Résultats des élections : Les Roches-l'Évêque

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

2021 aux Roches-l'Evêque (41800) : les enjeux des élections régionales et départementales

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

À la suite des élections régionales et départementales (en juin), les 278 habitants des Roches-l'Evêque disposeront de nouveaux conseillers. En raison de la pandémie de coronavirus en cours sur le sol français, l'État a décidé le report des élections, qui étaient prévues en mars.

Élections régionales aux Roches-l'Evêque, retour en 2015

Les 6 et 13 décembre 2015 étaient les journées des précédentes élections régionales. Au niveau de la région, Philippe LOISEAU (FN) est sorti troisième, devancé par François BONNEAU qui porte LUG, totalisant 35,42 % des votes. Il était pourtant arrivé en tête aux Roches-l'Evêque avec 38,81 % des suffrages. En 2015, les résidents du Centre-Val de Loire ont donc fait confiance à 35,42 % à l'Union de la Gauche. L'Union de la Droite, quant à elle, s'est vue attribuer 34,58 % des voix. Ces nouveaux scrutins distribueront éventuellement autrement les places.

En 2015, c'est la place de troisième que le Front National avait remportée lors des élections régionales, en obtenant 30 % des voix et 17 sièges. À l'occasion de ce nouveau vote, il essaiera de renforcer sa position. Au cours de cette élection, les 77 conseillers régionaux du Centre-Val de Loire seront désignés.

La moitié des sièges sont alloués à la liste en tête des votes au premier tour ou arrivée en tête au second, et la moitié restante sera distribuée, de façon proportionnelle, entre l'intégralité des listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages.

Élections départementales de 2015 aux Roches-l'Evêque : quels résultats ?

Lors des élections de 2015, une majorité des résidents des Roches-l'Evêque ont voté pour le binôme composé de Mme FOUCHER-MAUPETIT Claire et M. LEROY Maurice (LUD). Dans le canton de Montoire-sur-le-Loir, c'est le même binôme (Union de la Droite) qui a été nommé.

Au niveau du Loir-et-Cher, tandis que l'Union de la Droite a récolté 12 sièges au conseil départemental, le Parti Socialiste a reçu 4 sièges. Ce nouveau scrutin permettra peut-être de redéfinir les contours du conseil. Ce vote a pour but de choisir les 30 conseillers départementaux du Loir-et-Cher, département qui compte 15 cantons.

Article à la une des élections

Régionales 2021 : la Bretagne, une région attractive au cœur de la campagne électorale

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections