Résumé de l'élection

Les électeurs des Roches-l'Évêque étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au premier tour des élections municipales, 59,27 % des citoyens s'étaient rendus aux urnes. Un chiffre en baisse (-11,70 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 70,97 % à avoir voté. Le taux de participation dans le département du Loir-et-Cher a baissé par rapport au scrutin précédent. Il était de 72,39 %, contre 56,04 % cette année.

Avec au moins la moitié des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat est élu de façon automatique au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour aux Roches-l'Évêque ?

L'ensemble des 11 sièges du conseil a donc déjà été octroyé dès le 1er tour des municipales 2020 aux Roches-l'Évêque (41). Jean-Fabrice Torinière récolte 96,21 % des voix lors du premier tour des municipales. 94,69 % des votants appuient Laurent Lunéville-Hameau. Côté résultats, avec un résultat de 93,93 %, Bruno Bailly et Ludovic Loiseau arrivent en troisième position. Henri Choimet (93,18 %), Yveline Dolbeau (93,18 %), Maryline Jouanneau (92,42 %), Alexia Sinelle (91,66 %), Fanny-Bérénice Lopez (90,15 %), Patrick Proust (87,12 %) et Philippe Colart (82,57 %) ont réussi à rassembler les électeurs, comme en atteste leur score élevé.

0,68 % des résidents ont voté blanc dans ce petit village. En outre, 9,52 % des bulletins ont été jugés invalides.

Place maintenant à l'élection du maire parmi les conseillers municipaux qui l'élisent eux-mêmes.

Résultats Les Roches-l'Évêque

Abstention : 40.73% Participation : 59.27%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jean-Fabrice TORINIÈRE, , 96.21%, 127 votes

    Élu·e



    Jean-Fabrice TORINIÈRE

    96.21 %

    127 votes

  • 2, Laurent LUNÉVILLE-HAMEAU, , 94.69%, 125 votes

    Élu·e



    Laurent LUNÉVILLE-HAMEAU

    94.69 %

    125 votes

  • 3, Bruno BAILLY, , 93.93%, 124 votes

    Élu·e



    Bruno BAILLY

    93.93 %

    124 votes

  • 4, Ludovic LOISEAU, , 93.93%, 124 votes

    Élu·e



    Ludovic LOISEAU

    93.93 %

    124 votes

  • 5, Henri CHOIMET, , 93.18%, 123 votes

    Élu·e



    Henri CHOIMET

    93.18 %

    123 votes

  • 6, Yveline DOLBEAU, , 93.18%, 123 votes

    Élu·e



    Yveline DOLBEAU

    93.18 %

    123 votes

  • 7, Maryline JOUANNEAU, , 92.42%, 122 votes

    Élu·e



    Maryline JOUANNEAU

    92.42 %

    122 votes

  • 8, Alexia SINELLE, , 91.66%, 121 votes

    Élu·e



    Alexia SINELLE

    91.66 %

    121 votes

  • 9, Fanny-Bérénice LOPEZ, , 90.15%, 119 votes

    Élu·e



    Fanny-Bérénice LOPEZ

    90.15 %

    119 votes

  • 10, Patrick PROUST, , 87.12%, 115 votes

    Élu·e



    Patrick PROUST

    87.12 %

    115 votes

  • 11, Philippe COLART, , 82.57%, 109 votes

    Élu·e



    Philippe COLART

    82.57 %

    109 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 288 habitants
  • 248 inscrits
  • Votants147 inscrits 59.27%
  • Abstentionnistes101 inscrits 40.73%
  • Votes blancs1 inscrits 0.68%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Les Roches-l'Évêque : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020, les 279 habitants des Roches-L'Evêque devront élire les membres du conseil municipal de leur commune. Petite spécificité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, pas besoin de former une liste. En effet les électeurs votent directement pour leurs candidats.

Municipales 2020 aux Roches-L'Evêque : les candidats

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Ayant obtenu un siège au conseil municipal à l'issue des dernières élections municipales de 2014, Bruno Bailly est candidat. Les autres prétendants à la mairie sont Henri Choimet, Philippe Colart, Yveline Dolbeau, Maryline Jouanneau, Ludovic Loiseau, Fanny-Bérénice Lopez, Laurent Lunéville-Hameau, Patrick Proust, Alexia Sinelle et Jean-Fabrice Torinière.
Précisons que deux critères doivent être remplis pour qu'un candidat soit élu au premier tour : obtenir une majorité absolue et les votes de plus du quart des administrés inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, il faut pour les candidats d'atteindre une majorité relative pour être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux aux Roches-l'Évêque ?

Les résidents des Roches-l'Évêque mettront à profit leur droit de vote, à l'occasion des élections municipales 2020, pour désigner le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Pour rappel, seront à même de participer à ces élections tous les électeurs français ou ressortissants de l'Union européenne qui résident ou s'acquittent d'impôts dans la commune, à condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

2014 : quelles étaient les tendances des Municipales ?

Vous habitez dans une commune de moins de 1000 habitants ? Pour ces municipales, vous aurez la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois, et aussi de choisir des membres de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Retour sur le 23 mars 2014 : les électeurs des Roches-l'Évêque avaient désigné 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. En compagnie de Philippe Colart et Patrick Proust, que les Rupiépiscopiens avaient désignés pour diriger leur ville, on pouvait retrouver Arnaud Porcher, Alexandre Perroche, Joël Vivet, Jean-Fabrice Toriniere mais aussi Christine Rouillard et Jocelyne Pesson.
On recense d'assez nombreux votants à ce scrutin : 176 voix ont été décomptées pour une liste de 248 personnes en tout. Cette participation implique une légère baisse lorsque nous la comparons à celle des précédentes élections municipales de 2008 (72,41 %).

Les dernières élections ont-elles produit le même résultat ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les précédentes élections municipales. Les dernières Présidentielles, pour leur part, datent de 2017. Les votes de la municipalité des Roches-l'Évêque au premier tour des Présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats différents de ceux relevés sur l'ensemble de la France.
Marine Le Pen (Front national) est arrivée en tête avec 34,07 % des suffrages, suivie par Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 20,88 % des voix). Derrière, François Fillon (Les Républicains) a obtenu 12,64 % au suffrage. Au deuxième tour, Marine Le Pen s'est classée en tête avec 59,73 % des suffrages des citoyens des Roches-l'Évêque. Le taux de participation des habitants des Roches-l'Évêque au second tour était de 74,36 %, soit 174 habitants. En comparaison, ils étaient 79,6 % en 2012.
Les Européennes 2019 ont été bénéfiques pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (36,22 % des voix) ainsi que pour La République en Marche avec Renaissance (13,39 %).

Les Roches-l'Évêque : les informations clefs

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les principaux objectifs socio-économiques au centre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 aux Roches-l'Évêque.

Quelques mots sur le profil des résidents des Roches-l'Évêque

Les Roches-l'Évêque est une commune du Loir-et-Cher peuplée par 279 personnes. Aux côtés des Roches-l'Évêque, on retrouve Villetrun, Montrouveau ou également Saint-Jacques-des-Guérets. Ces dernières comptent parmi les villes qui constituent la Communauté d'Agglomération Territoires Vendômois. Les résidents sont peu âgés : la majorité des Rupiépiscopiens a entre 25 et 54 ans même si 31,75 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Le pourcentage des habitants immigrés est peu important (2,51 %).

Comment pourrait-on définir le niveau de vie sur la ville des Roches-l'Évêque ?

Les chiffres suivants présentent le portrait des travailleurs aux Roches-l'Évêque. 51,61 % des Rupiépiscopiens exercent un travail (142 individus). Parmi ces derniers, 81,48 % sont des ouvriers et employés. Les femmes représentent plus de la moitié des résidents rupiépiscopiens au chômage. Les résidents percevant des allocations forment moins de 10 % des citoyens.
En 2016, les Rupiépiscopiens avaient en moyenne gagné 18 749 €, un revenu médian similaire aux données du pays de 2014 : les Français ont en effet touché 20 000 € en moyenne cette année-là.
Vente, locations, surfaces... sont des marqueurs sûrs du marché immobilier d'une ville. Qu'en est-il aux Roches-l'Évêque ? Niveau location, les Rupiépiscopiens cherchent plus généralement les maisons non HLM de 3 pièces (7 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces qui correspondent à environ 5 % de la demande. Presque 15 % des Rupiépiscopiens sont propriétaires d'une maison de 5 pièces alors qu'ils sont 33 % à avoir investi dans une maison de 4 pièces.

Quelle est la qualité de vie aux Roches-l'Évêque ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se concentrent principalement sur les équipements de la commune : en satisfaisant les attentes des habitants, elles assurent la qualité de vie dans leur commune. On peut noter qu'aux Roches-l'Évêque les installations manquent un peu. Avec 36 enfants (de 0 à 15 ans), il est clair que les familles sont peu nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.
La qualité de vie dans une commune est entre autres liée à pollution environnante. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.