plus de 50 % des voix et au moins le quart des suffrages des inscrits.

Élincourt : quels sont les résultats du premier tour des élections municipales 2020 ?

Les 15 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le 1er tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Élincourt (59). C'est Sarah Lengrand qui l'emporte lors du 1er tour des municipales avec 57,05 % des votes. Didier Cattoen est soutenu par 56,08 % des électeurs. Jocelyne Blondiaux - Meunier atterrit en troisième place, avec 55,44 % des voix. Parmi les futurs conseillers municipaux se trouveront aussi Fleur Chretienneau (54,80 %), Delphine Bonnet (53,84 %), Blandine Ruks Crepin (52,88 %), Guillaume Boitiaux (52,56 %), Alain Milia (52,24 %), Jacques Odiot (51,92 %), Mauricette Boitelle (51,28 %), Jean-Marc Buissè (51,28 %), Eric Bontemps (50,64 %), Patrick Grattepanche (50,64 %), Pierre Laude (50,64 %) et Martine Canonne (50,32 %).

L'élection du maire va à présent avoir lieu. Ce dernier est élu par et parmi les membres du conseil municipal fraîchement élus.

Résultats du premier tour - Élincourt

Abstention : 30.63% Participation : 69.37%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sarah LENGRAND, 57.05%



    Sarah LENGRAND

    57.05 %

    178 votes

  • Didier CATTOEN, 56.08%



    Didier CATTOEN

    56.08 %

    175 votes

  • Jocelyne BLONDIAUX - MEUNIER, 55.44%



    Jocelyne BLONDIAUX - MEUNIER

    55.44 %

    173 votes

  • Fleur CHRETIENNEAU, 54.8%



    Fleur CHRETIENNEAU

    54.8 %

    171 votes

  • Delphine BONNET, 53.84%



    Delphine BONNET

    53.84 %

    168 votes

  • Blandine RUKS CREPIN, 52.88%



    Blandine RUKS CREPIN

    52.88 %

    165 votes

  • Guillaume BOITIAUX, 52.56%



    Guillaume BOITIAUX

    52.56 %

    164 votes

  • Alain MILIA, 52.24%



    Alain MILIA

    52.24 %

    163 votes

  • Jacques ODIOT, 51.92%



    Jacques ODIOT

    51.92 %

    162 votes

  • Mauricette BOITELLE, 51.28%



    Mauricette BOITELLE

    51.28 %

    160 votes

  • Jean-Marc BUISSÈ, 51.28%



    Jean-Marc BUISSÈ

    51.28 %

    160 votes

  • Eric BONTEMPS, 50.64%



    Eric BONTEMPS

    50.64 %

    158 votes

  • Patrick GRATTEPANCHE, 50.64%



    Patrick GRATTEPANCHE

    50.64 %

    158 votes

  • Pierre LAUDE, 50.64%



    Pierre LAUDE

    50.64 %

    158 votes

  • Martine CANONNE, 50.32%



    Martine CANONNE

    50.32 %

    157 votes

  • Cécile LECONTE - TERLYNCK, 50%



    Cécile LECONTE - TERLYNCK

    50 %

    156 votes

  • Jean BERNARD, 49.35%



    Jean BERNARD

    49.35 %

    154 votes

  • Alain BARBAUD, 49.03%



    Alain BARBAUD

    49.03 %

    153 votes

  • Isabelle ABRAHAM - PARINGAUX, 48.71%



    Isabelle ABRAHAM - PARINGAUX

    48.71 %

    152 votes

  • Jean-Pierre COQUELLE, 48.39%



    Jean-Pierre COQUELLE

    48.39 %

    151 votes

  • Emeline COUPEZ, 47.75%



    Emeline COUPEZ

    47.75 %

    149 votes

  • Jean-Paul IDOINE, 45.83%



    Jean-Paul IDOINE

    45.83 %

    143 votes

  • Monique IDOINE - PESTRIN, 45.51%



    Monique IDOINE - PESTRIN

    45.51 %

    142 votes

  • Victoria PETIT, 44.55%



    Victoria PETIT

    44.55 %

    139 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 634 habitants
  • 457 inscrits
  • Votants317 inscrits 69.37%
  • Abstentionnistes140 inscrits 30.63%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Élincourt : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leur conseil municipal, à l'issue des élections programmées les 15 mars et 22 mars prochains. Dans les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000, les règles de l'élection sont quelque peu différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont enregistré officiellement leur candidature.

Les Municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à Elincourt

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Le maire actuel Pierre Laude propose sa candidature à sa réélection. Isabelle Abraham - Paringaux a validé sa participation. S'ajoutent aussi les candidatures d'Alain Barbaud, Jean Bernard, Jocelyne Blondiaux - Meunier, Mauricette Boitelle, Guillaume Boitiaux, Delphine Bonnet, Eric Bontemps, Jean-Marc Buissè, Martine Canonne, Didier Cattoen, Fleur Chretienneau, Jean-Pierre Coquelle, Emeline Coupez, Patrick Grattepanche, Jean-Paul Idoine, Monique Idoine - Pestrin, Cécile Leconte - Terlynck, Sarah Lengrand, Alain Milia, Jacques Odiot, Victoria Petit et Blandine Ruks Crepin.

Précisons qu'une élection dès le premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit par ailleurs avoir rassemblé les votes de plus d'un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, la majorité relative doit être atteinte de façon à ce que le candidat soit élu et puisse prendre ainsi l'un des 15 sièges à pourvoir.

Élincourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

La commune d'Élincourt choisira un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Pour être en mesure de voter durant cette élection, il faut bien sûr avoir plus de 18 ans et apparaître sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou ressortissant de l'Union européenne, et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité correspondante.

Quelles étaient les tendances des précédentes élections municipales ?

Les municipales prennent une forme particulière dans les communes de moins de 1000 habitants. C'est un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes.
À Élincourt, 15 sièges du conseil municipal ont été remportés pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Ce sont Jacques Odiot et Pierre Laude que les Elincourtois avaient désignés pour les diriger, en compagnie de Monique Pestrin, Marie-Andrée Delhaye, Alain Milia, Alain Barbaud mais aussi Fleur Chretienneau et Lionel Hiboux.
On compte 208 votants pour 490 présents sur les listes électorales. On observe ici une forte baisse du taux de participation lorsque l'on fait une comparaison avec celui de 2008 (78,67 %) aux dernières élections municipales.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'un scrutin à un autre ?

Tandis que les élections présidentielles se déroulaient en 2017, on totalisait plusieurs scrutins depuis les précédentes élections municipales. Si on analyse la tendance du premier tour des dernières élections présidentielles à Élincourt, le constat qui en ressort montre que les scores étaient différents de ceux répertoriés au niveau national.
Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon et Jean-Luc Mélenchon (Les Républicains et La France insoumise) d'autre part ont respectivement emporté 49,87 % et 15,73 % des votes au premier tour. Il y aura eu 67,16 % de votes des électeurs d'Élincourt pour Marine Le Pen au deuxième tour. En 2012, 79,09 % des résidents d'Élincourt avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 376 en 2017 (soit 79,49 %). Au niveau de la France en 2012, on observait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez différente.
On relèvera lors des Européennes de 2019 les bons résultats obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 50,39 % des voix, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec 14,17 % des suffrages.

Quelques informations sur Élincourt

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est donc le moment idéal de se rendre compte de la condition socio-économique dans la municipalité d'Élincourt.

Que sait-on des personnes vivant à Élincourt ?

Élincourt, cette ville du Nord, est peuplée de 625 personnes. La création de la Communauté d'Agglomération du Caudrésis et du Catésis a permis de rattacher ce village à des villes avoisinantes, telles que Groise, Briastre ou Beauvois-en-Cambrésis. La commune est peu âgée. Actuellement, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 20,10 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu représentés parmi la population habitant à Élincourt (0,96 % des habitants).

Qu'en est-il du niveau de vie à Élincourt ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché du travail ressemble à ce qui suit à Élincourt. Les employés et ouvriers représentent 63,46 % des actifs elincourtois. Les 280 résidents actifs forment 45,19 % de la population de la commune. Environ 15 %, c'est la part des demandeurs d'emploi dans la population elincourtoise. Plus de la moitié sont des femmes.
D'un point de vue statistique, les Elincourtois perçoivent un revenu moyen plus faible que celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian national s'élevait à environ 20 000 € et en 2016, il était de 17 517 €.
Outre les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous informeront aussi sur le niveau de vie des Elincourtois. Les Elincourtois s'avèrent 6 % à être locataires de maisons non HLM de 3 pièces et moins de 5 % de maisons non HLM de 4 pièces. Les habitants d'Élincourt sont un peu moins du quart à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et 17 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on à Élincourt ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon marqueur de la qualité de vie dans une commune. À Élincourt, ces infrastructures manquent un peu. On recense 132 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 établissement scolaire dans la ville.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau donnent une bonne vision de la pollution environnante dans une commune. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.