← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Récourt-le-Creux

Résumé du premier tour

Les habitants de Récourt-le-Creux étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. -12,87 points, c'est la baisse entre la participation au 1er tour des municipales en 2014 et cette année. 77,61 % des électeurs ont voté, contre 90,48 % la dernière fois. Dans le département de la Meuse, le taux de participation a baissé par rapport au scrutin précédent (79,37 % contre 69,32 % cette année).

Lorsqu'un candidat remporte plus du quart des suffrages des inscrits et au moins 50 % des votes exprimés, il accède à sa place au conseil municipal.

Municipales 2020 à Récourt-le-Creux : qui sort gagnant lors du 1er tour ?

À Récourt-le-Creux (55), la totalité des 7 sièges à pourvoir a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Au 1er tour des municipales, c'est Kévin Justine qui passe en première position avec 98 % des voix. 90 % des électeurs ont préféré soutenir Alain Maitrejean et Patrick Thugnet. Ce tour a mis en avant quelques candidats, comme Alex Joris (88 %), Damien Virion (88 %), Jean Virion (82 %) et François Denisot-Philippot (74 %).

Parmi les résidents de ce petit village, 1,92 % ont choisi le bulletin blanc. Plusieurs bulletins - 1,92 % exactement - étaient, en outre, nuls.

Il est maintenant temps pour les nouveaux membres du conseil municipal de désigner le prochain maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Récourt-le-Creux

Abstention : 22.39% Participation : 77.61%

Résultats détaillés du tour 1

  • Kévin JUSTINE, 98%



    Kévin JUSTINE

    98 %

    49 votes

  • Alain MAITREJEAN, 90%



    Alain MAITREJEAN

    90 %

    45 votes

  • Patrick THUGNET, 90%



    Patrick THUGNET

    90 %

    45 votes

  • Alex JORIS, 88%



    Alex JORIS

    88 %

    44 votes

  • Damien VIRION, 88%



    Damien VIRION

    88 %

    44 votes

  • Jean VIRION, 82%



    Jean VIRION

    82 %

    41 votes

  • François DENISOT-PHILIPPOT, 74%



    François DENISOT-PHILIPPOT

    74 %

    37 votes

  • Eric AMBIAUD, 10%



    Eric AMBIAUD

    10 %

    5 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 75 habitants
  • 67 inscrits
  • Votants52 inscrits 77.61%
  • Abstentionnistes15 inscrits 22.39%
  • Votes blancs1 inscrits 1.92%

Article à la une des élections

"Il peut rassembler toute la gauche" : les soutiens d'Arnaud Montebourg lui voient un destin présidentiel

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Récourt-le-Creux : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se dérouleront les prochaines élections afin que les communes françaises renouvellent leurs conseillers municipaux. Il sera question ici, contrairement aux communes qui comptent plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Voici les candidats annoncés à Récourt-Le-Creux pour les Municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. La mairie de Récourt-Le-Creux verra peut-être son maire Patrick Thugnet se faire réélire. Eric Ambiaud se présente également. Ils sont également candidats : François Denisot-Philippot, Alex Joris, Kévin Justine, Alain Maitrejean, Damien Virion et Jean Virion.

Pour information : il est possible pour les candidats d'être élus au premier tour s'ils obtiennent une majorité absolue, mais à la condition que plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour le second tour hypothétique, les candidats doivent recevoir une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Récourt-le-Creux ?

Récourt-le-Creux disposera d'un nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Figurer sur les listes électorales est obligatoire pour participer à un vote. On doit donc être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, et payer ses impôts ou habiter dans la commune dont il est question.

Point sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Quel scrutin pour les villes de moins de 1000 habitants ? La solution est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des élections municipales, les électeurs de ces villes votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de la commune de Récourt-le-Creux avaient désigné 7 membres du conseil municipal. Pour gérer leur municipalité, les habitants de la commune se sont fiés à Patrick Thugnet et Éric Ambiaud. Ceux-ci avaient été assistés par Pierre Auboin, Jean-Paul Bodeux, Jean-Emile Virion, Claude Courtier et François Denisot.
46 électeurs, sur 63 inscrits, se sont rendus à leur bureau de vote, soit de nombreux citoyens. En comparaison des élections municipales de 2008 (participation de 95,59 %), une forte baisse du taux de participation émerge.

Cette tendance a-t-elle perduré d'une élection à l'autre ?

Depuis les dernières élections municipales, il y a eu plusieurs votes. Dans cet intervalle, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Les résultats du premier tour des précédentes élections présidentielles de 2017 recensés dans la municipalité de Récourt-le-Creux étaient différents de ceux de l'ensemble du pays.
Les élections du premier tour ont départagé Marine Le Pen (Front national), qui a obtenu 47,17 % des voix, Nicolas Dupont-Aignan et Emmanuel Macron (Debout la France et En marche !), avec un score de 13,21 %. Les résidents de Récourt-le-Creux ont été une majorité (59,57 %) à voter pour Marine Le Pen. 53 citoyens de Récourt-le-Creux se sont déplacés, ce qui revient à 77,94 % de la population.
L'étude des résultats déclarés aux Européennes 2019 témoigne d'un score de 57,5 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 20 % pour Renaissance (soutenue par La République en Marche).

Récourt-le-Creux : les informations clefs

Les municipales se tiennent tous les 6 ans et permettent de choisir les membres du conseil municipal, appelés à s'occuper des affaires courantes de la municipalité. Ainsi, les résultats de ce vote seront un marqueur très fiable des principales priorités des habitants de Récourt-le-Creux, préoccupations que l'on peut analyser au regard des chiffres socio-économiques suivants.

Quelles sont les caractéristiques propres aux citoyens de Récourt-le-Creux ?

Récourt-le-Creux, cette ville de la Meuse, est habitée par 77 personnes. Grâce à la Communauté de Communes Val de Meuse - Voie Sacrée, qui assure une continuité entre les communes voisines, Récourt-le-Creux échange aisément avec Villers-sur-Meuse, Tilly-sur-Meuse ou Les Souhesmes-Rampont. Les habitants de la commune restent peu âgés globalement : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 23,91 % des individus entre 15 et 24 ans. Avec 1,30 % de ses habitants issus de l'immigration, la ville de Récourt-le-Creux accueille un nombre peu élevé d'immigrés en comparaison avec sa population globale.

Récourt-le-Creux : un aperçu du niveau de vie des habitants

Si l'on examine les données qui suivent en détail, on peut mieux comprendre l'état du marché de l'emploi à Récourt-le-Creux. Plus de 36 habitants (46,75 % de la population) ont un emploi à Récourt-le-Creux. En large majorité (77,78 % de la population active), les habitants de la commune sont des employés et agriculteurs exploitants. 8 %, c'est le pourcentage des demandeurs d'emploi dans les habitants. Plus de la moitié sont des femmes.

Récourt-le-Creux et qualité de vie vont-ils de pair ?

Remarque : les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Avec un total global de 13 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Récourt-le-Creux si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
Outre les aménagements de la commune, il est bon d'apprendre si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, pour jauger la pollution ambiante. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle est 100 % conforme.