Résumé de l'élection

Les résidents de Bergères-sous-Montmirail étaient appelés aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Au premier tour des élections municipales, 61,40 % des citoyens se sont exprimés. En 2014, ils étaient 74,80 %. On observe donc une baisse de -13,40 points. À l'échelle du département de la Marne, le taux de participation à cette élection a baissé cette année (59,51 %), en comparaison avec la précédente (72,10 %).

Avec au moins 50 % des suffrages exprimés et le quart des votes des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

Bergères-sous-Montmirail : qui est en tête à l'issue du 1er tour des municipales 2020 ?

Bergères-sous-Montmirail (51) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être assigné dès le premier tour des élections municipales 2020. Gilbert Bureaux De Pusy Dumottier De La Fayette a obtenu 91,17 % des voix et, par conséquent, est en tête de ce premier tour. Delphine Bureaux De Pusy Dumottier De La Fayette-Gohin a pu miser sur le soutien de 89,70 % des électeurs. Les électeurs ont placé Aurore Crochet troisième en lui attribuant 83,82 % des suffrages. Véronique Geeraerts (82,35 %), Jean-Louis Lasseaux (82,35 %), Françoise Crochet (80,88 %), Stéphane Geeraerts (80,88 %), Sylvie Bruneaux (72,05 %), Marc Georget (67,64 %), Marie-Madeleine Claudat (57,35 %) et Patrick Lacquet (57,35 %) remportent également leur siège de conseiller municipal, avec un score élevé.

L'heure est désormais à l'élection du maire par les nouveaux membres du conseil municipal et parmi eux.

Résultats Bergères-sous-Montmirail

Abstention : 38.6% Participation : 61.4%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Gilbert BUREAUX DE PUSY DUMOTTIER DE LA FAYETTE, , 91.17%, 62 votes

    Élu·e



    Gilbert BUREAUX DE PUSY DUMOTTIER DE LA FAYETTE

    91.17 %

    62 votes

  • 2, Delphine BUREAUX DE PUSY DUMOTTIER DE LA FAYETTE-GOHIN, , 89.7%, 61 votes

    Élu·e



    Delphine BUREAUX DE PUSY DUMOTTIER DE LA FAYETTE-GOHIN

    89.7 %

    61 votes

  • 3, Aurore CROCHET, , 83.82%, 57 votes

    Élu·e



    Aurore CROCHET

    83.82 %

    57 votes

  • 4, Véronique GEERAERTS, , 82.35%, 56 votes

    Élu·e



    Véronique GEERAERTS

    82.35 %

    56 votes

  • 5, Jean-Louis LASSEAUX, , 82.35%, 56 votes

    Élu·e



    Jean-Louis LASSEAUX

    82.35 %

    56 votes

  • 6, Françoise CROCHET, , 80.88%, 55 votes

    Élu·e



    Françoise CROCHET

    80.88 %

    55 votes

  • 7, Stéphane GEERAERTS, , 80.88%, 55 votes

    Élu·e



    Stéphane GEERAERTS

    80.88 %

    55 votes

  • 8, Sylvie BRUNEAUX, , 72.05%, 49 votes

    Élu·e



    Sylvie BRUNEAUX

    72.05 %

    49 votes

  • 9, Marc GEORGET, , 67.64%, 46 votes

    Élu·e



    Marc GEORGET

    67.64 %

    46 votes

  • 10, Marie-Madeleine CLAUDAT, , 57.35%, 39 votes

    Élu·e



    Marie-Madeleine CLAUDAT

    57.35 %

    39 votes

  • 11, Patrick LACQUET, , 57.35%, 39 votes

    Élu·e



    Patrick LACQUET

    57.35 %

    39 votes

  • 12, Catherine CHAMPION, , 55.88%, 38 votes

    Élu·e



    Catherine CHAMPION

    55.88 %

    38 votes

  • 13, Dominique JOLY, , 38.23%, 26 votes



    Dominique JOLY

    38.23 %

    26 votes

  • 14, Jean-Noël VALLET, , 36.76%, 25 votes



    Jean-Noël VALLET

    36.76 %

    25 votes

  • 15, Maryline LEROU, , 33.82%, 23 votes



    Maryline LEROU

    33.82 %

    23 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 135 habitants
  • 114 inscrits
  • Votants70 inscrits 61.4%
  • Abstentionnistes44 inscrits 38.6%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Bergères-sous-Montmirail

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent le renouvellement du conseil municipal des communes françaises. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles du vote sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Élections municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Bergères-Sous-Montmirail ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Sylvie Bruneaux, qui avait décroché un siège au conseil municipal à la suite des élections municipales de 2014, se porte candidate. Les autres candidats sont Gilbert Bureaux De Pusy Dumottier De La Fayette, Delphine Bureaux De Pusy Dumottier De La Fayette-Gohin, Catherine Champion, Marie-Madeleine Claudat, Aurore Crochet, Françoise Crochet, Stéphane Geeraerts, Véronique Geeraerts, Marc Georget, Dominique Joly, Patrick Lacquet, Jean-Louis Lasseaux, Maryline Lerou et Jean-Noël Vallet.
Le règlement des élections municipales est le suivant : les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour dans le cas où ils atteignent la majorité absolue, mais à la condition qu'ils aient rassemblé les voix de plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales. Si un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent obligatoirement obtenir une majorité relative pour être élus et alors pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bergères-sous-Montmirail ?

Durant ces élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, les habitants de Bergères-sous-Montmirail éliront leur nouveau conseil municipal. Les ressortissants d'un pays membre de l'Union européenne sont également invités à ce suffrage ! Il faut qu'ils réunissent tout de même les critères suivants : avoir plus de 18 ans, être inscrit sur les listes électorales françaises, et payer ses impôts ou habiter dans la ville correspondante.

Les Municipales de cette année différeront-elles de celles de 2014 ?

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin un peu complexe. Celui-ci s'applique pendant les élections municipales, uniquement pour les communes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la ville de Bergères-sous-Montmirail avaient été choisis à l'issue de l'élection qui se déroulait le 23 mars 2014. Les résultats étaient connus dès le soir du premier tour. Alors que Gilbert De Pusy La Fayette et Jean-Louis Lasseaux avaient obtenu les votes des habitants de la commune pour les diriger, Marie-Madeleine Claudat, Véronique Geeraerts, Christian Hivart, Aurore Crochet mais aussi Françoise Crochet et Sylvie Bruneaux étaient à leurs côtés.
Le bilan des élections a permis de remarquer que 92 votants se sont rendus à leur bureau de vote, parmi 123 personnes présentes sur les listes. Ainsi, d'assez nombreuses personnes ont exprimé leur opinion politique. Cette participation suggère une forte hausse par rapport à celle des Municipales de 2008 : elle affichait cette année-là 67,38 %.

L'étude des scrutins précédents permet-elle d'y observer la même tendance ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les précédentes Municipales. Les dernières Présidentielles, elles, datent de 2017. Les résidents de Bergères-sous-Montmirail ont établi une tendance : les scores de la ville lors du premier tour des précédentes Présidentielles de 2017 étaient différents de ceux qui sont ressortis à l'échelle globale du pays.
La fin du premier tour place dans les meilleurs scores François Fillon (Les Républicains, 36,73 % des voix) mais également Marine Le Pen (Front national, 29,59 % des votes), et Emmanuel Macron (En marche !), derrière, avec 15,31 % des suffrages. Le second tour a entraîné un choix majoritaire des résidents de Bergères-sous-Montmirail pour Marine Le Pen, qui a récolté 58,82 % des votes. Les habitants de Bergères-sous-Montmirail ont été 102 à aller voter au second tour.
À l'issue des Européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a emporté 29,41 % des votes pendant que Renaissance (soutenue par La République en Marche) a obtenu 16,18 % des voix.

Quelques informations sur Bergères-sous-Montmirail

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux objectifs socio-économiques à Bergères-sous-Montmirail pour les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Bergères-sous-Montmirail : comment est sa population ?

Bergères-sous-Montmirail, cette commune de la Marne, est peuplée de 123 personnes. La Communauté de Communes de la Brie Champenoise permet de connecter à Bergères-sous-Montmirail des villes et des villages, comme Verdon, Soizy-aux-Bois ou Boissy-le-Repos. La population est peu âgée dans la ville de Bergères-sous-Montmirail. Ici, 25,71 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Bergères-sous-Montmirail est une ville peu concernée par l'immigration avec 2,44 % d'immigrés dans ses résidents.

Niveau de vie à Bergères-sous-Montmirail : comment se positionnent ses habitants ?

Le marché du travail est-il dynamique à Bergères-sous-Montmirail ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Si près de 52 habitants de la commune travaillent (48,78 % des résidents), 77,78 % de la population en activité occupe le statut d'agriculteurs exploitants et employés. Au sein de la commune, 8 % de la population active sont sans emploi. Une majeure partie sont des femmes.
Les foyers perçoivent des revenus plus élevés que la moyenne nationale. Le revenu médian à Bergères-sous-Montmirail s'élevait à 23 642 € par an durant l'année 2016. Sur l'année 2014, le revenu médian était de 20 000 € en France.
Finalement, le marché immobilier est un très bon indicateur du dynamisme d'une ville : les habitants de la commune sont-ils davantage locataires ou bien propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou des appartements ? Lorsqu'ils louent, les habitants de la commune prennent pour 5 % une maison non HLM de 6 pièces et pour environ 2 % une maison non HLM de 4 pièces. À Bergères-sous-Montmirail, les propriétaires ont tendance à investir dans une maison de 5 pièces à environ 27 % et sont un peu plus du tiers à investir dans une maison de 6 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Bergères-sous-Montmirail ?

Force est de reconnaître que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Bergères-sous-Montmirail. On recense 19 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Bergères-sous-Montmirail.
Pour comprendre le taux de pollution environnant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Quelle est la qualité de l'eau à Bergères-sous-Montmirail ? L'observatoire national de l'eau signale qu'elle se révèle à 100 % conforme.