Résumé de l'élection

Les habitants de la commune de Chémeré-le-Roi sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le scrutin a peu mobilisé les électeurs, comme le prouve le taux de participation peu élevé enregistré par la commune (38,89 %), un nombre possiblement influencé par l'épidémie de coronavirus. Plus largement, la participation dans le département de la Mayenne a baissé par rapport à la précédente élection (71,07 % contre 52,38 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas attribuée à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils doivent avoir rassemblé les suffrages d'au moins 25 % des inscrits et de plus de la moitié des électeurs.

Quels candidats les citoyens de Chémeré-le-Roi ont-ils préférés au 1er tour des élections municipales 2020 ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribuée dès le premier tour des municipales 2020 à Chémeré-le-Roi (53). Durant le premier tour des élections municipales, c'est Esteban Huet qui se retrouve en tête avec 94,21 % des votes. 92,56 % des votants ont fait le choix de soutenir Philippe Berail et Audrey Saimbault. Ce tour a aussi permis à quelques candidats, notamment Loïc Réveille (91,73 %), Aline Corbeau (90,90 %), Catherine Henry (90,08 %), Valérie Lechanteux (89,25 %), Michel Leroy (89,25 %), Véronique Guillois (87,60 %), Jean-Luc Landelle (83,47 %) et Philippe Baradu (71,90 %), de réaliser des résultats élevés.

Certains citoyens de ce hameau ont voté blanc, à 0,79 %. Qui plus est, une partie des votes a été déclarée nulle (3,17 %).

Celle ou celui qui prendra le rôle de maire sera élu parmi les nouveaux conseillers municipaux, mais aussi par ceux-ci.

Résultats Chémeré-le-Roi

Abstention : 61.11% Participation : 38.89%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Esteban HUET, , 94.21%, 114 votes

    Élu·e



    Esteban HUET

    94.21 %

    114 votes

  • 2, Philippe BERAIL, , 92.56%, 112 votes

    Élu·e



    Philippe BERAIL

    92.56 %

    112 votes

  • 3, Audrey SAIMBAULT, , 92.56%, 112 votes

    Élu·e



    Audrey SAIMBAULT

    92.56 %

    112 votes

  • 4, Loïc RÉVEILLE, , 91.73%, 111 votes

    Élu·e



    Loïc RÉVEILLE

    91.73 %

    111 votes

  • 5, Aline CORBEAU, , 90.9%, 110 votes

    Élu·e



    Aline CORBEAU

    90.9 %

    110 votes

  • 6, Catherine HENRY, , 90.08%, 109 votes

    Élu·e



    Catherine HENRY

    90.08 %

    109 votes

  • 7, Valérie LECHANTEUX, , 89.25%, 108 votes

    Élu·e



    Valérie LECHANTEUX

    89.25 %

    108 votes

  • 8, Michel LEROY, , 89.25%, 108 votes

    Élu·e



    Michel LEROY

    89.25 %

    108 votes

  • 9, Véronique GUILLOIS, , 87.6%, 106 votes

    Élu·e



    Véronique GUILLOIS

    87.6 %

    106 votes

  • 10, Jean-Luc LANDELLE, , 83.47%, 101 votes

    Élu·e



    Jean-Luc LANDELLE

    83.47 %

    101 votes

  • 11, Philippe BARADU, , 71.9%, 87 votes

    Élu·e



    Philippe BARADU

    71.9 %

    87 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 445 habitants
  • 324 inscrits
  • Votants126 inscrits 38.89%
  • Abstentionnistes198 inscrits 61.11%
  • Votes blancs1 inscrits 0.79%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Chémeré-le-Roi

Pour le renouvellement de leur conseil municipal, les communes françaises sont invitées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles du vote sont quelque peu différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Quels candidats sont dans la course aux Municipales 2020 pour Chémeré-Le-Roi ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Jean-Luc Landelle, maire de Chémeré-Le-Roi, présente sa candidature pour un autre mandat. Philippe Baradu se présente comme candidat. Aussi candidat au moment des élections municipales de 2014, il avait alors obtenu un siège au conseil municipal. Dans les candidats retenus, on trouve également Philippe Berail, Aline Corbeau, Véronique Guillois, Catherine Henry, Esteban Huet, Valérie Lechanteux, Michel Leroy, Loïc Réveille et Audrey Saimbault.
Il est important de rappeler que deux conditions doivent être respectées pour qu'un candidat soit élu au premier tour : recevoir une majorité absolue ainsi que les voix de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, il faut pour les candidats d'atteindre une majorité relative pour être élus et remporter l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Chémeré-le-Roi ?

Pour élire un nouveau conseil municipal, les citoyens de Chémeré-le-Roi se rendront, les 15 et 22 mars 2020, aux bureaux de vote, lors des élections municipales 2020. Pour rappel, divers critères doivent être réunis pour participer à ce suffrage. Outre le fait d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, il faut être français ou membre de l'Union européenne et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité du vote.

2014 : quelles étaient les tendances des élections municipales ?

Qu'est-ce qu'un scrutin plurinominal avec panachage, qui s'applique aux communes de moins de 1000 habitants pour ces municipales ? C'est un dispositif où les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, les élections ont offert la possibilité à 11 membres de prendre place au conseil municipal de Chémeré-le-Roi, dès le soir du premier tour. Andrée Leveau, Jean-Louis Gasnier, Georges Massa, Philippe Baradu mais aussi Evelyne Besnier et Christelle Monnier avaient accompagné Véronique Guillois et Agnès Kuhne. Celles-ci avaient reçu, de la part des Chémeréens, la tâche de gérer la ville.
Point sur le taux de participation : assez peu d'électeurs sont allés voter. En effet, seuls 189 citoyens ont placé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 307 noms. De fait, on observe une légère hausse par rapport à la participation des élections municipales de 2008, qui atteignait 59,81 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores de différents scrutins ?

Plusieurs élections ont été organisées depuis les dernières élections municipales. Les élections présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. En se fondant sur les résultats du premier tour des précédentes élections présidentielles à Chémeré-le-Roi, un examen comparatif suggère qu'ils s'avéraient différents de ceux déclarés à l'échelle du pays.
Les deux résultats qui se sont distingués au premier tour ont été ceux de François Fillon (Les Républicains) et de Marine Le Pen (Front national) : 37,86 % et 24,28 % des voix. Emmanuel Macron (En marche !) se situait derrière, avec 15,23 % des votes. Au second tour, les résidents de Chémeré-le-Roi ont fait leur choix et voté à 50 % pour Emmanuel Macron. La participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points sur l'ensemble de la France en comparaison de 2012. À Chémeré-le-Roi, l'évolution est assez différente : ils ont été 232 citoyens à venir voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 74,84 % contre 74,84 % en 2012.
Aux Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su séduire, avec 43,42 % des suffrages. Elle était suivie de La République en Marche avec Renaissance qui, pour sa part, en a rassemblé 15,79 %.

Quelques informations sur Chémeré-le-Roi

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les grands objectifs socio-économiques à Chémeré-le-Roi pour les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Pour mieux comprendre le profil des habitants de Chémeré-le-Roi

Chémeré-le-Roi, avec ses 402 habitants, est une commune de Mayenne. Il faut noter que Beaumont-Pied-de-Boeuf, Val-du-Maine ou bien Saint-Brice sont attachées à Chémeré-le-Roi, entre autres par le biais de la Communauté de Communes du Pays de Meslay-Grez. Les résidents sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans), même si 17 % des habitants ont entre 15 et 24 ans. Les immigrés représentent 4,93 % des résidents de Chémeré-le-Roi, une part peu importante.

Chémeré-le-Roi : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres qui suivent. Voici le taux d'activité des Chémeréens : plus de 179 habitants travaillent, soit 45,81 % de la population. Les ouvriers et professions intermédiaires constituent 47,22 % des actifs. Les taux du chômage de la population chémeréenne font état d'environ 11 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des femmes.
Les habitants de Chémeré-le-Roi gagnaient en moyenne 17 309 € par an en 2016 – versus plus de 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Chémeréens ont donc un niveau de vie moins élevé que la moyenne nationale.
Si le niveau de vie dans une ville ne se réduit pas à son marché immobilier, celui-ci en reste, toutefois, un excellent indicateur. Au niveau de la location, on constate que les Chémeréens louent plus généralement les maisons non HLM de 5 pièces ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces. Ils sont 6 % à louer le premier type d'habitation et moins de 4 % le second. Votre ville affiche un pourcentage de propriétaires de 17 % pour les maisons de 4 pièces contre 34 % possédant des maisons de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Chémeré-le-Roi ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y compte un assez grand nombre de familles (84 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la ville.
L'aménagement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour le choix d'un lieu de vie. La pollution aussi. La qualité de l'eau est conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.