← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Aignan

Ce 15 mars 2020, les habitants de Saint-Aignan étaient appelés aux urnes pour les municipales. 67,76 % des électeurs se sont rendus aux urnes au 1er tour des élections municipales. Par rapport à 2014 où ils étaient 83,50 %, on remarque une baisse de -15,74 points de la participation. Plus largement, le taux de participation dans le département du Morbihan a baissé en comparaison de la précédente élection (72,97 % contre 54,30 % cette année).

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté au moins la moitié des voix exprimées et 25 % des suffrages des inscrits.

Saint-Aignan : quels sont les scores du 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les citoyens de Saint-Aignan (56) apprennent donc à présent qui seront leurs conseillers municipaux, puisque les 15 sièges ont déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Lors du premier tour des élections municipales, Michel Guilloux obtient 87,06 % des votes. 82,01 % des votants ont préféré soutenir Nicolas Salaün. Magali Kergal a obtenu 81,38 % des votes à l'issue du premier tour, se plaçant ainsi en troisième position. Marine Le Moal (81,07 %), David Pédrot (81,07 %), Adeline Silvem (80,44 %), Gilles Cadoret (78,54 %), Guénaël Fiaut (77,28 %), Céline Corbel (76,97 %), Marie-Cécile Dacquay (73,81 %), Thierry Jouanno (73,50 %), Eric Le Denmat (73,18 %), Cédric Cail (71,92 %), Jacqueline Le Guéhennec (71,29 %) et Danielle Le Sourne (71,29 %) se démarquent également grâce à leur résultat élevé parmi les gagnants de ce tour.

Dans ce village, les votes blancs représentent 3,31 % et les bulletins invalides 1,20 % des suffrages.

Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été élus, on attend désormais que ces derniers désignent un maire dans leurs rangs.

Résultats Saint-Aignan

Abstention : 32.24% Participation : 67.76%
  • Michel GUILLOUX
    87.06 %
    276 votes
  • Nicolas SALAÜN
    82.01 %
    260 votes
  • Magali KERGAL
    81.38 %
    258 votes
  • Marine LE MOAL
    81.07 %
    257 votes
  • David PÉDROT
    81.07 %
    257 votes
  • Adeline SILVEM
    80.44 %
    255 votes
  • Gilles CADORET
    78.54 %
    249 votes
  • Guénaël FIAUT
    77.28 %
    245 votes
  • Céline CORBEL
    76.97 %
    244 votes
  • Marie-Cécile DACQUAY
    73.81 %
    234 votes
  • Thierry JOUANNO
    73.5 %
    233 votes
  • Eric LE DENMAT
    73.18 %
    232 votes
  • Cédric CAIL
    71.92 %
    228 votes
  • Jacqueline LE GUÉHENNEC
    71.29 %
    226 votes
  • Danielle LE SOURNE
    71.29 %
    226 votes
  • Michel MASSINES
    28.07 %
    89 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 653 habitants
    • 490 inscrits
    • Votants332 inscrits 67.76%
    • Abstentionnistes158 inscrits 32.24%
    • Votes blancs11 inscrits 3.31%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saint-Aignan

Lors des élections des 15 et 22 mars 2020, les communes françaises seront invitées à renouveler leur conseil municipal. Dans les communes qui comptabilisent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il se fait dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Les élections municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Saint-Aignan ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Gilles Cadoret est en lice. Aux municipales de 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Ils sont également candidats : Cédric Cail, Céline Corbel, Marie-Cécile Dacquay, Guénaël Fiaut, Michel Guilloux, Thierry Jouanno, Magali Kergal, Eric Le Denmat, Jacqueline Le Guéhennec, Marine Le Moal, Danielle Le Sourne, Michel Massines, David Pédrot, Nicolas Salaün et Adeline Silvem.
Afin d'être élus au moment du premier tour, les candidats sont obligés d'atteindre une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir remporté au minimum le quart des voix des résidents enregistrés sur les listes. Si un second tour est nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir octroyer l'un des 15 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Saint-Aignan : quels sont les enjeux des Municipales ?

À la suite des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, la commune de Saint-Aignan disposera d'un nouveau conseil municipal. Le fait d'être majeur est une condition sine qua non pour voter à ces élections. Il faut également être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'Union européenne, et payer ses impôts ou habiter dans la municipalité.

Qui l'emportait en 2014 ? Bilan des précédentes Municipales

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes, lors de ces municipales. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les citoyens de Saint-Aignan avaient nommé 15 membres du conseil municipal. Ayant pour fonction de diriger les Saintaignanais, Jean-Louis Ysopt et Laurence Fontaine pouvaient compter sur Cedric Cail, Guénaël Fiaut, Christophe Guilloux, Alain Quere mais aussi Daniel Croize et Jean-Michel Le Bihan, à leurs côtés.
Les urnes ont recueilli de nombreux votes (415, par rapport à un total de 497 inscrits). Une légère hausse s'est fait sentir, en comparaison avec la participation de 82,85 % des élections municipales, en 2008.

Percevait-on déjà cette tendance lors des derniers scrutins ?

Les précédentes Présidentielles ont été lancées en 2017, et l'on comptabilise plusieurs élections depuis les dernières Municipales. À Saint-Aignan, les résultats enregistrés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont avérés être très similaires à ce qui a été recensé dans toute la France.
Si François Fillon (Les Républicains) n'a eu que 14,18 % des voix, Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) se plaçaient devant au premier tour : 27,84 % et 24,48 % des suffrages. Il y aura eu une majorité des résidents de Saint-Aignan pour choisir Emmanuel Macron (72,84 %). 83,48 % (soit 384 votants) : tel était le taux de participation des habitants de Saint-Aignan au second tour des dernières Présidentielles, alors qu'ils étaient 87,32 % à faire le déplacement en 2012.
Il y aura eu 26,38 % de votes pour Europe Écologie pour les Européennes de 2019, et 19,29 % pour la liste La République en Marche avec Renaissance.

Saint-Aignan : les données clefs

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les citoyens de Saint-Aignan, de désigner leur conseil municipal pour traiter des majeurs enjeux socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) liés à la municipalité.

Saint-Aignan : comment est sa population ?

Saint-Aignan, cette commune du Morbihan, est peuplée de 605 personnes. Aux côtés de Saint-Aignan, on retrouve Saint-Connec, Crédin ou également Séglien. Ces dernières comptent parmi les villes qui forment la Communauté de Communes Pontivy Communauté. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 26,47 % ont entre 55 et 64 ans). Les habitants immigrés se révèlent assez présents à Saint-Aignan, on y recense 9,49 % de la population.

Niveau de vie : toutes les informations sur la ville de Saint-Aignan

Les données suivantes font état du marché de l'emploi dans la ville de Saint-Aignan. Les citoyens de la ville sont en majeure partie des employés et professions intermédiaires. On estime qu'ils représentent 45,35 % des 237 Saintaignanais actifs (les actifs constituent quant à eux 40,06 % de la population). Les hommes représentent une majeure partie des habitants saintaignanais à la recherche d'un travail. Les habitants percevant des prestations constituent 13 % des citoyens.
En 2016, les Saintaignanais avaient en moyenne gagné 18 032 €, un revenu médian similaire aux chiffres nationaux de 2014 : les Français ont en effet touché 20 000 € en moyenne cette année-là.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi en regard du type de bien immobilier le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Tendances dans la location saintaignanaise : les maisons non HLM de 4 pièces représentent moins de 3 % du marché et on compte plus de 2 % de locataires de maison non HLM de 3 pièces. Environ 21 % des ménages s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces et ils sont environ 22 % à l'être d'une maison de 6 pièces.

Peut-on décrire Saint-Aignan comme une commune où il fait bon vivre ?

Si vous vous penchez sur la qualité de vie à Saint-Aignan, notez que les équipements manquent un peu dans cette agglomération. On compte, dans la ville, peu de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 84 enfants, âgés de ​0 à 15 ans ainsi que ​ 1 établissement scolaire.
L'agencement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour le choix d'un lieu de résidence. La pollution également. D'après L'observatoire national de l'eau, l'eau à Saint-Aignan est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.