← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Châtillon-sur-Morin

Résumé du premier tour

Les résidents de la ville de Châtillon-sur-Morin sont allés voter le 15 mars 2020 pour les municipales. Le taux de participation a donc baissé de -30 points entre le 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année où il atteignait 60 %, par rapport à 90 %. Dans le département de la Marne, la participation des citoyens à l'élection a baissé en regard du scrutin précédent : 72,10 % contre 59,51 % cette année.

Afin d'obtenir le statut de conseiller municipal, un candidat doit réaliser les résultats qui suivent : au moins la moitié des voix et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Quels candidats les électeurs de Châtillon-sur-Morin ont-ils privilégiés au 1er tour des municipales 2020 ?

À Châtillon-sur-Morin (51), les jeux sont donc faits dès le 1er tour de ces municipales 2020 étant donné que les 11 sièges du conseil ont déjà tous été emportés. C'est Eric Ernst qui l'emporte lors du premier tour des municipales avec 71,42 % des votes. 69,23 % des voix reviennent à Ophélie Joaris. Les électeurs ont voté pour Tony Delalonde à 64,83 % à l'issue du premier tour, en lui octroyant la troisième position. Alain Caille (63,73 %), Amandine Ugolin (62,63 %), Sylvia Arnal (59,34 %), Alain Sohier (59,34 %), Mathieu Hollebeke (57,14 %), Maxime Parre (54,94 %), Anne-Marie Richard (53,84 %) et Conchita Sabadasz (50,54 %), qui ont obtenu un score assez élevé à l'issue de ce tour, se sont garanti une place au conseil.

Celle ou celui qui occupera la fonction de maire sera élu dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, mais aussi par ces derniers.

Résultats du premier tour - Châtillon-sur-Morin

Abstention : 40% Participation : 60%

Résultats détaillés du tour 1

  • Eric ERNST, 71.42%



    Eric ERNST

    71.42 %

    65 votes

  • Ophélie JOARIS, 69.23%



    Ophélie JOARIS

    69.23 %

    63 votes

  • Tony DELALONDE, 64.83%



    Tony DELALONDE

    64.83 %

    59 votes

  • Alain CAILLE, 63.73%



    Alain CAILLE

    63.73 %

    58 votes

  • Amandine UGOLIN, 62.63%



    Amandine UGOLIN

    62.63 %

    57 votes

  • Sylvia ARNAL, 59.34%



    Sylvia ARNAL

    59.34 %

    54 votes

  • Alain SOHIER, 59.34%



    Alain SOHIER

    59.34 %

    54 votes

  • Mathieu HOLLEBEKE, 57.14%



    Mathieu HOLLEBEKE

    57.14 %

    52 votes

  • Maxime PARRE, 54.94%



    Maxime PARRE

    54.94 %

    50 votes

  • Anne-Marie RICHARD, 53.84%



    Anne-Marie RICHARD

    53.84 %

    49 votes

  • Conchita SABADASZ, 50.54%



    Conchita SABADASZ

    50.54 %

    46 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 189 habitants
  • 170 inscrits
  • Votants102 inscrits 60%
  • Abstentionnistes68 inscrits 40%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Châtillon-sur-Morin : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 217 administrés de Châtillon-Sur-Morin devront choisir les membres du conseil municipal de leur commune. Le vote pour les communes de moins de 1 000 habitants obéit à des règles particulières. En effet, les électeurs ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature au préalable.

Qui se présente pour les élections municipales 2020 à Châtillon-Sur-Morin ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Sylvia Arnal a déposé sa candidature. S'ajoutent également les candidatures d'Alain Caille, Tony Delalonde, Eric Ernst, Mathieu Hollebeke, Ophélie Joaris, Maxime Parre, Anne-Marie Richard, Conchita Sabadasz, Alain Sohier et Amandine Ugolin.

Pour être élus au moment du premier tour, les candidats sont obligés d'obtenir une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir remporté au moins le quart des voix des résidents inscrits sur les listes. Si un second tour est nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir octroyer l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Châtillon-sur-Morin : quels sont les enjeux des Municipales ?

Suite aux élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la ville de Châtillon-sur-Morin sera connu. Si vous remplissez les critères suivants, il vous sera possible d'aller voter : avoir plus de 18 ans, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être inscrit sur les listes électorales françaises et payer ses impôts ou résider dans la commune concernée.

Comment ont évolué les tendances depuis les précédentes Municipales (2014) ?

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage, qui s'applique aux communes de moins de 1000 habitants lors de ces municipales ? C'est un dispositif où les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Châtillon-sur-Morin avaient été élus. Pour gérer leur municipalité, les Chatillonnais ont fait confiance à Francine Lemaire et Stéphane De Meulenaere. Ces derniers avaient été assistés par Colette Provence, Isabelle Bidolet, Nelly Jacquot-Preaux, Marie-France Bruneaux mais aussi Richard Cottenet et Bernard Vignot.
De très nombreux électeurs se sont rendus aux bureaux de vote : 153 sur les 170 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci indique une forte hausse du taux de participation lorsqu'on le compare aux dernières Municipales de 2008 où il affichait 82,39 %.

Est-il envisageable que cette évolution ait été visible aux précédentes élections ?

En 2017, les dernières élections présidentielles se sont tenues. D'autre part, plusieurs scrutins ont suivi les précédentes élections municipales. À Châtillon-sur-Morin, les résultats enregistrés au premier tour des élections présidentielles de 2017 se sont révélés être différents de ce qui a été recensé dans toute la France.
François Fillon (Les Républicains) est arrivé en tête avec 35,57 % des voix, suivi par Marine Le Pen (Front national, 26,17 % des votes). Derrière, Emmanuel Macron (En marche !) a obtenu 15,44 % au suffrage. Marine Le Pen a été majoritairement élue par les citoyens de Châtillon-sur-Morin, à hauteur de 57,55 % au second tour. Tandis que la participation des habitants de Châtillon-sur-Morin au second tour était de 89,22 % en 2012, elle était de 87,43 %, soit 153 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
Totalisant 32,22 % des suffrages, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est détachée aux Européennes de 2019, suivie de La République en Marche avec Renaissance avec un résultat de 23,33 %.

Châtillon-sur-Morin : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'étude permet de comprendre le cadre d'une commune, la veille de la municipale.

Quoi dire sur les résidents vivant à Châtillon-sur-Morin ?

À Châtillon-sur-Morin, 217 résidents habitent ce hameau de la Marne. La création de la Communauté de Communes de Sézanne-Sud Ouest Marnais a donné la possibilité d'attacher ce petit village à des villes voisines, telles que Saint-Bon, Marsangis ou Broussy-le-Petit. La population de Châtillon-sur-Morin est globalement peu âgée. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 28,36 % des Chatillonnais ont entre 55 et 64 ans. Selon les données, Châtillon-sur-Morin s'avère peu concernée par l'immigration, à raison de 2,35 % de personnes immigrées parmi sa population.

Châtillon-sur-Morin : les résidents jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les statistiques qui suivent donnent un aperçu de la stabilité ou de la précarité des activités professionnelles des habitants de Châtillon-sur-Morin. Représentant 52,38 % de la population active, les catégories des ouvriers et employés jouissent d'une bonne représentation. Les Chatillonnais en poste sont près de 102 et forment 48,83 % des résidents. 12 % de la population chatillonnaise en âge de travailler sont en demande d'emploi, dont une majeure partie sont des hommes.
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Chatillonnais est plus élevé que la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian atteignait environ 20 000 €. À Châtillon-sur-Morin, il s'élevait à 22 792 € par an sur l'année 2016.
Au même titre que les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent une indication importante sur les villes et leur attractivité. Au sein de la commune chatillonnaise, les logements les plus prisés par les locataires sont les maisons non HLM de 3 pièces (environ 3 %) et les maisons non HLM de 5 pièces (environ 3 %). Les propriétaires sont respectivement un peu plus de 22 % à choisir une maison de 6 pièces et un peu plus du quart à acheter une maison de 5 pièces.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie à Châtillon-sur-Morin

Lorsqu'on se penche sur la qualité de vie des résidents, un bon indicateur est la quantité d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) à disposition. À Châtillon-sur-Morin, ils manquent un peu pour combler les résidents. La ville compte ​41 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Par-delà les infrastructures disponibles, vous aurez à cœur de connaître l'hypothétique pollution affichée dans les environs. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.