Résumé de l'élection

Ce 15 mars 2020, les électeurs d'Aboën ont voté pour les élections municipales. 54,93 % des citoyens ont voté au 1er tour des municipales, contre 67,85 % en 2014. On remarque de ce fait une baisse de -12,92 points de la participation. Le taux de participation dans le département de la Loire a baissé par rapport au scrutin précédent. Il était de 69,66 %, contre 50,71 % cette année.

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. Il faut ainsi emporter plus de 50 % des suffrages exprimés et au moins 25 % des votes des inscrits.

Quels candidats arrivent favoris au 1er tour des élections municipales 2020 à Aboën ?

À Aboën (42), la totalité des 11 sièges à remporter a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Les citoyens ont plébiscité Ramon Camejo-Abril lors du premier tour des élections municipales : il est en première position avec 97,77 % des voix. On dénombre 97,22 % des votants portant leur choix sur Fernand Cateysson. Martine Bonnet, Audrey Roche et Cécile Roussel atterrissent en troisième position, fortes de 96,66 % des voix. De nouveaux membres du conseil municipal ont obtenu un score élevé : Amandine Frery Fleurance (91,11 %), Vincent Ville (90 %), Yves Masson (89,44 %), Christian Jouve (88,88 %), Christian Gagnaire (87,77 %) et René Brosse (82,77 %).

À la suite de la comptabilisation des votes, il a été établi que, dans ce petit village, il y a eu des votes blancs (1,09 %) ainsi que des bulletins invalides (1,09 %).

Ayant été désignés, les conseillers municipaux sont invités à choisir – dans leurs rangs – le futur maire.

Résultats Aboën

Abstention : 45.07% Participation : 54.93%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Ramon CAMEJO-ABRIL, , 97.77%, 176 votes

    Élu·e



    Ramon CAMEJO-ABRIL

    97.77 %

    176 votes

  • 2, Fernand CATEYSSON, , 97.22%, 175 votes

    Élu·e



    Fernand CATEYSSON

    97.22 %

    175 votes

  • 3, Martine BONNET, , 96.66%, 174 votes

    Élu·e



    Martine BONNET

    96.66 %

    174 votes

  • 4, Audrey ROCHE, , 96.66%, 174 votes

    Élu·e



    Audrey ROCHE

    96.66 %

    174 votes

  • 5, Cécile ROUSSEL, , 96.66%, 174 votes

    Élu·e



    Cécile ROUSSEL

    96.66 %

    174 votes

  • 6, Amandine FRERY FLEURANCE, , 91.11%, 164 votes

    Élu·e



    Amandine FRERY FLEURANCE

    91.11 %

    164 votes

  • 7, Vincent VILLE, , 90%, 162 votes

    Élu·e



    Vincent VILLE

    90 %

    162 votes

  • 8, Yves MASSON, , 89.44%, 161 votes

    Élu·e



    Yves MASSON

    89.44 %

    161 votes

  • 9, Christian JOUVE, , 88.88%, 160 votes

    Élu·e



    Christian JOUVE

    88.88 %

    160 votes

  • 10, Christian GAGNAIRE, , 87.77%, 158 votes

    Élu·e



    Christian GAGNAIRE

    87.77 %

    158 votes

  • 11, René BROSSE, , 82.77%, 149 votes

    Élu·e



    René BROSSE

    82.77 %

    149 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 398 habitants
  • 335 inscrits
  • Votants184 inscrits 54.93%
  • Abstentionnistes151 inscrits 45.07%
  • Votes blancs2 inscrits 1.09%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Aboën : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises est fixé aux 15 et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les prochaines élections. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement voter pour vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement reconnue.

Aboën : rapide présentation des candidats aux Municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Martine Bonnet a déposé sa candidature. René Brosse, Ramon Camejo-Abril, Fernand Cateysson, Amandine Frery Fleurance, Christian Gagnaire, Christian Jouve, Yves Masson, Audrey Roche, Cécile Roussel et Vincent Ville ont également été retenus comme candidats.
Il faut rappeler que les critères pour être élu à l'issue du premier tour requièrent que le candidat atteigne une majorité absolue et qu'au minimum le quart des électeurs inscrits sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu au second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra obtenir une majorité relative. Celui-ci peut alors décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Aboën ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020. À cette occasion, le conseil municipal d'Aboën sera connu. Pour être en mesure de voter durant ce scrutin, il faut évidemment être majeur et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou membre de l'UE, et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité correspondante.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Quel type de scrutin pour les villes de moins de 1000 habitants ? La solution est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des municipales, les électeurs de ces communes votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014 dans la commune d'Aboën : élection de 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Les Abrienais ont compté sur Christian Jouve, Sébastien Pierre, Sébastien Teyssier, Stéphanie Mourier mais aussi Sylvie Peagno et Eric Charles pour épauler René Brosse et Jean-Pierre Bout dans leur mission de les administrer.
Retour sur la participation : seuls 183 électeurs ont fait part de leur avis, ce qui fait assez peu de participants pour 311 inscrits sur les listes électorales. Concernant les Municipales de 2008, le taux de participation atteignait à l'époque 76,98 %. On observe donc une forte baisse.

Une évolution similaire à d'autres élections ?

On constate qu'ont eu lieu plusieurs votes depuis les Municipales, et que les dernières Présidentielles datent de 2017. Retour en 2017 à Aboën : les citoyens ont voté lors du premier tour des Présidentielles et les résultats se sont avérés différents de ce qui a pu être observé dans le reste du territoire.
Si Marine Le Pen (Front national) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part ont respectivement emporté 33,57 % et 18,93 % des votes au premier tour, Emmanuel Macron se situe derrière dans les suffrages avec 17,86 %. Il y aura eu une majorité des résidents d'Aboën pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (50,98 %). Entre 2012 et 2017, on remarque une baisse dans le taux de participation du second tour en France (-5,8 points). En comparaison, le cas d'Aboën est assez différent. Effectivement, la participation au moment du deuxième tour des Présidentielles était de 87,46 % en 2012 contre 83,64 % en 2017 (pour 276 votants).
15,85 %, c'est le score de La République en Marche avec Renaissance aux élections européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle récolté 31,69 % des suffrages.

Aboën : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'examen donne la possibilité d'appréhender l'environnement d'une municipalité, la veille de l'élection municipale.

Pour mieux comprendre le profil des habitants d'Aboën

La ville d'Aboën compte 439 résidents. C'est une commune de la Loire. Avec ce hameau, les villes d'Andrézieux-Bouthéon, Saint-Maurice-en-Gourgois ou également Saint-Paul-en-Cornillon sont parmi les communes qui constituent Saint-Etienne Métropole. Si 23,11 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Abrienais a entre 25 et 54 ans. Aboën est peu concernée par l'immigration, avec 2,07 % d'immigrés.

Niveau de vie confortable et Aboën vont-ils de pair ?

Les données suivantes fournissent une idée de la situation en ce qui concerne le chômage à Aboën. Les travailleurs abrienais représentent 49,20 % de la population. Près de 213 habitants travaillent. Concernant les statuts, 48,72 % de cette population sont des professions intermédiaires et employés. Les prestations de chômage sont perçues par environ 12 % de la population abrienaise. Plus de la moitié de ces personnes sont des hommes.
Les ménages abrienais touchent des revenus similaires à la moyenne nationale. Le revenu médian à Aboën était de 21 332 € par an sur l'année 2016. Durant l'année 2014, le revenu médian s'élevait à 20 000 € en France.
Si le niveau de vie dans une commune ne se réduit pas à son marché immobilier, celui-ci en reste, néanmoins, un excellent indicateur. Les locations sont d'environ 3 % pour les maisons non HLM de 3 pièces et d'environ 3 % pour les maisons non HLM de 4 pièces sur le marché abrienais. Les Abrienais sont en effet environ 25 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces contre presque 25 % d'une maison de 5 pièces.

Fait-il bon vivre à Aboën ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les attentes des Abrienais. La commune recense ​ 101 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Soyez prudent concernant la qualité de l'air ou de l'eau : il s'agit d'indices de la pollution environnante. L'indice de qualité de l'air dans votre ville est de 4,05 en moyenne sur l'année. Ce dernier est évalué grâce à différents niveaux de pollution : les poussières, le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote et également l'ozone. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut noter que la qualité de l'eau se révèle conforme à 50 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.