Résumé de l'élection

Les habitants de Saint-Imoges se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les habitants ont été seulement 49,12 % à avoir glissé un bulletin de vote dans les urnes lors des élections. La pandémie du coronavirus a éventuellement influencé ce chiffre. À l'échelle du département de la Marne, le taux de participation à ce scrutin a baissé cette année (59,51 %), par rapport au précédent (72,10 %).

Comment un candidat peut-il décrocher son siège au conseil municipal ? En obtenant plus de 50 % des voix exprimées et le quart des suffrages des inscrits.

À Saint-Imoges, quels candidats sont favoris au premier tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 membres du conseil municipal de Saint-Imoges (51) ont donc déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Roland Chaplart, Danielle Cremont et Grégory Francois se sont distingués au 1er tour de ces municipales, avec 99,04 % des votes. Le score élevé atteint par Thierry Itasse (98,09 %), Sandrine Poure (97,14 %), Marie-Odile Brabant (96,19 %), Michael Ceriani (96,19 %), Aurélien Laudy (95,23 %), Fatima-Ezzahra Pappalardo (94,28 %), Caroline Benoit (89,52 %) et Anne Cossiez (83,80 %) atteste leur popularité.

Parmi les résidents de ce petit village, 3,60 % ont déposé un vote blanc. De plus, certains bulletins de vote - 1,80 % précisément - étaient invalides.

C'est désormais aux nouveaux conseillers municipaux d'élire, dans leurs rangs, l'individu qui obtiendra le statut de maire.

Résultats Saint-Imoges

Abstention : 50.88% Participation : 49.12%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Roland CHAPLART, , 99.04%, 104 votes

    Élu·e



    Roland CHAPLART

    99.04 %

    104 votes

  • 2, Danielle CREMONT, , 99.04%, 104 votes

    Élu·e



    Danielle CREMONT

    99.04 %

    104 votes

  • 3, Grégory FRANCOIS, , 99.04%, 104 votes

    Élu·e



    Grégory FRANCOIS

    99.04 %

    104 votes

  • 4, Thierry ITASSE, , 98.09%, 103 votes

    Élu·e



    Thierry ITASSE

    98.09 %

    103 votes

  • 5, Sandrine POURE, , 97.14%, 102 votes

    Élu·e



    Sandrine POURE

    97.14 %

    102 votes

  • 6, Marie-Odile BRABANT, , 96.19%, 101 votes

    Élu·e



    Marie-Odile BRABANT

    96.19 %

    101 votes

  • 7, Michael CERIANI, , 96.19%, 101 votes

    Élu·e



    Michael CERIANI

    96.19 %

    101 votes

  • 8, Aurélien LAUDY, , 95.23%, 100 votes

    Élu·e



    Aurélien LAUDY

    95.23 %

    100 votes

  • 9, Fatima-Ezzahra PAPPALARDO, , 94.28%, 99 votes

    Élu·e



    Fatima-Ezzahra PAPPALARDO

    94.28 %

    99 votes

  • 10, Caroline BENOIT, , 89.52%, 94 votes

    Élu·e



    Caroline BENOIT

    89.52 %

    94 votes

  • 11, Anne COSSIEZ, , 83.8%, 88 votes

    Élu·e



    Anne COSSIEZ

    83.8 %

    88 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 298 habitants
  • 226 inscrits
  • Votants111 inscrits 49.12%
  • Abstentionnistes115 inscrits 50.88%
  • Votes blancs4 inscrits 3.6%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Imoges : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Les élections municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Saint-Imoges ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Caroline Benoit se présente aux élections. Aux élections municipales 2014 où elle s'était présentée, elle avait obtenu un siège au conseil municipal. Les candidatures de Marie-Odile Brabant, Michael Ceriani, Roland Chaplart, Anne Cossiez, Danielle Cremont, Grégory Francois, Thierry Itasse, Aurélien Laudy, Fatima-Ezzahra Pappalardo et Sandrine Poure sont également validées.
Afin d'être élus lors du premier tour, les candidats sont obligés d'atteindre une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir remporté au moins le quart des voix des habitants inscrits sur les listes. Dans l'éventualité où un second tour est nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir octroyer l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Saint-Imoges : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal sera désigné, les 15 et 22 mars 2020, par les résidents de la commune de Saint-Imoges. Le fait d'être majeur est un critère nécessaire pour voter à ces élections. Il faut également être inscrit sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité.

Les Municipales de cette année différeront-elles de celles de 2014 ?

Les élections municipales prennent un aspect particulier dans les communes de moins de 1000 habitants. C'est un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent d'ailleurs désigner des membres de deux listes différentes.
À Saint-Imoges, 11 sièges du conseil municipal ont été remportés pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Jean-Claude Santuz, Marie-Odile Hoffmann Épouse Brabant, Odile Dupuit Épouse Mourot, Vincent Taillefert mais aussi Georges Bouteille et Christelle Canjouam épaulaient Valérie Lamblot Épouse Tribaut et Jean-Pierre Feucher, qui ont été chargés par les Saint-Imogiens de les diriger.
Sur une liste électorale forte de 237 noms, seuls 150 citoyens sont allés placer leur voix dans l'urne. On peut ainsi dire qu'assez peu de personnes se sont déplacées. À titre d'information, le taux de participation des élections municipales de 2008 atteignait 75,98 %. Ainsi, on observe une forte baisse de la participation.

Cette tendance remonte-t-elle aux derniers scrutins ?

Il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes élections municipales. En ce qui concerne les dernières Présidentielles, elles se sont tenues en 2017. Lors du premier tour des dernières Présidentielles, les scores sur la ville de Saint-Imoges étaient différents de ce qui a été déclaré à l'échelle du pays.
Résultats du premier tour : Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !), premiers avec respectivement 32,67 % et 26,73 % des suffrages. Derrière, François Fillon (Les Républicains) a totalisé 21,78 % des voix. Il y aura eu une majorité des électeurs de Saint-Imoges pour voter pour Emmanuel Macron (54,39 %). 195 Saint-Imogiens sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (82,63 %) alors que le taux de participation en 2012 était de 82,85 %. On note donc une baisse différente de l'évolution remarquée au niveau national (-5,8 points).
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) aura emporté 29,17 % des voix lors des élections européennes de 2019, contre 35 % avec Renaissance (soutenue par La République en Marche).

Saint-Imoges : les informations clefs

Les élections municipales apportent une idée de la situation socio-économique à Saint-Imoges. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants devront aller voter.

De quels milieux viennent les résidents de Saint-Imoges ?

320 résidents vivent dans ce hameau de la Marne. Germaine, Avenay-Val-d'Or ou bien Dizy, font partie des villes qui se sont jointes à la Communauté de Communes de la Grande Vallée de la Marne avec Saint-Imoges. Les habitants sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans), même si 18,88 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Peu élevé, le pourcentage d'immigration atteint 2,55 % à Saint-Imoges.

Comment qualifier le niveau de vie dans la ville de Saint-Imoges ?

Les données qui suivent montrent le marché de l'emploi à Saint-Imoges. Près de 150 Saint-Imogiens travaillent. Ils constituent 47,77 % des résidents. La ville compte surtout des cadres et professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires (53,13 %). Le taux de chômage des hommes est majoritaire dans l'agglomération saint-imogienne où 6 % de l'ensemble de la population sont en demande d'emploi.
En 2016, les Saint-Imogiens ont gagné en moyenne 25 436 €. Un chiffre visiblement plus élevé que le revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €).
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Question location, les Saint-Imogiens recherchent plus généralement les maisons non HLM de 6 pièces (plus de 4 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces qui correspondent à moins de 3 % de la demande. À Saint-Imoges, les propriétaires ont tendance à investir dans une maison de 5 pièces à un peu plus de 30 % et sont 33 % à investir dans une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Comment vit-on à Saint-Imoges ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les attentes des Saint-Imogiens. De par ses 75 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Saint-Imoges comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
Afin de connaître le niveau de pollution environnant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. La vérification microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.