Résumé de l'élection

Les habitants d'Inor se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des municipales. En 2014, 78,06 % des citoyens avaient voté lors du 1er tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 69,28 % à voter, ce qui correspond à une baisse de -8,78 points. Dans le département de la Meuse, le taux de participation des électeurs au scrutin a baissé en regard de l'élection précédente : 79,37 % contre 69,32 % cette année.

Si un candidat peut réunir plus de 50 % des votes et au moins 25 % des inscrits, un siège au conseil municipal l'attend.

À Inor, qui est en pole position au 1er tour des élections municipales 2020 ?

À Inor (55), l'ensemble des sièges du conseil - à savoir 11 au total - a donc déjà été octroyé dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Malik Abbadati qui sort gagnant lors du 1er tour des élections municipales avec 88,67 % des suffrages. Jhonny Van Langenhove a obtenu les voix de 86,79 % des citoyens. Selon les scores, avec 83,96 % des voix, Guillaume Corbeau se révèle en troisième position. Cécile Haudecoeur (83,01 %), Marcel Doyen (79,24 %), Marie-Claude La Marle (75,47 %), Bruno Pouyet (74,52 %), Véronique Godard (72,64 %), Sébastien Gillet (69,81 %), Christophe Clesse (67,92 %) et Sandy Bever (66,03 %) ont été plébiscités par les citoyens, comme en atteste leur résultat élevé.

L'élection du maire va à présent se dérouler. Ce dernier est élu par et parmi les conseillers municipaux fraîchement élus.

Résultats Inor

Abstention : 30.72% Participation : 69.28%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Malik ABBADATI, , 88.67%, 94 votes

    Élu·e



    Malik ABBADATI

    88.67 %

    94 votes

  • 2, Jhonny VAN LANGENHOVE, , 86.79%, 92 votes

    Élu·e



    Jhonny VAN LANGENHOVE

    86.79 %

    92 votes

  • 3, Guillaume CORBEAU, , 83.96%, 89 votes

    Élu·e



    Guillaume CORBEAU

    83.96 %

    89 votes

  • 4, Cécile HAUDECOEUR, , 83.01%, 88 votes

    Élu·e



    Cécile HAUDECOEUR

    83.01 %

    88 votes

  • 5, Marcel DOYEN, , 79.24%, 84 votes

    Élu·e



    Marcel DOYEN

    79.24 %

    84 votes

  • 6, Marie-Claude LA MARLE, , 75.47%, 80 votes

    Élu·e



    Marie-Claude LA MARLE

    75.47 %

    80 votes

  • 7, Bruno POUYET, , 74.52%, 79 votes

    Élu·e



    Bruno POUYET

    74.52 %

    79 votes

  • 8, Véronique GODARD, , 72.64%, 77 votes

    Élu·e



    Véronique GODARD

    72.64 %

    77 votes

  • 9, Sébastien GILLET, , 69.81%, 74 votes

    Élu·e



    Sébastien GILLET

    69.81 %

    74 votes

  • 10, Christophe CLESSE, , 67.92%, 72 votes

    Élu·e



    Christophe CLESSE

    67.92 %

    72 votes

  • 11, Sandy BEVER, , 66.03%, 70 votes

    Élu·e



    Sandy BEVER

    66.03 %

    70 votes

  • 12, Hervé HABLOT, , 53.77%, 57 votes

    Élu·e



    Hervé HABLOT

    53.77 %

    57 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 198 habitants
  • 153 inscrits
  • Votants106 inscrits 69.28%
  • Abstentionnistes47 inscrits 30.72%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Inor : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises se fera au moment des élections des 15 et 22 mars 2020. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils peuvent se regrouper. Le jour de l'élection, les citoyens sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

La liste des candidats aux Municipales 2020 à Inor

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Malik Abbadati se présente. Depuis les élections municipales 2014, il siège d'ores et déjà au conseil municipal. Autres choix possibles pour les électeurs : Sandy Bever, Christophe Clesse, Guillaume Corbeau, Marcel Doyen, Sébastien Gillet, Véronique Godard, Hervé Hablot, Cécile Haudecoeur, Marie-Claude La Marle, Bruno Pouyet et Jhonny Van Langenhove.
Rappel : afin d'être élus dès le premier tour, les candidats auront l'obligation d'atteindre une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté en leur faveur. Pour être élus lors de l'éventuel second tour et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront obtenir une majorité relative.

Inor : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020 auront lieu les élections municipales 2020 ! L'opportunité pour les habitants d'Inor d'élire un nouveau conseil municipal. Sont concernées par ces élections les personnes majeures qui résident ou paient leurs impôts dans la municipalité en question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'Union européenne.

Quelles étaient les tendances des précédentes élections municipales ?

Habitez-vous dans une commune de moins de 1000 habitants ? Dans ce cas, vous aurez droit à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces élections municipales. C'est une élection où les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent élire des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la commune d'Inor avaient été choisis lors du scrutin qui se tenait le 23 mars 2014. Les scores étaient connus dès le soir du premier tour. Les Inorois pouvaient compter sur Marie-Claude La Marle et Malik Abbadati pour administrer leur ville. À leurs côtés, on pouvait retrouver Xavier La Marle, Marcel Doyen, Dominique Van De Woestyne, Bruno Pouyet mais aussi Jhonny Van Langenhove et Sébastien Gillet.
Au moment des élections, 121 voix ont été recensées alors que la liste électorale dénombrait 155 inscrits au total. Cela démontre que d'assez nombreux citoyens étaient venus pour voter. Or, en 2008, les Municipales avaient vu leur participation atteindre 85,19 %. Par conséquent, on assiste à une forte baisse du taux de participation.

Une évolution déjà présente aux dernières élections ?

Les précédentes élections présidentielles ont été lancées en 2017, et l'on compte plusieurs votes depuis les dernières Municipales. Au moment du premier tour des dernières élections présidentielles, on observe que les résultats sur la ville d'Inor étaient différents de ce qui a été observé à l'échelle nationale.
Les scores du premier tour ont dressé une différence : Marine Le Pen (Front national) de même qu'Emmanuel Macron (En marche !) ont emporté les résultats les plus élevés avec 36,72 % et 17,97 % des suffrages, devant François Fillon (Républicains) qui n'a obtenu que 16,41 %. Il y aura eu 55,45 % de votes des résidents d'Inor pour Marine Le Pen au second tour. En 2012, 83,54 % des habitants d'Inor avaient pris part au second tour des élections présidentielles, contre 125 en 2017 (soit 83,89 %). À l'échelle de la France en 2012, on notait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez différente.
La République en Marche avec Renaissance a obtenu un score de 20,93 % lors des élections européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 34,88 % des votes.

Quelques informations sur Inor

Avant de se rendre aux urnes lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens d'Inor de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur commune.

Que peut-on savoir des résidents d'Inor ?

185 habitants vivent dans ce hameau de la Meuse. On trouve dans la Communauté de Communes du Pays de Stenay et du Val Dunois, avec Inor, les communes de Dun-sur-Meuse, Vilosnes-Haraumont ou Stenay. Les Inorois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 26,47 % ont entre 55 et 64 ans). Les immigrés constituent 5,95 % des habitants d'Inor, un pourcentage peu élevé.

Niveau de vie : tout ce qu'il est nécessaire de connaître d'Inor

Les données qui suivent montrent le marché de l'emploi à Inor. Les travailleurs inorois représentent 41,08 % de la population. Plus de 75 habitants travaillent. Concernant les statuts, 53,85 % de cette population sont des employés et cadres et professions intellectuelles supérieures. Ce sont plus les femmes qui ont du mal à trouver un travail dans l'agglomération inoroise. 13 % des résidents sont à la recherche d'un travail et une majeure partie de ces derniers sont des femmes.
En 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à environ 20 000 € sur toute la France. À Inor, sur l'année 2016, les foyers ont perçu en moyenne 18 158 € par an.
Vente, locations, surfaces... sont des indicateurs efficaces du marché immobilier d'une ville. Qu'en est-il à Inor ? Les Inorois et la location : ils s'avèrent 8 % à être locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et environ 2 % d'un appartement non HLM de 4 pièces. Les habitants sont un peu plus de 30 % à posséder une maison de 5 pièces et 37 % une maison de 6 pièces.

Qualité de vie et Inor vont-ils ensemble ?

Dans cette commune, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. On compte, dans la ville, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 36 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
Pour le bien-être de tous, il faut découvrir si l'air ou l'eau de la commune est de bonne qualité. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous noterez qu'à Inor, l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ et le plan physico-chimique.