Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les résidents de Bias sont allés voter pour les élections municipales. Avec un taux de participation de 37,97 %, on note que les électeurs se sont peu rendus dans l'isoloir. Une faible mobilisation qui pourrait trouver ses racines dans l'épidémie actuelle de coronavirus. Cette année, la part de citoyens du Lot-et-Garonne s'étant rendus aux bureaux de vote (60,49 %) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (77,66 %).

Les sièges du conseil municipal sont octroyés à moitié à la liste la plus plébiscitée, dans le cas où elle a obtenu la majorité absolue au premier tour. Le reste des sièges se partage à la proportionnelle entre l'ensemble des listes ayant remporté au moins 5 % des voix.

À Bias, quelles listes arrivent favorites au 1er tour des municipales 2020 ?

Bias (47) a vu l'ensemble des 23 sièges du conseil être attribué dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Jean-Pierre Seuves qui l'emporte lors du premier tour des élections municipales avec 74,97 % des votes. On dénombrera 20 membres de sa liste au conseil. Jean-Marc Debergue (BIAS 2020) emporte 25,02 % des suffrages. Sa liste est représentée au conseil municipal, par le biais de ses 3 places.

Invités à voter, certains habitants de ce bourg ont voté blanc (2,60 %). Il y avait également des votes invalides (3,03 %).

Après la nomination des nouveaux conseillers municipaux vient celle du maire. Élu parmi les membres du conseil municipal, il en fait aussi partie.

Résultats du premier tour - Bias

Abstention : 62.03% Participation : 37.97%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-pierre Seuves, 74.97%

    Jean-pierre Seuves

    TOUS ENSEMBLE POUR BIAS

    74.97 %

    653 votes

  • Jean-marc Debergue, 25.02%

    Jean-marc Debergue

    BIAS 2020

    25.02 %

    218 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 3203 habitants
  • 2431 inscrits
  • Votants923 inscrits 37.97%
  • Abstentionnistes1508 inscrits 62.03%
  • Votes blancs24 inscrits 2.6%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 23/23

Article à la une des élections

Marseille : la victoire de Michèle Rubirola

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Bias : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, toutes les communes françaises sont appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Ces élections se dérouleront les 15 mars et 22 mars prochains. Dans la ville de Bias, voici les candidats en lice.

Du côté de Bias, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

À l'approche du 27 février, date butoir de dépôt des dossiers aux élections municipales 2020, Bias présente ses candidats officiels. Jean-Marc Debergue se présente comme candidat, en tant que leader de "BIAS 2020". Dans les candidats officiels, on retrouve également Jean-Pierre Seuves, tête de liste de "TOUS ENSEMBLE POUR BIAS" (les listes sont "sans nuances" dans cette commune).

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bias ?

Les élections municipales 2020, lors desquelles les résidents de Bias choisiront leur nouveau conseil municipal, auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Pas la peine d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'UE, qui habite ou paie ses impôts dans la municipalité en question, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, a le droit de vote.

Quelle était la tendance politique en 2014, aux précédentes élections municipales ?

Les suffrages des 23 et 30 mars 2014 avaient désigné les membres du conseil municipal de Bias, par un scrutin proportionnel de liste.
Ce sont les idées de la droite, comme dans la majeure partie des villes françaises, qui avaient séduit les électeurs de Bias. C'est la liste liée à la Droite, TOUS ENSEMBLE POUR BIAS, qui avait gagné les élections avec 67,76 % des votes au premier tour. Elle avait décroché 20 sièges, sur 23 disponibles. Nuançant la tendance évoquée précédemment, la seconde position du scrutin revenait à la liste BIAS, UN NOUVEAU SOUFFLE, qui obtenait 3 sièges au conseil.
Avec une participation d'ordinaire assez élevée aux Municipales, la fréquentation des bureaux de vote s'est élevée à 66,1 % lors de ces dernières élections, soit une baisse en comparaison avec le suffrage de 2008 (68,75 %).

Une tendance identique s'est-elle affirmée lors de la dernière élection ?

Les tendances politiques peuvent être identiques d'un scrutin à l'autre, comme dans le cas des élections présidentielles de 2017. Avec 25,4 % et 21,8 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part se sont démarqués au premier tour, creusant l'écart avec Emmanuel Macron (En marche !) derrière avec 20,67 % des voix. Durant le second tour, 60,64 % des citoyens de Bias ont voté pour Emmanuel Macron. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation à Bias était de 83,21 %, et il atteignait 78,45 % en 2017 avec 1 911 électeurs. On note donc une baisse différente de la variation constatée à l'échelle nationale (-5,8 points).
Il y aura eu 29,22 % de votes pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) pour les élections européennes de 2019, et 19,57 % pour la liste La République en Marche avec Renaissance.
Cette évolution sera peut-être confirmée par les élections municipales 2020.

Bias : les données clefs

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est alors le moment idéal de se rendre compte de la situation socio-économique dans la commune de Bias.

De quels horizons proviennent les habitants de Bias ?

Bias se trouve dans le Lot-et-Garonne. 3 031 individus vivent dans ce bourg. Avec ce bourg, les villes de Lédat, Sainte-Colombe-de-Villeneuve ou bien Villeneuve-sur-Lot sont parmi les municipalités qui constituent la Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 26,83 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. La part de l'immigration s'avère assez élevée à Bias, avec 8,23 % des résidents.

Portrait des résidents de Bias : comment vivent-ils ?

Découvrez la situation du marché de l'emploi à Bias grâce aux chiffres qui suivent. Les actifs biassais représentent 41,79 % de la population. Plus de 1 242 habitants travaillent. Pour ce qui est des catégories, 54,07 % de cette population sont des ouvriers et employés. Plus de la moitié des chômeurs issus de la population biassaise en âge de travailler sont des femmes. Les chômeurs constituent environ 15 % de la population.
Si l'on veut comparer les chiffres, le niveau de vie à Bias est similaire à celui de la France. Le revenu fiscal médian des Biassais s'élevait à 18 885 € au cours de l'année 2016 lorsque le revenu fiscal médian français était de plus de 20 000 € sur l'année 2014. Les plus pauvres vivent avec en moyenne 10 403 € à l'année, alors que les plus aisés déclarent des revenus de 31 071 € par an.
Les Biassais sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les données suivantes vous renseigneront sur le propos. Les locations correspondent à 7 % du marché biassais concernant les maisons non HLM de 4 pièces et environ 5 % pour les maisons non HLM de 5 pièces. Un peu plus de 22 % des ménages sont propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont un peu moins du tiers à l'être d'une maison de 4 pièces.

Comment savoir si Bias présente une bonne qualité de vie ?

Force est de reconnaître que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) sont assez nombreux à Bias. Avec ses 506 enfants âgés de 0 à 15 ans à Bias, il est évident que la commune compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents. Aussi, ces jeunes disposent-ils d'espaces qui leur sont consacrés, dont 1 crèche et 2 établissements scolaires.
La pollution est parfois un réel fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs à ce sujet. Comment peut-on évaluer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous aide à le savoir. Selon des études, elle se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.