← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Gesnes

Résumé du premier tour

Le vote pour les municipales s'est tenu le 15 mars 2020 à Gesnes, comme dans les autres communes de la région. Il se peut que les récentes mesures concernant le coronavirus aient incité les électeurs à rester chez eux lors de ces élections. En effet, on recense un taux de participation peu élevé, à seulement 49,74 %. Dans le département de la Mayenne, la participation des électeurs au scrutin a baissé par rapport à l'élection précédente : 71,07 % contre 52,38 % cette année.

Avec plus de 50 % des voix exprimées et 25 % des votes des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

1er tour des élections municipales 2020 à Gesnes : quels sont les scores ?

L'identité des 11 conseillers municipaux de Gesnes (53) est donc à présent connue dès le premier tour des municipales 2020. C'est Emmanuel Charretier qui arrive en tête lors du premier tour des élections municipales avec 95,74 % des suffrages. 94,68 % des votants ont préféré appuyer Louis Bonneau. Patrick Montalant se retrouve en troisième position avec un résultat de 92,55 %. Certains élus, au rang desquels se trouvent Gérald Delais (88,29 %), David Petit-Quenivet (86,17 %), Christophe Saillour (86,17 %), Aurélie Ferriere (84,04 %), Jérôme Gilmas (84,04 %), Philippe Huard (84,04 %), Gérard Papillon (74,46 %) et Dominique Lebreton (72,34 %), ont également emporté une proportion élevée des voix.

Dans ce petit village, les bulletins blancs constituent 1,05 % des votes.

Le futur maire doit maintenant être désigné par et parmi les membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Gesnes

Abstention : 50.26% Participation : 49.74%

Résultats détaillés du tour 1

  • Emmanuel CHARRETIER, 95.74%



    Emmanuel CHARRETIER

    95.74 %

    90 votes

  • Louis BONNEAU, 94.68%



    Louis BONNEAU

    94.68 %

    89 votes

  • Patrick MONTALANT, 92.55%



    Patrick MONTALANT

    92.55 %

    87 votes

  • Gérald DELAIS, 88.29%



    Gérald DELAIS

    88.29 %

    83 votes

  • David PETIT-QUENIVET, 86.17%



    David PETIT-QUENIVET

    86.17 %

    81 votes

  • Christophe SAILLOUR, 86.17%



    Christophe SAILLOUR

    86.17 %

    81 votes

  • Aurélie FERRIERE, 84.04%



    Aurélie FERRIERE

    84.04 %

    79 votes

  • Jérôme GILMAS, 84.04%



    Jérôme GILMAS

    84.04 %

    79 votes

  • Philippe HUARD, 84.04%



    Philippe HUARD

    84.04 %

    79 votes

  • Gérard PAPILLON, 74.46%



    Gérard PAPILLON

    74.46 %

    70 votes

  • Dominique LEBRETON, 72.34%



    Dominique LEBRETON

    72.34 %

    68 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 226 habitants
  • 191 inscrits
  • Votants95 inscrits 49.74%
  • Abstentionnistes96 inscrits 50.26%
  • Votes blancs1 inscrits 1.05%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Gesnes : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Vous vivez dans une commune de moins de 1 000 habitants : vous aurez donc la possibilité de désigner un ou plusieurs candidats et non une liste !

Qui sont les candidats qui se sont déclarés à Gesnes pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. La ville de Gesnes, tenue par Gérard Papillon, voit celui-ci se présenter à sa réélection. Louis Bonneau est candidat. Il avait déjà obtenu un siège au conseil municipal lors des précédentes municipales de 2014. Les candidatures d'Emmanuel Charretier, Gérald Delais, Aurélie Ferriere, Jérôme Gilmas, Philippe Huard, Dominique Lebreton, Patrick Montalant, David Petit-Quenivet et Christophe Saillour viennent s'ajouter à celles précédemment nommées.

Il est important de rappeler que les candidats sont élus au premier tour s'ils atteignent la majorité absolue des voix des électeurs, mais à condition que plus du quart des personnes inscrites sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour est requis, la majorité relative leur est nécessaire afin d'être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Gesnes : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les habitants de Gesnes de prendre part aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Les électeurs français ou ressortissants de l'UE, qui sont majeurs, qui apparaissent sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour ce suffrage.

Point sur les élections municipales 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, pour ces élections municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi voter pour des membres de deux listes différentes.
Les électeurs de Gesnes ont fini par élire 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les Gênois ont misé sur Dominique Lebreton, Patrick Montalant, Jérôme Gilmas, David Petit-Quenivet mais aussi Emmanuel Charretier et Gérard Papillon pour épauler Gérald Delais et Louis Bonneau dans leur mission de les diriger.
Sur 170 inscrits, d'assez nombreux citoyens sont allés aux urnes. En effet, 132 de ces derniers ont glissé un bulletin dans l'urne, une forte baisse en comparaison de 2008. Les élections municipales, cette année-là, avaient effectivement engendré une participation de 86,14 %.

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y observer la même tendance ?

Plusieurs élections, dont, notamment, les Présidentielles en 2017, ont eu lieu depuis les précédentes Municipales. Au premier tour, les résultats à Gesnes étaient très similaires à ceux déclarés au niveau national.
Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que François Fillon (Républicains) se sont bien placés au premier tour : 26,54 % des votes pour l'un, 25,31 % pour l'autre. Marine Le Pen s'est placée derrière avec 21,6 % des suffrages. Emmanuel Macron a été majoritairement choisi par les résidents de Gesnes, à raison de 66,9 % au second tour. Le taux de participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points à l'échelle de la France par rapport à 2012. À Gesnes, l'évolution est assez différente : ils ont été 152 citoyens à venir voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 83,98 % contre 95,18 % en 2012.
Lors des Européennes 2019, la liste Envie d'Europe écologique et sociale (16,28 % des voix) se classe après Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (29,07 %).

Gesnes : les informations clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'examen des données socio-économiques d'une commune aide à bien souvent cerner les problématiques de ses résidents et expliquer en partie les résultats de l'élection.

De quels milieux viennent les habitants de Gesnes ?

Gesnes est une commune de Mayenne, accueillant 228 résidents. Elle est grande de. Gesnes côtoie des villes et villages comme Chapelle-Rainsouin, Voutré ou Saint-Pierre-sur-Orthe au sein de la Communauté de Communes des Coëvrons. La population gênoise est peu âgée. La majorité de la population gênoise a entre 25 et 54 ans, même si 21,29 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés constituent 2,20 % des résidents de Gesnes, une proportion peu élevée.

Niveau de vie à Gesnes : comment se positionnent ses habitants ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les données qui suivent. Les employés et ouvriers sont les mieux représentés sur le marché de l'emploi à Gesnes (68,18 % des actifs). La population active est formée de 133 individus, soit 58,59 % des Gênois. 12 % des habitants gênois déclarent toucher le chômage. Parmi ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des hommes.
Si l'on regarde le revenu médian en France durant l'année 2014, les Gênois profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet selon les chiffres de 2014, le revenu médian français était d'environ 20 000 € et en 2016 le revenu médian des Gênois atteignait 21 226 €.
Au même titre que les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent une information essentielle sur les villes et leur attractivité. Côté location à Gesnes, on peut observer que les résidents portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 5 pièces à 6 % et à environ 3 % sur des maisons non HLM de 6 pièces. Les propriétaires de maisons de 5 pièces sont le tiers quand les propriétaires de maisons de 6 pièces représentent, pour leur part, un peu moins du quart de la population.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Gesnes

La qualité de vie dans une ville s'estime, entre autres, au nombre d'équipements et installations proposés à la population. Ceux-ci manquent un peu à Gesnes. Il y a 52 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Gesnes, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
La pollution peut être un véritable fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs sur le sujet. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Gesnes se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.