← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Montigny-sur-Canne

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les résidents de Montigny-sur-Canne ont été appelés à voter pour les municipales. Au 1er tour des municipales, 73,68 % des citoyens étaient allés aux urnes. Un chiffre en baisse (-3,14 points) par rapport à 2014, où ils étaient 76,82 % à avoir voté. La participation enregistrée au niveau de la Nièvre pour ce scrutin a baissé en comparaison avec la précédente (75,38 % contre 65,12 % cette année).

Est désigné au conseil municipal tout candidat ayant obtenu plus de 50 % des votes exprimés et le quart des voix des inscrits.

Municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Montigny-sur-Canne ?

La totalité des sièges du conseil municipal (11) a été allouée dès le premier tour des élections municipales 2020 dans la ville de Montigny-sur-Canne (58). Daniel Maillault récolte 94,33 % des suffrages au premier tour des élections municipales. Muriel Martin rassemble les voix de 92,45 % des votants. Emilie Marie a réalisé un score qui la situe troisième (88,67 %). Éric Lahaye (86,79 %), Michel Thomas (86,79 %), Guillaume Cousin (79,24 %), Antoine-Audoin Maggiar (79,24 %), Patricia Alvarez (78,30 %), Francis Ducornait (78,30 %), Bernard Gendra (78,30 %) et Michèle Perruchot (78,30 %) se distinguent aussi du fait de leur résultat élevé parmi les vainqueurs de ce tour.

Invités à voter, certains habitants de ce petit village ont voté blanc (2,68 %). Il y avait également des votes invalides (2,68 %).

La prochaine étape est la nomination du maire parmi les nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Montigny-sur-Canne

Abstention : 26.32% Participation : 73.68%

Résultats détaillés du tour 1

  • Daniel MAILLAULT, 94.33%



    Daniel MAILLAULT

    94.33 %

    100 votes

  • Muriel MARTIN, 92.45%



    Muriel MARTIN

    92.45 %

    98 votes

  • Emilie MARIE, 88.67%



    Emilie MARIE

    88.67 %

    94 votes

  • Éric LAHAYE, 86.79%



    Éric LAHAYE

    86.79 %

    92 votes

  • Michel THOMAS, 86.79%



    Michel THOMAS

    86.79 %

    92 votes

  • Guillaume COUSIN, 79.24%



    Guillaume COUSIN

    79.24 %

    84 votes

  • Antoine-Audoin MAGGIAR, 79.24%



    Antoine-Audoin MAGGIAR

    79.24 %

    84 votes

  • Patricia ALVAREZ, 78.3%



    Patricia ALVAREZ

    78.3 %

    83 votes

  • Francis DUCORNAIT, 78.3%



    Francis DUCORNAIT

    78.3 %

    83 votes

  • Bernard GENDRA, 78.3%



    Bernard GENDRA

    78.3 %

    83 votes

  • Michèle PERRUCHOT, 78.3%



    Michèle PERRUCHOT

    78.3 %

    83 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 162 habitants
  • 152 inscrits
  • Votants112 inscrits 73.68%
  • Abstentionnistes40 inscrits 26.32%
  • Votes blancs3 inscrits 2.68%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Montigny-sur-Canne : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, toutes les communes françaises sont appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Ces élections se dérouleront les 15 mars et 22 mars prochains. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Qui se présente à Montigny-Sur-Canne aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Patricia Alvarez a annoncé qu'elle se portait candidate. Celle-ci avait décroché un siège au conseil municipal aux municipales 2014. Guillaume Cousin, Francis Ducornait, Bernard Gendra, Éric Lahaye, Antoine-Audoin Maggiar, Daniel Maillault, Emilie Marie, Muriel Martin, Michèle Perruchot et Michel Thomas complètent la liste des candidats retenus.

Il est important de rappeler qu'il est nécessaire, pour être élu à l'issue du premier tour, d'avoir atteint une majorité absolue et d'avoir décroché les votes de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Dans l'éventualité d'un second tour, pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, les candidats devront avoir obtenu une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Montigny-sur-Canne ?

Le nouveau conseil municipal de Montigny-sur-Canne sera désigné lors des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Sont invitées à aller aux urnes les personnes majeures qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité. Il faut aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

Retour sur les élections municipales de 2014

Si vous vivez dans une commune de moins de 1000 habitants, vous avez affaire à un scrutin particulier pour les élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Vous choisissez plusieurs membres à la fois et pouvez également élire des candidats de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été remportés dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la ville de Montigny-sur-Canne. Les Monticannois avaient offert à Christiane Trochereau et Daniel Maillault le soin de diriger leur ville. Pierre Reveniaud, Béatrice Gueugnon, Éric Lahaye, Antoine-Audoin Maggiar mais aussi Emilie Marie et Francis Ducornait étaient chargés, dans le même temps, de les épauler.
D'assez nombreux électeurs ont glissé un bulletin dans l'urne : 116 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 151 inscrits, ce qui représente une forte baisse du taux de participation depuis 2008 (90,97 % lors des dernières Municipales).

Une évolution similaire lors d'autres élections ?

On relève plusieurs votes depuis les élections municipales, sachant que les élections présidentielles ont été organisées en 2017. En 2017, au premier tour des précédentes Présidentielles, les électeurs de Montigny-sur-Canne ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu se dégager au niveau national.
Avec 41,23 % et 29,82 % des suffrages, François Fillon (Républicains) d'une part, et Marine Le Pen (Front national) d'autre part se sont démarqués au premier tour, creusant l'écart avec Emmanuel Macron (En marche !) derrière avec 8,77 % des voix. Avec 52,04 % des suffrages, le choix des citoyens de Montigny-sur-Canne a été à l'avantage de Marine Le Pen. Ils ont été 120 Monticannois à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 85,11 %, contre 90,71 % en 2012. Cette baisse est assez similaire à l'évolution observée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Lors des Européennes 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) (16,67 % des voix) se classe derrière Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (27,08 %).

Quelques informations sur Montigny-sur-Canne

Les objectifs des municipales 2020 : le vote qui se tiendra les 15 et 22 mars contribue à prendre conscience de la condition socio-économique sur la commune de Montigny-sur-Canne.

Comment peut-on définir les habitants de Montigny-sur-Canne ?

Montigny-sur-Canne se situe dans la Nièvre et compte 152 habitants. Avec Brinay, Limanton ou Charrin, Montigny-sur-Canne appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Bazois Loire Morvan. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 30,34 % ont entre 55 et 64 ans. Montigny-sur-Canne est une ville peu concernée par l'immigration avec 5,88 % d'immigrés dans sa population.

Revenus, travail et immobilier : comment caractériser le niveau de vie à Montigny-sur-Canne ?

Le taux d'activité des habitants de Montigny-sur-Canne est présent dans les statistiques qui suivent. Les résidents de la commune sont en majeure partie des professions intermédiaires et agriculteurs exploitants. On estime qu'ils représentent 62,50 % des 66 Monticannois en activité (les actifs constituent quant à eux 43,79 % de la population). Statistiquement, les hommes sont moins actifs dans l'agglomération monticannoise. Effectivement, 7 % de l'ensemble des habitants est à la recherche d'un travail et plus de la moitié sont des hommes.
Les Monticannois touchent un revenu plus faible que la moyenne nationale (20 000 € par an en France en 2014, contre 15 605 € par an à Montigny-sur-Canne en 2016).
Pour plus d'informations au sujet du marché immobilier monticannois, regardez les données suivantes, elles pourraient vous éclairer. Lorsqu'ils louent, les Monticannois choisissent pour environ 3 % une maison non HLM de 3 pièces et pour moins de 3 % une maison non HLM de 6 pièces. Qu'achètent les Monticannois ? Ils s'avèrent 17 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces ainsi qu'un peu moins du tiers d'une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie si l'on évoque Montigny-sur-Canne ?

Montigny-sur-Canne est une ville où les infrastructures manquent un peu pour satisfaire les besoins de ses citoyens. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont peu nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 19.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. Pour vérifier la conformité de l'eau, elle est soumise à un contrôle aussi bien au niveau microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Montigny-sur-Canne, la qualité de l'eau est conforme à 100 %.