Résultats des élections : Saint-Georges-Haute-Ville

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

Les élections régionales et départementales à Saint-Georges-Haute-Ville (42610) en 2021

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

C'est en juin que les 1 403 habitants de Saint-Georges-Haute-Ville voteront pour les élections régionales et départementales et, de ce fait, éliront leurs nouveaux conseillers. Pour rappel, ces élections devaient se dérouler en mars mais, dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus, l'État a choisi de les reporter.

Élections régionales 2015 : quelle était la précédente tendance politique à Saint-Georges-Haute-Ville ?

La dernière période des élections régionales a eu lieu les 6 et 13 décembre 2015. À l'échelle de la région, Jean-Jack QUEYRANNE (LUG) est sorti deuxième, précédé par Laurent WAUQUIEZ qui porte LUD, comptabilisant 40,62 % des voix. Il était pourtant arrivé en tête à Saint-Georges-Haute-Ville avec 35,09 % des votes. Lors des précédentes élections, en 2015, les électeurs de l'Auvergne-Rhône-Alpes avaient donc voté à 40,62 % pour l'Union de la Droite. L'Union de la Gauche, quant à elle, avait remporté 36,84 % des suffrages. Avec cette nouvelle élection, les partis en présence voudront s'imposer de nouveau.

Rappelons que ce suffrage va permettre de désigner les 204 conseillers régionaux de l'Auvergne-Rhône-Alpes.

Les sièges sont répartis comme suit : 50 % pour la liste majoritaire au premier tour ou arrivée en tête au second, le reste distribué de manière proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5 % des voix.

Dernières élections départementales à Saint-Georges-Haute-Ville (2015) : rétrospective

En 2015, c'est le binôme Mme PARDON Laure et M. VRAY Serge (DVG) que les habitants de Saint-Georges-Haute-Ville ont choisi, avec une majorité des votes. Les résidents ont toutefois avantagé M. BONNEFOY Jean-Yves et Mme BRUNEL Annick (Droite) dans le canton de Montbrison.

Au niveau de la Loire, en 2015, la Droite avait reçu 20 sièges au conseil départemental, tandis que les citoyens avaient alloué 6 sièges à l'Union de la Droite. À voir si les futures élections préserveront l'avantage ou rebattront les cartes. Cette élection est destinée à élire les 42 conseillers départementaux de la Loire. Ce département comprend 21 cantons.

Article à la une des élections

Candidate LREM voilée à Montpellier : Robert Ménard "ne met pas sur le même plan les différentes religions"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections