Résumé de l'élection

Les municipales ont mobilisé les citoyens de Pray le 15 mars 2020. En 2014, 71,70 % des électeurs avaient voté au 1er tour des municipales. Cette année, ils ont été 69 % à voter, soit une baisse de -2,70 points. Cette année, le nombre de citoyens du Loir-et-Cher s'étant rendus aux bureaux de vote (56,04 %) a baissé par rapport au scrutin précédent (72,39 %).

Pour obtenir le statut de conseiller municipal, un candidat doit obtenir les résultats suivants : au moins 50 % des suffrages et plus du quart des voix des inscrits.

Pray : quels sont les scores du premier tour des élections municipales 2020 ?

À Pray (41), la totalité des sièges du conseil - à savoir 11 en tout - a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Les habitants ont plébiscité Thomas Gomez lors du 1er tour des élections municipales : il arrive en tête avec 96,68 % des votes. Guillaume Tremblay a, quant à lui, remporté le soutien de 96,02 % des votants. Fort de 95,36 % des voix, Yoann Griet s'accorde la troisième place à l'issue du premier tour. Michaël Courtin (93,37 %), Sébastien Raimbault (93,37 %), Sébastien Ladoire (92,71 %), Jean-Marc Lacroix (92,05 %), Erick Gougé (91,39 %), Denis Yvonneau (90,72 %), Ludovic Jamet (90,06 %) et Philippe Lefevre (80,79 %) ont également, au vu de leur score élevé, convaincu les citoyens.

À la suite de la comptabilisation des voix, il a été établi que, dans ce petit village, il y a eu des votes blancs (1,27 %) et des bulletins invalides (3,16 %).

À présent que les membres du conseil municipal ont été désignés, ils doivent choisir – dans leurs rangs – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats Pray

Abstention : 31% Participation : 69%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Thomas GOMEZ, , 96.68%, 146 votes

    Élu·e



    Thomas GOMEZ

    96.68 %

    146 votes

  • 2, Guillaume TREMBLAY, , 96.02%, 145 votes

    Élu·e



    Guillaume TREMBLAY

    96.02 %

    145 votes

  • 3, Yoann GRIET, , 95.36%, 144 votes

    Élu·e



    Yoann GRIET

    95.36 %

    144 votes

  • 4, Michaël COURTIN, , 93.37%, 141 votes

    Élu·e



    Michaël COURTIN

    93.37 %

    141 votes

  • 5, Sébastien RAIMBAULT, , 93.37%, 141 votes

    Élu·e



    Sébastien RAIMBAULT

    93.37 %

    141 votes

  • 6, Sébastien LADOIRE, , 92.71%, 140 votes

    Élu·e



    Sébastien LADOIRE

    92.71 %

    140 votes

  • 7, Jean-Marc LACROIX, , 92.05%, 139 votes

    Élu·e



    Jean-Marc LACROIX

    92.05 %

    139 votes

  • 8, Erick GOUGÉ, , 91.39%, 138 votes

    Élu·e



    Erick GOUGÉ

    91.39 %

    138 votes

  • 9, Denis YVONNEAU, , 90.72%, 137 votes

    Élu·e



    Denis YVONNEAU

    90.72 %

    137 votes

  • 10, Ludovic JAMET, , 90.06%, 136 votes

    Élu·e



    Ludovic JAMET

    90.06 %

    136 votes

  • 11, Philippe LEFEVRE, , 80.79%, 122 votes

    Élu·e



    Philippe LEFEVRE

    80.79 %

    122 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 306 habitants
  • 229 inscrits
  • Votants158 inscrits 69%
  • Abstentionnistes71 inscrits 31%
  • Votes blancs2 inscrits 1.27%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Pray

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est prévu pour les 15 et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les prochaines élections. Dans les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000, les règles du vote sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Qui est candidat à Pray aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Candidat à sa réélection, Erick Gougé est le maire actuel de Pray. Michaël Courtin se porte candidat. Il s'était présenté aux municipales 2014 où il avait obtenu un siège au conseil municipal. Thomas Gomez, Yoann Griet, Ludovic Jamet, Jean-Marc Lacroix, Sébastien Ladoire, Philippe Lefevre, Sébastien Raimbault, Guillaume Tremblay et Denis Yvonneau ont aussi été retenus.
Atteindre la majorité absolue dès le premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut également que le candidat bénéficie de plus d'un quart des voix des résidents enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative devra être remportée pour que le candidat soit élu et puisse accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Pray : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le nouveau conseil municipal de Pray sera choisi lors des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui habitent ou s'acquittent de leurs impôts dans la commune en question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'Union européenne.

Mise en contexte de ces élections municipales : retour en 2014

Comment se déroulent les élections municipales pour les villes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes.
Dans la commune de Pray, les résidents ont voté le 23 mars 2014 pour choisir 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les Prayens s'étaient fiés à Jean-Marc Lacroix, Michaël Courtin et Aurélie Bataille pour administrer leur ville. Ces derniers étaient accompagnés par Emile Villedieu, Axelle Bloquet, Philippe Lefevre, Sébastien Ladoire mais aussi Denis Yvonneau et Erick Gougé.
Parmi les 212 inscrits sur les listes électorales, d'assez nombreux citoyens sont allés voter (152 votes). Cette participation montre une forte baisse en regard de celle enregistrée lors des précédentes élections municipales, en 2008, où elle atteignait 75,34 %.

La tendance était-elle la même lors des derniers scrutins ?

Les précédentes Présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs élections depuis les dernières Municipales. À Pray, les habitants de la ville ont voté lors du premier tour des élections présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été recensé à l'échelle du pays.
L'issue du premier tour positionne dans les meilleurs scores Marine Le Pen (Front national, 25,87 % des suffrages) ainsi que François Fillon (Les Républicains, 24,38 % des voix), et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), derrière, avec 22,39 % des voix. Emmanuel Macron a été désigné par une majorité des électeurs de Pray, soit à 60,98 %. 84,19 % (soit 197 votants) : tel était le taux de participation des résidents de Pray au second tour des dernières Présidentielles, tandis qu'ils étaient 85,57 % à se déplacer en 2012.
Lors des Européennes 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance (18,18 % des voix) se place après Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (21,68 %).

Quelques informations sur Pray

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est alors l'occasion idéale de se rendre compte de la situation socio-économique dans la municipalité de Pray.

Quelles sont les particularités des habitants de la commune de Pray ?

À Pray, 292 personnes habitent ce petit village du Loir-et-Cher. Il faut noter que Mazangé, Vallée-de-Ronsard ou Saint-Arnoult sont attachées à Pray, entre autres par le biais de la Communauté d'Agglomération Territoires Vendômois. Les résidents de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Prayens ont entre 25 et 54 ans et 16,35 % se situent entre 55 et 64 ans. Pray est peu concernée par l'immigration, avec 2,39 % d'immigrés.

Un aperçu du niveau de vie des habitants de Pray

Qu'en est-il du marché du travail à Pray ? Si près de 153 Prayens ont une activité professionnelle (51,88 % des résidents), 61,53 % de la population active occupe le statut d'ouvriers et employés. Le taux de chômage des femmes est majoritaire dans l'agglomération prayenne où 12 % de la population totale sont en demande d'emploi.
Les ménages prayens perçoivent des revenus similaires à la moyenne nationale. Le revenu médian à Pray était de 20 465 € par an en 2016. Durant l'année 2014, le revenu médian s'élevait à plus de 20 000 € en France.
Pour en savoir plus sur le marché immobilier prayen, regardez les données suivantes, elles pourraient vous éclairer. Les Prayens et la location : ils s'avèrent moins de 3 % à être locataires d'une maison non HLM de 6 pièces et environ 2 % d'une maison non HLM de 4 pièces. Les propriétaires de maisons de 6 pièces sont un peu plus du tiers quand les propriétaires de maisons de 5 pièces constituent, quant à eux, un peu moins du quart de la population.

Qu'en est-il de la qualité de vie dans la ville de Pray ?

La qualité de vie au sein d'une commune s'évalue, notamment, au nombre d'équipements et infrastructures proposés à la population. Ces derniers manquent un peu à Pray. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la ville quand on sait qu'il y a 71 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Outre les infrastructures, sachez que le niveau de pollution peut être évalué via la qualité de l'air ou de l'eau. Selon L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau est ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.