← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Gorgon

Résumé du premier tour

Les résidents de Saint-Gorgon se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au 1er tour des municipales atteignait 58,10 % alors qu'il s'élevait à 79,12 % en 2014 (baisse de -21,02 points). La participation à l'élection a baissé dans le département du Morbihan quand on la compare à la participation du scrutin précédent : 72,97 % contre 54,30 % cette année.

Pour pouvoir rejoindre le conseil municipal, un candidat doit avoir emporté plus de 50 % des suffrages exprimés et le quart des votes des inscrits.

Quels candidats les électeurs de Saint-Gorgon ont-ils préférés lors du premier tour des élections municipales 2020 ?

À Saint-Gorgon (56), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Au 1er tour des élections municipales, c'est Yoann Voisin qui arrive en tête grâce à 96,91 % des voix. Jean-François Caillet a pu compter sur le soutien de 95,06 % des votants. 92,59 %, tel est le score effectué par Patrick Gicquel à ce tour, le poussant donc en troisième position. Les votes exprimés ont avantagé, par ailleurs, Guénaël Breger (90,74 %), Philippe Santerre (90,74 %), Sylviane Blain (88,27 %), Nathalie Gautier (81,48 %), Marie-Claire Monnier (81,48 %), Frédéric Colombet (74,69 %), Marie Joëlle Méhat (74,07 %) et Cécilia Gumiaux (69,13 %).

Invités à voter, certains habitants de ce hameau ont voté blanc (1,82 %).

L'heure est désormais à l'élection du maire par les nouveaux membres du conseil municipal et parmi eux.

Résultats du premier tour - Saint-Gorgon

Abstention : 41.9% Participation : 58.1%

Résultats détaillés du tour 1

  • Yoann VOISIN, 96.91%



    Yoann VOISIN

    96.91 %

    157 votes

  • Jean-François CAILLET, 95.06%



    Jean-François CAILLET

    95.06 %

    154 votes

  • Patrick GICQUEL, 92.59%



    Patrick GICQUEL

    92.59 %

    150 votes

  • Guénaël BREGER, 90.74%



    Guénaël BREGER

    90.74 %

    147 votes

  • Philippe SANTERRE, 90.74%



    Philippe SANTERRE

    90.74 %

    147 votes

  • Sylviane BLAIN, 88.27%



    Sylviane BLAIN

    88.27 %

    143 votes

  • Nathalie GAUTIER, 81.48%



    Nathalie GAUTIER

    81.48 %

    132 votes

  • Marie-Claire MONNIER, 81.48%



    Marie-Claire MONNIER

    81.48 %

    132 votes

  • Frédéric COLOMBET, 74.69%



    Frédéric COLOMBET

    74.69 %

    121 votes

  • Marie Joëlle MÉHAT, 74.07%



    Marie Joëlle MÉHAT

    74.07 %

    120 votes

  • Cécilia GUMIAUX, 69.13%



    Cécilia GUMIAUX

    69.13 %

    112 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 345 habitants
  • 284 inscrits
  • Votants165 inscrits 58.1%
  • Abstentionnistes119 inscrits 41.9%
  • Votes blancs3 inscrits 1.82%

Article à la une des élections

Bordeaux : le nouveau maire, Pierre Hurmic, pense aller "vers une interdiction" de la voiture

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Gorgon : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se tiendront les futures élections afin que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs désignent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Municipales : le cru 2020 à Saint-Gorgon

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Patrick Gicquel espère être maintenu à la tête de la mairie de Saint-Gorgon. De plus, Sylviane Blain a déposé sa candidature. Depuis les municipales 2014, elle a un siège au conseil municipal. Dans les candidats officiels, on trouve également Guénaël Breger, Jean-François Caillet, Frédéric Colombet, Nathalie Gautier, Cécilia Gumiaux, Marie Joëlle Méhat, Marie-Claire Monnier, Philippe Santerre et Yoann Voisin.

Il est nécessaire de rappeler qu'une élection peut prendre fin au premier tour, si le candidat obtient la majorité absolue et si au moins un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales lui ont attribué leurs voix. Dans l'hypothèse d'un second tour, la majorité relative devra être remportée pour qu'un candidat soit élu et puisse accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Saint-Gorgon : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'opportunité pour les résidents de Saint-Gorgon d'élire un nouveau conseil municipal. Pas besoin d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, qui habite ou s'acquitte de ses impôts dans la commune en question, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, a le droit de vote.

Mise en contexte de ces élections municipales : retour en 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les municipales, pour les municipalités de moins de 1000 habitants seulement. Dans ces villes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et sont libres de désigner des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014 dans la commune de Saint-Gorgon : élection de 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Sylviane Blain, Patrick Gicquel, Marie-Claire Le Sourd, François Dalino mais aussi Hélène Monachon et Fabrice Fontaine assistaient Guénaël Breger et Yoann Voisin, qui ont été chargés par les Gorgonnais de les diriger.
D'assez nombreux habitants ont fait le déplacement : sur 273 inscrits sur les listes, 216 ont glissé leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation (79,12 %) souligne une forte baisse comparativement aux précédentes Municipales, en 2008, où il était de 83,02 %.

La tendance était-elle similaire à l'occasion des dernières élections ?

On constate qu'ont eu lieu plusieurs votes depuis les Municipales, et que les précédentes Présidentielles remontent à 2017. Les votes de la commune de Saint-Gorgon au premier tour des Présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats différents de ceux relevés sur le reste de la France.
Le premier tour a fait émerger des disparités, notamment entre les résultats de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise, 19,92 % des suffrages), derrière François Fillon (Républicains, 27,8 % des voix) et Marine Le Pen (Front national, 23,24 % des voix). C'est Emmanuel Macron qui s'est distingué au deuxième tour, avec 65,28 % des votes des résidents de Saint-Gorgon. La participation au second tour de 2017 a baissé de -5,8 points sur l'ensemble de la France en comparaison de 2012. À Saint-Gorgon, l'évolution est assez différente : ils ont été 247 habitants à aller voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 88,21 % contre 86,15 % en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait emporté 24,14 % des voix lors des Européennes de 2019. Néanmoins, la liste l'Union de la Droite et du Centre a marqué des points avec 17,93 % des voix.

Quelques informations sur Saint-Gorgon

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des municipales, ces éléments sont d'autant plus pertinents qu'ils donnent la possibilité de mieux comprendre les discours des candidats durant leur campagne et les missions des élections.

Portrait des habitants de Saint-Gorgon

394 habitants vivent dans ce hameau du Morbihan. Il faut noter que Rieux, Saint-Ganton ou Saint-Just sont liées à Saint-Gorgon, notamment par le biais de la Communauté d'Agglomération Redon Agglomération. La population est peu âgée à Saint-Gorgon. Ici, 24,30 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Saint-Gorgon compte une portion peu élevée d'immigrés : 1,52 % de sa population.

Saint-Gorgon : un aperçu du niveau de vie des habitants

Les données qui suivent aident à se faire une idée de l'emploi à Saint-Gorgon. On observe la prédominance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 60 % des Gorgonnais en activité sont des ouvriers et employés. Globalement, 49,24 % de la population ont une activité professionnelle, soit environ 189 individus. Ce sont plus les hommes qui ont du mal à trouver un travail dans l'agglomération gorgonnaise. Presque 11 % des résidents sont en demande d'emploi et une majeure partie de ces derniers sont des hommes.
Si l'on désire confronter les chiffres, le niveau de vie à Saint-Gorgon s'avère similaire à celui de la France. Le revenu fiscal médian des Gorgonnais s'élevait à 18 493 € en 2016 alors que le revenu fiscal médian français était de 20 000 € sur l'année 2014.
Si le niveau de vie dans une ville ne se réduit pas à son marché immobilier, celui-ci en reste, cependant, un excellent indicateur. Moins de 5 % des locataires gorgonnais habitent dans une maison non HLM de 3 pièces, quand environ 5 % se révèlent locataires de maisons non HLM de 4 pièces. Les Gorgonnais sont en effet un peu plus de 22 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces contre presque 25 % d'une maison de 6 pièces.

Peut-on associer qualité de vie et Saint-Gorgon ?

Les équipements manquent un peu à Saint-Gorgon pour répondre aux attentes de ses résidents. On compte, dans la commune, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 72 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
Pour la santé de tous, il est important de découvrir si l'air ou l'eau de la ville est de qualité. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.