← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Parigny-la-Rose

Résumé du premier tour

Les résidents de Parigny-la-Rose ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les citoyens de la commune ont été 73,33 % à aller aux urnes au premier tour des municipales, par rapport à 92,68 % en 2014 (baisse de -19,35 points). Dans le département de la Nièvre, le taux de participation des électeurs au scrutin a baissé en regard de l'élection précédente : 75,38 % contre 65,12 % cette année.

Pour cette élection, dès lors qu'un candidat obtient au moins la moitié des suffrages et le quart des voix des inscrits, il est élu au conseil municipal.

Municipales 2020 à Parigny-la-Rose : quels sont les scores du premier tour ?

Les 7 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les élections municipales 2020 se terminent donc à Parigny-la-Rose (58). Katia Nolin, Hélène Rousseau, Catherine Testa, Charles Van Belleghem et Christiane Van Belleghem ont obtenu 96,87 % des votes et, par conséquent, sont en tête de ce 1er tour. Johannes Bosma (93,75 %) et Nicole Wintsch (93,75 %) se sont assuré un siège au conseil grâce à leur résultat élevé.

Au sein des citoyens de ce petit village, 3,03 % ont opté pour le bulletin blanc.

Ce sont les membres du conseil municipal eux-mêmes qui vont à présent choisir parmi eux le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Parigny-la-Rose

Abstention : 26.67% Participation : 73.33%

Résultats détaillés du tour 1

  • Katia NOLIN, 96.87%



    Katia NOLIN

    96.87 %

    31 votes

  • Hélène ROUSSEAU, 96.87%



    Hélène ROUSSEAU

    96.87 %

    31 votes

  • Catherine TESTA, 96.87%



    Catherine TESTA

    96.87 %

    31 votes

  • Charles VAN BELLEGHEM, 96.87%



    Charles VAN BELLEGHEM

    96.87 %

    31 votes

  • Christiane VAN BELLEGHEM, 96.87%



    Christiane VAN BELLEGHEM

    96.87 %

    31 votes

  • Johannes BOSMA, 93.75%



    Johannes BOSMA

    93.75 %

    30 votes

  • Nicole WINTSCH, 93.75%



    Nicole WINTSCH

    93.75 %

    30 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 38 habitants
  • 45 inscrits
  • Votants33 inscrits 73.33%
  • Abstentionnistes12 inscrits 26.67%
  • Votes blancs1 inscrits 3.03%

Article à la une des élections

Écologistes : la guerre des chefs est déjà déclarée

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Parigny-la-Rose : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il sera question d'élire non pas une liste, à l'inverse des villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Élections municipales 2020 à Parigny-La-Rose : quels candidats seront présents ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Charles Van Belleghem, maire actuel de Parigny-La-Rose, décide d'être candidat à sa réélection. Johannes Bosma sera dans la course pour les élections. Aux élections municipales 2014 où il s'était présenté, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Les autres prétendantes à la mairie sont Katia Nolin, Hélène Rousseau, Catherine Testa, Christiane Van Belleghem et Nicole Wintsch.

Les candidats qui remportent une majorité absolue ont la possibilité d'être élus dès le premier tour, à la condition qu'au moins le quart des résidents enregistrés sur les listes électorales leur aient accordé leur confiance dans l'urne. S'il y a un second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 7 sièges à pourvoir que s'ils atteignent une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Parigny-la-Rose ?

Parigny-la-Rose disposera d'un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Les ressortissants d'un pays membre de l'Union européenne sont également conviés à ce suffrage ! Il est nécessaire qu'ils réunissent tout de même les critères suivants : être majeur, être inscrit sur les listes électorales françaises, et payer ses impôts ou résider dans la ville correspondante.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des municipales, les communes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les citoyens de Parigny-la-Rose avaient désigné 7 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Accompagnées de Charles Van Belleghem, Frédérique Lanore, François Peignot, Maurice Nicolas et Johannes Bosma, Hélène Rousseau et Katia Nolin avaient été élues pour administrer les Parignycois.
Sur 41 inscrits, de très nombreux citoyens se sont rendus aux bureaux de vote. En effet, 38 de ces derniers ont placé un bulletin dans l'urne, une forte hausse en comparaison de 2008. Les Municipales, cette année-là, avaient effectivement engendré une participation de 74,36 %.

Une évolution déjà présente aux précédentes élections ?

Les Présidentielles, qui ont eu lieu en 2017, comptent parmi les scrutins qui se sont tenus depuis les dernières élections municipales. Si l'on étudie les résultats du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville de Parigny-la-Rose, il s'avère qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré au niveau du pays.
Tandis que Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part emportaient 36,11 % et 25 % des voix au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se classait derrière avec 16,67 %. La distribution des votes au deuxième tour a valorisé Marine Le Pen qui a récolté 62,86 % des votes des habitants de Parigny-la-Rose. Alors que le taux de participation des habitants de Parigny-la-Rose au second tour était de 76,19 % en 2012, il était de 81,82 %, soit 36 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une hausse différente de la tendance constatée dans le pays entre les deux mêmes années.
Parmi les listes en position de faveur lors des Européennes 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (46,43 %) et l'Union de la Droite et du Centre (14,29 %).

Quelques informations sur Parigny-la-Rose

15 et 22 mars 2020 : dates des élections municipales. Les conseillers municipaux de Parigny-la-Rose devront ainsi s'intéresser à la situation socio-économique de la municipalité (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quelles sont les caractéristiques propres aux habitants de Parigny-la-Rose ?

Parigny-la-Rose est une commune de la Nièvre de 41 habitants. Avec Marcy, Saint-Pierre-du-Mont ou Armes, Parigny-la-Rose appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Haut Nivernais-Val d'Yonne. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les habitants entre 55 et 64 ans constituent 39,19 % de la population. Les résidents sont par conséquent peu âgés. La ville de Parigny-la-Rose est peu multiculturelle. 2,57 % de ses résidents sont immigrés.

Quel est le niveau de vie dans la ville de Parigny-la-Rose ?

Qu'en est-il du marché du travail à Parigny-la-Rose ? Les Parignycois sont en majorité des ouvriers et employés (100 % des habitants). Les actifs sont au nombre de 15 et représentent 38,44 % des habitants. Les femmes parignycoises sont dans l'ensemble plus touchées par le chômage. Sur 13 % de demandeurs d'emploi, plus de la moitié sont, en effet, des femmes.
Pour enrichir cette analyse du niveau de vie parignycois, il se révèle utile d'examiner les données du marché immobilier. Au sein de la ville parignycoise, les logements les plus populaires chez les locataires sont les maisons non HLM de 4 pièces (presque 10 %) ainsi que les maisons meublées de 4 pièces (environ 5 %). Les propriétaires sont presque 25 % à investir dans une maison de 5 pièces et 42 % dans une maison de 4 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Parigny-la-Rose ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les besoins des Parignycois. On compte, dans la commune, peu de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 5 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
L'aménagement du territoire et les services publics sont des facteurs à connaître pour la sélection d'un lieu de vie. La pollution aussi. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant au niveau microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le voir vous-même avec L'observatoire national de l'eau.