← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Montignac-de-Lauzun

Résumé du premier tour

Les résidents de Montignac-de-Lauzun se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. En 2014, le taux de participation au 1er tour des élections municipales s'élevait à 72,84 %. Il était cette année de 59,35 %, soit une baisse (-13,49 points) de la participation. Plus largement, la participation dans le département du Lot-et-Garonne a baissé en comparaison de la précédente élection (77,66 % contre 60,49 % cette année).

Tout candidat ayant séduit plus de 50 % des électeurs et le quart des inscrits remporte un siège au conseil municipal.

Montignac-de-Lauzun : qui est en tête à l'issue du 1er tour des élections municipales 2020 ?

Montignac-de-Lauzun (47) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être assigné dès le premier tour des municipales 2020. Résultats du premier tour des élections municipales : Hélène Archambeau s'impose grâce à 98,31 % des suffrages. René Archambeau, quant à lui, a l'appui de 97,47 % des votants. Avec 96,63 % des votes en leur faveur, Patricia Monjales et Patricia Zambudio sont en troisième position du palmarès. Le score élevé atteint par Jean-Marie Lenzi (95,79 %), Delphina Da Costa (94,95 %), Denis Della-Libera (94,95 %), Lilian Gava (94,11 %), André Morio (94,11 %), Pierre Damas (93,27 %) et Jean-Bernard Bietz (92,43 %) démontre leur popularité.

Si, dans cette commune, on a recensé des bulletins blancs (2,36 %), il y avait aussi des bulletins nuls (3,94 %).

Ce sont les conseillers municipaux eux-mêmes qui vont à présent élire dans leurs rangs le prochain maire.

Résultats du premier tour - Montignac-de-Lauzun

Abstention : 40.65% Participation : 59.35%

Résultats détaillés du tour 1

  • Hélène ARCHAMBEAU, 98.31%



    Hélène ARCHAMBEAU

    98.31 %

    117 votes

  • René ARCHAMBEAU, 97.47%



    René ARCHAMBEAU

    97.47 %

    116 votes

  • Patricia MONJALES, 96.63%



    Patricia MONJALES

    96.63 %

    115 votes

  • Patricia ZAMBUDIO, 96.63%



    Patricia ZAMBUDIO

    96.63 %

    115 votes

  • Jean-Marie LENZI, 95.79%



    Jean-Marie LENZI

    95.79 %

    114 votes

  • Delphina DA COSTA, 94.95%



    Delphina DA COSTA

    94.95 %

    113 votes

  • Denis DELLA-LIBERA, 94.95%



    Denis DELLA-LIBERA

    94.95 %

    113 votes

  • Lilian GAVA, 94.11%



    Lilian GAVA

    94.11 %

    112 votes

  • André MORIO, 94.11%



    André MORIO

    94.11 %

    112 votes

  • Pierre DAMAS, 93.27%



    Pierre DAMAS

    93.27 %

    111 votes

  • Jean-Bernard BIETZ, 92.43%



    Jean-Bernard BIETZ

    92.43 %

    110 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 270 habitants
  • 214 inscrits
  • Votants127 inscrits 59.35%
  • Abstentionnistes87 inscrits 40.65%
  • Votes blancs3 inscrits 2.36%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Montignac-de-Lauzun : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 286 habitants de Montignac-De-Lauzun devront élire les membres du conseil municipal de leur commune. Les communes de moins de 1 000 habitants sont soumises à un mode de scrutin particulier, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont validé leur candidature.

Zoom sur les candidats aux élections municipales 2020 à Montignac-De-Lauzun

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. La mairie de Montignac-De-Lauzun, tenue par Jean-Marie Lenzi, voit son maire candidater à sa réélection. De plus, Hélène Archambeau est candidate. René Archambeau, Jean-Bernard Bietz, Delphina Da Costa, Pierre Damas, Denis Della-Libera, Lilian Gava, Patricia Monjales, André Morio et Patricia Zambudio seront aussi candidats.

Rapide rappel des règles des élections municipales. Pour être élus dès le premier tour, les candidats doivent réunir deux conditions : atteindre une majorité absolue et récolter les voix d'au minimum un quart des administrés enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, il faut recevoir une majorité relative pour être élu et remporter ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Montignac-de-Lauzun : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les résidents de Montignac-de-Lauzun choisiront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Figurer sur les listes électorales est requis pour prendre part à un suffrage. Il faut donc être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune concernée.

2014 : quels étaient les résultats des élections municipales ?

Lors de ces élections municipales, les électeurs peuvent désigner plusieurs membres à la fois et choisir des candidats de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, on doit vivre dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Montignac-de-Lauzun. Les Montignacais ont compté sur Henri Gava, Gilbert Saint-Bauzel, André Morio, René Archambeau mais aussi Delphine Da Costa et Jean-Marie Lenzi pour épauler Henri Cartier-Michaud, Patricia Zambudio et Daniel Prémaor dans leur tâche de les diriger.
D'assez nombreux électeurs ont placé un bulletin dans l'urne : 169 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 232 inscrits, ce qui correspond à une forte baisse du taux de participation depuis 2008 (82,45 % aux précédentes élections municipales).

Une évolution similaire à d'autres scrutins ?

Depuis les dernières Municipales, il y a eu plusieurs élections. Dans cet intervalle, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Dans la ville de Montignac-de-Lauzun, les votes concernant le premier tour des élections présidentielles de 2017 étaient identiques à ceux déclarés au niveau national.
Parmi les favoris du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !, 25,93 % des votes), mais également Marine Le Pen (Front national, 22,22 % des voix), puis, derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 17,28 % des suffrages). Le choix s'est fait au deuxième tour : les habitants de Montignac-de-Lauzun ont élu Emmanuel Macron à 64,83 %. 167 citoyens de Montignac-de-Lauzun se sont déplacés, ce qui revient à 76,61 % de la population.
Tandis que La République en Marche avec Renaissance emportait 25,95 % des votes lors des élections européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu miser sur le soutien de 29,77 % des électeurs.

Montignac-de-Lauzun : les données clefs

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent un aperçu des données socio-économiques à Montignac-de-Lauzun.

Tout ce qu'il y a à savoir sur le profil des habitants de Montignac-de-Lauzun

À Montignac-de-Lauzun, 286 résidents habitent ce hameau du Lot-et-Garonne. La Communauté de Communes du Pays de Lauzun rassemble Montignac-de-Lauzun avec diverses municipalités voisines, comme Allemans-du-Dropt, Lauzun ou Peyrière. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 25,83 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. Très conséquent, le pourcentage d'immigration atteint 16,20 % à Montignac-de-Lauzun.

Emploi, immobilier, revenus... Comment vit-on à Montignac-de-Lauzun ?

Le taux d'activité des résidents de Montignac-de-Lauzun est visible dans les chiffres suivants. Les artisans, commerçants, chefs d'entreprise et professions intermédiaires sont les statuts majoritaires au sein de la population active à Montignac-de-Lauzun. 103 Montignacais ont une activité professionnelle (36,62 % de la population) et 45,45 % des actifs ont l'un de ces statuts. 13 % de la population montignacaise active est à la recherche d'un travail. Les femmes constituent une majeure partie des demandeurs d'emploi.
Au cours de l'année 2016, le revenu médian des Montignacais était plus faible que la moyenne nationale de 2014, avec 15 906 € par an à Montignac-de-Lauzun, contre plus de 20 000 € par an en France en 2014.
Tout comme les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent un renseignement important sur les villes et leur dynamisme. Concernant le marché locatif montignacais, les plus cotées sont les maisons non HLM de 4 pièces qui représentent 7 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces à hauteur de moins de 4 %. Votre commune enregistre un pourcentage de propriétaires d'environ 22 % pour les maisons de 5 pièces contre environ 28 % possédant des maisons de 6 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Montignac-de-Lauzun ?

La qualité de vie dans une ville passe également par le nombre d'équipements (hôpitaux, écoles, gares...) installés dans celle-ci. On peut dire qu'ils manquent un peu à Montignac-de-Lauzun. Si on compare avec la population totale, peu de familles vivent à Montignac-de-Lauzun, car on répertorie aujourd'hui 42 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
L'aménagement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour la sélection d'un lieu de vie. La pollution aussi. La vérification microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.