← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Villers-la-Chèvre

Résumé du premier tour

Le scrutin pour les élections municipales s'est tenu le 15 mars 2020 à Villers-la-Chèvre, tout comme dans les autres villes de la région. Seuls 47,36 % des électeurs se sont rendus au bureau de vote, une participation particulièrement basse qui pourrait s'expliquer par les dernières annonces au sujet de la pandémie de coronavirus. Le taux de participation des citoyens de la Meurthe-et-Moselle a baissé par rapport à celui de l'élection précédente (75,11 % contre 60,61 % cette année).

Lors de cette élection, dans le cas où un candidat obtient au moins la moitié des voix et le quart des suffrages des inscrits, il est élu au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Villers-la-Chèvre : quels sont les scores du premier tour ?

Le nom des 15 conseillers municipaux de Villers-la-Chèvre (54) est donc maintenant connu dès le premier tour des municipales 2020. Chiffres du premier tour des municipales : Bernard Hamiaux se retrouve en tête avec 97,89 %. Aurélie Brageul et Sylvain Tassin ont séduit 96,84 % des citoyens de la municipalité. Ce tour a aussi permis à certains candidats, comme Gilles Kremer (95,78 %), Joëlle Binot (95,26 %), Jean Halsdorf (95,26 %), Fabrice Tolle (95,26 %), Bernard Goffard (94,21 %), Claude Fortemps (92,10 %), Éric Lambert (91,57 %), Dominique Thill (91,57 %), Jean-Marc Charpentier (91,05 %), Daniel Balliet (90,52 %), Alain Dye-Pellisson (86,31 %) et Sylviane Vuerich (85,78 %), de réaliser des résultats élevés.

Comme pour beaucoup de scrutins, plusieurs résidents ont voté blanc et d'autres ont soumis un vote invalide. Dans ce village, il y a eu 3,88 % de bulletins blancs et 3,88 % de bulletins non valides.

C'est désormais aux nouveaux membres du conseil municipal de choisir un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Villers-la-Chèvre

Abstention : 52.64% Participation : 47.36%

Résultats détaillés du tour 1

  • Bernard HAMIAUX, 97.89%



    Bernard HAMIAUX

    97.89 %

    186 votes

  • Aurélie BRAGEUL, 96.84%



    Aurélie BRAGEUL

    96.84 %

    184 votes

  • Sylvain TASSIN, 96.84%



    Sylvain TASSIN

    96.84 %

    184 votes

  • Gilles KREMER, 95.78%



    Gilles KREMER

    95.78 %

    182 votes

  • Joëlle BINOT, 95.26%



    Joëlle BINOT

    95.26 %

    181 votes

  • Jean HALSDORF, 95.26%



    Jean HALSDORF

    95.26 %

    181 votes

  • Fabrice TOLLE, 95.26%



    Fabrice TOLLE

    95.26 %

    181 votes

  • Bernard GOFFARD, 94.21%



    Bernard GOFFARD

    94.21 %

    179 votes

  • Claude FORTEMPS, 92.1%



    Claude FORTEMPS

    92.1 %

    175 votes

  • Éric LAMBERT, 91.57%



    Éric LAMBERT

    91.57 %

    174 votes

  • Dominique THILL, 91.57%



    Dominique THILL

    91.57 %

    174 votes

  • Jean-Marc CHARPENTIER, 91.05%



    Jean-Marc CHARPENTIER

    91.05 %

    173 votes

  • Daniel BALLIET, 90.52%



    Daniel BALLIET

    90.52 %

    172 votes

  • Alain DYE-PELLISSON, 86.31%



    Alain DYE-PELLISSON

    86.31 %

    164 votes

  • Sylviane VUERICH, 85.78%



    Sylviane VUERICH

    85.78 %

    163 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 573 habitants
  • 435 inscrits
  • Votants206 inscrits 47.36%
  • Abstentionnistes229 inscrits 52.64%
  • Votes blancs8 inscrits 3.88%

Article à la une des élections

Municipales : coup de théâtre à la marseillaise

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Villers-la-Chèvre : le contexte politique des élections municipales

Pour les élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Si les communes de plus de 1 000 habitants désignent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui affichent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes choisissent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Villers-La-Chèvre : petite présentation des candidats aux élections municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Alain Dye-Pellisson est le maire actuel de Villers-La-Chèvre. Il est candidat à sa réélection. De plus, Daniel Balliet est candidat. À l'issue des dernières municipales de 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Joëlle Binot, Aurélie Brageul, Jean-Marc Charpentier, Claude Fortemps, Bernard Goffard, Jean Halsdorf, Bernard Hamiaux, Gilles Kremer, Éric Lambert, Sylvain Tassin, Dominique Thill, Fabrice Tolle et Sylviane Vuerich ont aussi été retenus.

Pour rappel : au premier tour, les candidats ont la possibilité d'être élus à condition d'atteindre une majorité absolue et d'avoir rassemblé les voix de plus du quart des votants enregistrés sur les listes. Dans l'hypothèse d'un second tour, ils doivent obtenir une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Villers-la-Chèvre : quels sont les enjeux des Municipales ?

Durant ces élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, les citoyens de Villers-la-Chèvre éliront leur nouveau conseil municipal. Sont invités à aller aux bureaux de vote les individus majeurs qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune. On doit aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

Comment ont changé les tendances depuis les dernières Municipales (2014) ?

Lors de ces municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres en même temps et désigner des candidats de deux listes différentes. Pour être concerné par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, il faut résider dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
Le conseil municipal était constitué le 30 mars 2014 : les habitants de la commune de Villers-la-Chèvre avaient désigné au soir du second tour 15 membres de ce dernier. Jean Paul Hardouin, Sylviane Vuerich, Felice Agostinese, Claude Fortemps mais aussi Éric Lambert et Dominique Thill étaient en compagnie de Bernard Goffard et Jean-Marc Charpentier. Ils avaient été élus par les habitants de la commune pour les diriger.
De nombreux suffrages ont été comptabilisés pendant ces élections : sur un total de 486 inscrits sur les listes électorales, 410 citoyens ont voté. Ceci correspond à une forte hausse en comparaison avec la participation aux élections municipales de 2008 qui atteignait 80,99 %.

Une évolution similaire à d'autres scrutins ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs élections ont eu lieu depuis les précédentes élections municipales. En étudiant les scores du premier tour sur la ville de Villers-la-Chèvre lors des dernières élections présidentielles, en 2017, on note qu'ils étaient identiques à ce qui a été recensé à l'échelle nationale.
Le jour du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné Emmanuel Macron (En marche !) favori avec 28,07 % des suffrages exprimés, devant Marine Le Pen (Front national) qui a récolté 27,81 % des voix. François Fillon (Les Républicains) a, pour sa part, obtenu 17,11 % des votes. Pour le second tour, le choix des résidents de Villers-la-Chèvre s'est fait : 63,53 % d'entre eux ont voté en faveur d'Emmanuel Macron. Au second tour, il y a eu 390 votants, ce qui équivaut à 87,05 % des résidents de Villers-la-Chèvre. En 2012, ils étaient 85,56 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Tandis que La République en Marche avec Renaissance emportait 20,09 % des suffrages aux Européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu compter sur l'appui de 28,77 % des électeurs.

Villers-la-Chèvre : les données clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des municipales, ces éléments sont d'autant plus utiles qu'ils donnent la possibilité de mieux comprendre les discours des candidats durant leur campagne et les objectifs des élections.

Villers-la-Chèvre : comment est sa population ?

Villers-la-Chèvre est un village de Meurthe-et-Moselle. Ses résidents sont au nombre de 568. La Communauté de Communes Terre Lorraine du Longuyonnais rassemble Villers-la-Chèvre avec plusieurs communes avoisinantes, telles que Petit-Failly, Longuyon ou bien Villers-le-Rond. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 25,10 % ont entre 55 et 64 ans). La part de l'immigration est assez élevée à Villers-la-Chèvre, avec 10,17 % des résidents.

Peut-on affirmer que Villers-la-Chèvre assure un niveau de vie confortable à ses citoyens ?

Taux d'inactivité et autres chiffres clés : le marché du travail correspond à ce qui suit à Villers-la-Chèvre. Les habitants de la commune sont en majeure partie des professions intermédiaires et employés (64,49 % des résidents). Les actifs sont au nombre de 323 et représentent 56,34 % des habitants. 6 % de la population de l'agglomération en âge de travailler sont au chômage. Plus de la moitié sont des femmes.
La commune de Villers-la-Chèvre est bien plus élevée que la France concernant le niveau de vie. Les habitants de la commune ont en moyenne touché 29 205 € par an en 2016 et la moyenne française était de plus de 20 000 € en 2014.
Pour plus de détails sur le marché immobilier, consultez les chiffres suivants, ils pourraient vous éclairer. La location de maison non HLM de 5 pièces représente plus de 2 % du marché du logement de la ville. Moins d'1 % des locataires vit, pour leur part, dans un appartement non HLM de 3 pièces. L'achat des propriétaires se porte sur une maison de 5 pièces à 35 % et sur une maison de 6 pièces à 40 %.

Qu'en est-il de la qualité de vie dans la ville de Villers-la-Chèvre ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) à Villers-la-Chèvre manquent un peu. On recense 104 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Villers-la-Chèvre.
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. D'après L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau s'avère ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.