← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Châlons-sur-Vesle

Résumé du premier tour

Les résidents de Châlons-sur-Vesle étaient appelés à voter le 15 mars 2020 pour les municipales. Les électeurs de la commune ont été 55,32 % à se rendre aux urnes au premier tour des élections municipales, contre 77,52 % en 2014 (baisse de -22,20 points). Plus généralement, le taux de participation dans le département de la Marne a baissé par rapport à la dernière élection (72,10 % contre 59,51 % cette année).

Avec au moins 50 % des votes et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de façon automatique.

Quels candidats sont favoris au 1er tour des municipales 2020 à Châlons-sur-Vesle ?

Les citoyens de Châlons-sur-Vesle (51) savent donc à présent qui seront leurs conseillers municipaux, puisque les 11 sièges ont déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Sonia Dauphin se retrouve en tête au premier tour des élections municipales, en rassemblant 96,05 % des voix. 94,73 % des suffrages vont à Thierry Blangy. Claire Garnotel et Guy Possoz se hissent en troisième place avec un score de 93,42 %. Avec leur résultat élevé, Martial Dupin (92,10 %), Christophe Oberdick (92,10 %), Francis Pinon (92,10 %), Michèle Allemand (90,78 %), Claude Lesage (90,78 %), Catherine Roussel (90,78 %) et Jérôme Lebeaux (88,15 %) figurent parmi les gagnants de ce scrutin.

Parmi les habitants de ce petit village, 2,56 % ont opté pour le bulletin blanc.

La prochaine étape est la nomination du maire parmi les nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Châlons-sur-Vesle

Abstention : 44.68% Participation : 55.32%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sonia DAUPHIN, 96.05%



    Sonia DAUPHIN

    96.05 %

    73 votes

  • Thierry BLANGY, 94.73%



    Thierry BLANGY

    94.73 %

    72 votes

  • Claire GARNOTEL, 93.42%



    Claire GARNOTEL

    93.42 %

    71 votes

  • Guy POSSOZ, 93.42%



    Guy POSSOZ

    93.42 %

    71 votes

  • Martial DUPIN, 92.1%



    Martial DUPIN

    92.1 %

    70 votes

  • Christophe OBERDICK, 92.1%



    Christophe OBERDICK

    92.1 %

    70 votes

  • Francis PINON, 92.1%



    Francis PINON

    92.1 %

    70 votes

  • Michèle ALLEMAND, 90.78%



    Michèle ALLEMAND

    90.78 %

    69 votes

  • Claude LESAGE, 90.78%



    Claude LESAGE

    90.78 %

    69 votes

  • Catherine ROUSSEL, 90.78%



    Catherine ROUSSEL

    90.78 %

    69 votes

  • Jérôme LEBEAUX, 88.15%



    Jérôme LEBEAUX

    88.15 %

    67 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 170 habitants
  • 141 inscrits
  • Votants78 inscrits 55.32%
  • Abstentionnistes63 inscrits 44.68%
  • Votes blancs2 inscrits 2.56%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Châlons-sur-Vesle : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Le principe de la liste n'existe pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a en effet la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont validé leur candidature.

Quels sont les candidats à Châlons-Sur-Vesle qui participeront aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. La mairie de Châlons-Sur-Vesle verra peut-être son maire Martial Dupin renouveler son mandat. Michèle Allemand sera dans la course à la mairie. Depuis les élections municipales 2014, Michèle Allemand a un siège au conseil municipal. Thierry Blangy, Sonia Dauphin, Claire Garnotel, Jérôme Lebeaux, Claude Lesage, Christophe Oberdick, Francis Pinon, Guy Possoz et Catherine Roussel se rajoutent à la liste des candidats à Châlons-Sur-Vesle.

Pour rappel : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant obtenu la majorité absolue, dans l'éventualité où un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. S'il y a second tour, les candidats auront l'obligation de remporter la majorité relative pour être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Châlons-sur-Vesle : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. À cette occasion, le conseil municipal de Châlons-sur-Vesle sera connu. Pour être en mesure de voter durant ce scrutin, il faut naturellement avoir plus de 18 ans et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut aussi être français ou membre de l'UE, et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité correspondante.

Quel était le contexte politique des précédentes Municipales ?

Les villes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces municipales. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Châlons-sur-Vesle. Pour les administrer, les Châlonnais avaient fait confiance à Catherine Roussel, Sarah Leduc et Thierry Blangy. Alain Cullot, Francis Pinon, Martial Dupin, Claude Lesage mais aussi Sonia Dauphin et Jacques Blanchard-Jacquet étaient chargés de les assister.
Avec une liste comprenant 129 noms, d'assez nombreux électeurs sont allés aux urnes (100 d'entre eux). Ce taux de participation s'élevait à 71,54 % lors des Municipales de 2008. On observe ainsi aisément une forte hausse.

Retrouve-t-on la même tendance dans les scores de différentes élections ?

Depuis les dernières Municipales, les électeurs ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier pour les Présidentielles (2017). À Châlons-sur-Vesle, les résidents de la ville ont voté au premier tour des Présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été enregistré au niveau national.
Le suffrage du premier tour a favorisé François Fillon (Républicains) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) : ils ont obtenu respectivement 38,89 % et 24,07 % des suffrages, devant Marine Le Pen (Front national) qui a emporté un résultat de 20,37 %. À Châlons-sur-Vesle, 65,71 % des votants ont choisi Emmanuel Macron au deuxième tour. À Châlons-sur-Vesle, 86,36 % des citoyens s'étaient déplacés dans le cadre de ces dernières élections (114 votants), contre 81,02 % en 2012.
L'examen des résultats obtenus lors des élections européennes 2019 fait état d'un score de 26,44 % pour Renaissance (soutenue par La République en Marche), et de 20,69 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Quelques informations sur Châlons-sur-Vesle

Les objectifs des municipales 2020 : le vote qui se tiendra les 15 et 22 mars contribue à prendre conscience de la situation socio-économique sur la commune de Châlons-sur-Vesle.

Quel est le profil des résidents de Châlons-sur-Vesle ?

Avec 192 résidents, Châlons-sur-Vesle est un hameau de la Marne. La fondation de la Communauté Urbaine du Grand Reims a permis de lier ce petit village à des villes avoisinantes, comme Isles-sur-Suippe, Heutrégiville ou bien Lhéry. Les Châlonnais sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 23,42 % ont entre 55 et 64 ans).

Quels sont les revenus moyens à Châlons-sur-Vesle ?   

Le marché du travail est-il dynamique à Châlons-sur-Vesle ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Les artisans, commerçants, chefs d'entreprise et cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 61,54 % des actifs châlonnais. Les 89 habitants actifs forment 46,81 % de la population de la ville. 5 % des Châlonnais actifs sont en demande d'emploi. Une majeure partie de ces habitants à la recherche d'un travail sont des femmes.
En 2016, les Châlonnais ont touché en moyenne 30 518 €. Un chiffre visiblement bien plus élevé que le revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €).
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon marqueur. Les locations correspondent à 8 % du marché châlonnais pour les maisons non HLM de 4 pièces et environ 3 % pour les maisons non HLM de 3 pièces. Plus de 21 % des ménages s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont 38 % à l'être d'une maison de 6 pièces.

Peut-on considérer Châlons-sur-Vesle comme une commune où il fait bon vivre ?

Dans la ville de Châlons-sur-Vesle, les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec 44 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.
L'agencement du territoire et les services publics sont des critères à connaître pour la sélection d'un lieu de vie. La pollution également. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.