← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Vers-sous-Sellières

Résumé du premier tour

Les citoyens de Vers-sous-Sellières se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au soir de l'élection lors du 1er tour des municipales, 76,88 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 85 % (baisse de -8,12 points). Le nombre d'électeurs s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Jura) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 77,59 % contre 65,18 % cette année.

Tout candidat qui a séduit au moins 50 % des électeurs et le quart des inscrits remporte une place au conseil municipal.

Quels candidats sont en tête au 1er tour des élections municipales 2020 à Vers-sous-Sellières ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été attribué dès le 1er tour des municipales 2020 à Vers-sous-Sellières (39). C'est Stéphane Lechine, avec 90,19 % des votes, qui arrive en première place au 1er tour des municipales. 89,54 % des électeurs ont arrêté leur vote sur Jean-Louis Brulebois. Sébastien Jouffroy se hisse en troisième position avec un résultat de 88,23 %. Le score élevé de certains candidats, comme Serge Gros (85,62 %), Stéphane Thielley (85,62 %), Cédric Chamoy (83,66 %), Jean-Noël Chateau (80,39 %), Alexandre Richon (79,73 %), François Forestier (77,77 %), Pierre Salvé (76,47 %) et Béatrice Courderot (73,85 %), leur a également garanti un siège au conseil municipal.

Il est maintenant l'heure pour les nouveaux membres du conseil municipal d'élire le prochain maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Vers-sous-Sellières

Abstention : 23.12% Participation : 76.88%

Résultats détaillés du tour 1

  • Stéphane LECHINE, 90.19%



    Stéphane LECHINE

    90.19 %

    138 votes

  • Jean-Louis BRULEBOIS, 89.54%



    Jean-Louis BRULEBOIS

    89.54 %

    137 votes

  • Sébastien JOUFFROY, 88.23%



    Sébastien JOUFFROY

    88.23 %

    135 votes

  • Serge GROS, 85.62%



    Serge GROS

    85.62 %

    131 votes

  • Stéphane THIELLEY, 85.62%



    Stéphane THIELLEY

    85.62 %

    131 votes

  • Cédric CHAMOY, 83.66%



    Cédric CHAMOY

    83.66 %

    128 votes

  • Jean-Noël CHATEAU, 80.39%



    Jean-Noël CHATEAU

    80.39 %

    123 votes

  • Alexandre RICHON, 79.73%



    Alexandre RICHON

    79.73 %

    122 votes

  • François FORESTIER, 77.77%



    François FORESTIER

    77.77 %

    119 votes

  • Pierre SALVÉ, 76.47%



    Pierre SALVÉ

    76.47 %

    117 votes

  • Béatrice COURDEROT, 73.85%



    Béatrice COURDEROT

    73.85 %

    113 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 228 habitants
  • 199 inscrits
  • Votants153 inscrits 76.88%
  • Abstentionnistes46 inscrits 23.12%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Emmanuel Macron et la présidentielle de 2022 : une campagne à droite toute ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Vers-sous-Sellières : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin de renouveler leur conseil municipal. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il s'agira d'élire non pas une liste, contrairement aux villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Qui se présentera à Vers-Sous-Sellières pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Le maire actuel de Vers-Sous-Sellières, Jean-Louis Brulebois, est candidat à sa réélection. Cédric Chamoy se porte lui aussi candidat. Celui-ci avait obtenu un siège au conseil municipal à l'issue des élections municipales 2014. Jean-Noël Chateau, Béatrice Courderot, François Forestier, Serge Gros, Sébastien Jouffroy, Stéphane Lechine, Alexandre Richon, Pierre Salvé et Stéphane Thielley ont également été retenus.

Précisons que les candidats sont élus au premier tour s'ils atteignent la majorité absolue des voix des électeurs, mais sous réserve que plus du quart des personnes inscrites sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative leur est requise pour être élus et pour pouvoir prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Vers-sous-Sellières ?

Les élections municipales 2020, lors desquelles les résidents de Vers-sous-Sellières éliront leur nouveau conseil municipal, se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Plusieurs conditions doivent être réunies pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'Union européenne, habitant ou payant ses impôts dans la commune dont il est question. Il faut en outre avoir plus de 18 ans pour avoir le droit de vote.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Comment se déroulent les municipales pour les villes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Vers-sous-Sellières. Jean-Noël Chateau, Béatrice Courderot, Sébastien Jouffroy, Cédric Chamoy mais aussi Erick Samson et Roland Schneider épaulaient Jean-Louis Brulebois et Serge Gros, qui ont été chargés par les habitants de la commune de les administrer.
Retour sur la participation : il a été enregistré que de nombreux citoyens étaient venus aux bureaux de vote afin d'y glisser un bulletin. En effet, 153 votes ont été recensés sur un total de 180 inscrits. Une forte baisse peut ainsi être observée, en comparaison avec les dernières élections municipales de 2008 où le taux de participation avait atteint 88 %.

D'autres élections ont-elles exprimé la même tendance ?

Plusieurs types de scrutin ont eu lieu après les élections municipales, et les précédentes élections présidentielles se sont déroulées en 2017. Au moment du premier tour des précédentes élections présidentielles, on note que les résultats sur la ville de Vers-sous-Sellières s'avéraient différents de ce qui a été constaté à l'échelle du pays.
Parmi les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 41,92 % des votes), ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 16,17 % des voix), puis, derrière, Emmanuel Macron (En marche !, 15,57 % des suffrages). La répartition des voix au deuxième tour a favorisé Marine Le Pen qui a récolté 61,87 % des votes des habitants de Vers-sous-Sellières. La participation des citoyens de Vers-sous-Sellières au second tour était de 84,58 %, soit 170 habitants. À titre de comparaison, ils étaient 88 % en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait emporté 37,96 % des voix aux élections européennes de 2019. Toutefois, la liste Europe Écologie s'est démarquée avec 11,11 % des votes.

Vers-sous-Sellières : les données clefs

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un œil sur les chiffres socio-économiques de la commune.

Toutes les particularités des habitants de Vers-sous-Sellières

Vers-sous-Sellières est une municipalité du Jura de 238 habitants. La Communauté de Communes Bresse Haute Seille permet de relier à Vers-sous-Sellières des villes et des villages, comme Relans, Commenailles ou bien Bonnefontaine. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Toutefois, 22,22 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Actuellement, à Vers-sous-Sellières, 2,10 % des habitants sont issus de l'immigration.

Travail, logement et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Vers-sous-Sellières ?

Un survol des domaines qui suivent aide à mieux cerner l'emploi à Vers-sous-Sellières. Près de 121 habitants de la commune certifient travailler – soit 52,94 % de la population. Les ouvriers et employés constituent 78,95 % de la population active. D'un point de vue statistique, les femmes sont moins actives dans l'agglomération. En effet, 5 % de l'ensemble des habitants est en demande d'emploi et plus de la moitié sont des femmes.
Dans l'ensemble, le niveau de vie des habitants de la commune est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian s'élevait à environ 20 000 €. À Vers-sous-Sellières, il était de 19 457 € par an durant l'année 2016.
Les habitants de la commune sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous informeront sur le sujet. Les locations sont d'environ 3 % concernant les appartements non HLM de 4 pièces et d'environ 2 % pour les maisons meublées de 3 pièces sur le marché. Dans quoi investissent les habitants de la commune pour être propriétaires ? Ils s'avèrent moins de 20 % à choisir une maison de 5 pièces et un peu plus de 30 % une maison de 6 pièces.

Vers-sous-Sellières : y vit-on bien ?

Les équipements du type hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Vers-sous-Sellières. La ville recense ​52 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
La pollution est également un facteur à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une commune. Que sait-on sur la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez découvrir qu'elle répond à 100 % aux normes de qualité sur le plan microbiologique ​et physico-chimique​.