← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Roë

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont mobilisé les habitants de La Roë le 15 mars 2020. 56,29 % des citoyens se sont rendus aux urnes au 1er tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 69,40 %, on remarque une baisse de -13,11 points du taux de participation. La participation dans le département de la Mayenne a baissé par rapport au précédent scrutin : 71,07 % contre 52,38 % cette année.

Si un candidat obtient plus de 50 % des suffrages exprimés et au moins le quart des voix des inscrits, il est dans ce cas élu au conseil municipal.

À La Roë, qui est en pole position au premier tour des élections municipales 2020 ?

On comptait donc 11 sièges à remporter au conseil municipal de La Roë (53). L'ensemble de ces sièges a déjà été attribué dès le premier tour de ces municipales 2020. Scores du premier tour des élections municipales : Marie-Paule Giret est première avec 98,92 % des votes. 96,77 % des votants soutiennent Sylvain Dersoir. Justine Boishus, Charles Duchet et Claude Merlier se retrouvent en troisième position avec un résultat de 93,54 %. Le score élevé de plusieurs candidats, notamment Jean-Claude Peslerbe (92,47 %), Laurence Poitrin (91,39 %), Sonia Dreux (90,32 %), Martial Charron (89,24 %), Gaétan Chadelaud (87,09 %) et Nancy Couillard (83,87 %), leur a également assuré un siège au conseil.

Comme lors de beaucoup d'élections, certains électeurs ont voté blanc. Dans ce hameau, il y a eu 1,06 % de votes blancs.

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été choisis, ils sont désormais invités à élire – dans leurs rangs – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la commune.

Résultats du premier tour - La Roë

Abstention : 43.71% Participation : 56.29%

Résultats détaillés du tour 1

  • Marie-Paule GIRET, 98.92%



    Marie-Paule GIRET

    98.92 %

    92 votes

  • Sylvain DERSOIR, 96.77%



    Sylvain DERSOIR

    96.77 %

    90 votes

  • Justine BOISHUS, 93.54%



    Justine BOISHUS

    93.54 %

    87 votes

  • Charles DUCHET, 93.54%



    Charles DUCHET

    93.54 %

    87 votes

  • Claude MERLIER, 93.54%



    Claude MERLIER

    93.54 %

    87 votes

  • Jean-Claude PESLERBE, 92.47%



    Jean-Claude PESLERBE

    92.47 %

    86 votes

  • Laurence POITRIN, 91.39%



    Laurence POITRIN

    91.39 %

    85 votes

  • Sonia DREUX, 90.32%



    Sonia DREUX

    90.32 %

    84 votes

  • Martial CHARRON, 89.24%



    Martial CHARRON

    89.24 %

    83 votes

  • Gaétan CHADELAUD, 87.09%



    Gaétan CHADELAUD

    87.09 %

    81 votes

  • Nancy COUILLARD, 83.87%



    Nancy COUILLARD

    83.87 %

    78 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 248 habitants
  • 167 inscrits
  • Votants94 inscrits 56.29%
  • Abstentionnistes73 inscrits 43.71%
  • Votes blancs1 inscrits 1.06%

Article à la une des élections

Et maintenant. Vers un revenu universel ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

La Roë : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont organisées pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Les communes de moins de 1 000 habitants font l'objet d'un mode de scrutin particulier, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont officialisé leur candidature.

Élections municipales 2020 à La Roë : quels candidats seront présents ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Bien installé dans son fief de La Roë, Gaétan Chadelaud est candidat à sa réélection à la mairie. Justine Boishus est candidate. Martial Charron, Nancy Couillard, Sylvain Dersoir, Sonia Dreux, Charles Duchet, Marie-Paule Giret, Claude Merlier, Jean-Claude Peslerbe et Laurence Poitrin se présentent également aux élections.

À noter : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir remporté les voix de plus d'un quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative doit être atteinte afin que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à La Roë ?

Les élections municipales 2020, lors desquelles les résidents de La Roë choisiront leur nouveau conseil municipal, se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés de se rendre aux urnes pour cette élection.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Bilan des dernières élections municipales

Vous habitez dans une commune de moins de 1000 habitants ? Lors de ces municipales, vous serez en mesure de voter pour plusieurs candidats à la fois, et également de désigner des membres de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
11 sièges du conseil municipal ont été remportés dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la ville de La Roë. Les Roériens avaient laissé à Christelle Blain, Annie Dersoir et Emmanuel Gerboin le soin de diriger leur municipalité. Marie-Christine Combes, Jean-Claude Peslerbe, Marie-Paule Giret, Maryline Treton mais aussi Raymond Lecourt et Sylvie Alley étaient chargés, dans le même temps, de les assister.
Remarque : seuls 127 citoyens ont pris part aux élections, sur une liste de 183 inscrits. Assez peu d'individus sont donc allés aux bureaux de vote. On observe d'autre part une forte baisse par rapport aux scores des précédentes Municipales, en 2008, où le taux de participation était de 80,98 %.

Les derniers scrutins ont-ils produit la même tendance ?

Plusieurs votes ont eu lieu depuis les dernières Municipales. Les élections présidentielles, à titre d'exemple, se sont déroulées pour la dernière fois en 2017. Si l'on examine les résultats du premier tour des élections présidentielles de 2017 sur la ville de La Roë, il en ressort qu'ils sont différents de ce qui a été déclaré au niveau national.
Si François Fillon (Les Républicains) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part ont respectivement obtenu 29,1 % et 20,9 % des votes au premier tour, Emmanuel Macron est derrière dans les suffrages avec 19,4 %. Il y aura eu une majorité des électeurs de La Roë pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (59,65 %). À La Roë, 81,21 % des citoyens avaient fait le déplacement pour ces dernières élections (134 votants), contre 84,3 % en 2012.
24,71 %, c'est le score de Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) aux Européennes de 2019. La liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) a quant à elle récolté 25,88 % des voix.

Quelques informations sur La Roë

15 et 22 mars 2020 : jours des élections municipales. Les conseillers municipaux de La Roë devront donc s'intéresser à l'état socio-économique de la municipalité (écologie, accès aux soins, mobilité...).

La Roë : comment est sa population ?

À La Roë, 245 personnes vivent dans ce petit village de Mayenne. Avec cette commune, Saint-Poix, Livré-la-Touche ou également Mée font partie des villes qui entrent dans la composition de la Communauté de Communes du Pays de Craon. La population est peu âgée dans la ville de La Roë. Ici, 25,34 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Les chiffres de l'immigration à La Roë se révèlent peu élevés, avec 6,07 % d'immigrés.

Activité, logement, revenus... Comment vivent les habitants de La Roë ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique à La Roë ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Au sein de la commune, on enregistre surtout des employés et ouvriers (76 % des actifs). La ville est habitée par 48,58 % de travailleurs (117 Roériens). Statistiquement, les femmes sont moins actives dans l'agglomération roérienne. En effet, moins de 10 % de la population est à la recherche d'un travail et plus de la moitié sont des femmes.
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Roériens est moins élevé que la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian atteignait 20 000 €. À La Roë, il s'élevait à 17 921 € par an durant l'année 2016.
En complément du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable pertinente pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une commune. Au niveau de la location, on constate que les Roériens louent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces ainsi que les maisons non HLM de 6 pièces. Ils sont 5 % à louer le premier type d'habitation et moins de 4 % le second. Lorsqu'il s'agit de l'achat d'un bien, les propriétaires sont séduits par les maisons de 4 pièces à un peu moins de 20 % quand 36 % choisissent des maisons de 6 pièces.

Peut-on décrire La Roë comme une commune où il fait bon vivre ?

La qualité de vie dans une ville s'évalue, notamment, au nombre d'équipements et infrastructures proposés à la population. Ceux-ci manquent un peu à La Roë. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune recense 52 enfants de 0 à 15 ans. Pour eux, il y a 1 crèche.
Outre les aménagements de la commune, il est important d'apprendre si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution environnante. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.