← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Songeson

Résumé du second tour

Le scrutin pour les municipales s'est déroulé le 28 juin à Songeson, comme dans les autres villes de la région. On dénombre 5 sièges attribués à la fin du premier tour sur 7 à pourvoir. Il restait donc 2 candidats à désigner.

Quels candidats arrivent en tête au second tour des élections municipales 2020 à Songeson ?

Jean Roux (57,40 %) et Jean-Luc Cattet (51,85 %) sont désormais membres du conseil municipal.

Rappelons que Yvan Luquet, Mylène Moutenet, Nathalie Sygiel, Jean-Claude Silerme et Pierre Goydadin étaient sortis gagnants du premier tour.
Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été choisis, ils sont à présent conviés à élire parmi eux celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la commune.

Aux élections du 15 mars 2020, 90,32 % des citoyens avaient voté au second tour des élections municipales. À ce scrutin, ils ont été 93,33 % à voter, ce qui équivaut à une hausse de 3,01 points. La participation suscitée par cette élection au niveau du département (Jura), de 56,80 %, a baissé par rapport à celle déclarée lors de l'élection précédente de 2014 (73,25 %).

L'épidémie de coronavirus a rendu inévitable le report du second tour partout en France, et donc à Songeson : l'État a annoncé à la fin du mois de mai qu'il se tiendrait le 28 juin.

Résultats du second tour - Songeson

Abstention : 6.67% Participation : 93.33%

Résultats détaillés du tour 2

  • Jean ROUX, 57.4%



    Jean ROUX

    57.4 %

    31 votes

  • Jean-Luc CATTET, 51.85%



    Jean-Luc CATTET

    51.85 %

    28 votes

  • Martial LIBOZ, 46.29%



    Martial LIBOZ

    46.29 %

    25 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 76 habitants
  • 60 inscrits
  • Votants56 inscrits 93.33%
  • Abstentionnistes4 inscrits 6.67%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Résumé du premier tour

Les habitants de Songeson étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. En 2014, le taux de participation au premier tour des élections municipales s'élevait à 83,93 %. Il était cette année de 90,32 %, ce qui équivaut à une hausse (6,39 points) de la participation. La participation des électeurs du Jura a baissé en comparaison avec celle de l'élection précédente (77,59 % contre 65,18 % cette année).

Les premiers sièges du conseil ont été attribués dès le premier tour. Pour rappel, dans les petites municipalités de moins d'un millier d'habitants, le type de scrutin proposé est dit plurinominal. Derrière ce mot se cache une explication simple : les candidats se présentent sur des listes, mais on décompte les suffrages emportés individuellement. Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. Il faut en effet obtenir au moins la moitié des votes exprimés et plus de 25 % des voix des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui sort gagnant lors du 1er tour à Songeson ?

Résultats du premier tour des municipales : Yvan Luquet s'impose grâce à 81,48 % des voix. On remarque que 77,77 % des votants soutiennent Mylène Moutenet et Nathalie Sygiel.

Par ailleurs, ce scrutin a servi à dégager des figures favorites au sein des élus, comme Jean-Claude Silerme (74,07 %) et Pierre Goydadin (62,96 %). Les chiffres réalisés par les autres candidats dans la commune se révèlent plus faibles. C'est ainsi le cas pour les candidats Martial Liboz (50 %), Jean-Luc Cattet (48,14 %) et Jean Roux (46,29 %), entre autres. Le vote du deuxième tour donne la possibilité aux candidats les plus plébiscités d'occuper les sièges disponibles.

De façon exceptionnelle, le président Emmanuel Macron a pris la décision, lors de son allocution du 16 mars 2020, de reporter le second tour des élections municipales dans les villes comme Songeson à une date ultérieure, le risque sanitaire de propagation du coronavirus étant trop important.

Résultats du premier tour - Songeson

Abstention : 9.68% Participation : 90.32%

Résultats détaillés du tour 1

  • Yvan LUQUET, 81.48%



    Yvan LUQUET

    81.48 %

    44 votes

  • Mylène MOUTENET, 77.77%



    Mylène MOUTENET

    77.77 %

    42 votes

  • Nathalie SYGIEL, 77.77%



    Nathalie SYGIEL

    77.77 %

    42 votes

  • Jean-Claude SILERME, 74.07%



    Jean-Claude SILERME

    74.07 %

    40 votes

  • Pierre GOYDADIN, 62.96%



    Pierre GOYDADIN

    62.96 %

    34 votes

  • Martial LIBOZ, 50%



    Martial LIBOZ

    50 %

    27 votes

  • Jean-Luc CATTET, 48.14%



    Jean-Luc CATTET

    48.14 %

    26 votes

  • Jean ROUX, 46.29%



    Jean ROUX

    46.29 %

    25 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 76 habitants
  • 62 inscrits
  • Votants56 inscrits 90.32%
  • Abstentionnistes6 inscrits 9.68%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Emmanuel Macron et la présidentielle de 2022 : une campagne à droite toute ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Songeson : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler le conseil municipal des communes françaises. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles du vote sont quelque peu différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Qui sont les candidats qui se présentent à Songeson pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Jean-Luc Cattet est le maire actuel et se représente. Pierre Goydadin a également déposé sa candidature. Martial Liboz, Yvan Luquet, Mylène Moutenet, Jean Roux, Jean-Claude Silerme et Nathalie Sygiel complètent la liste des candidats retenus.

Rappelons que la victoire d'un candidat à l'issue du premier tour est conditionnée à l'obtention d'une majorité absolue, dans le cas où au moins un quart des résidents présents sur les listes électorales se soient exprimés en sa faveur. Afin d'être élu et prendre l'un des 7 sièges à pourvoir, il est nécessaire, en cas de second tour, de remporter une majorité relative.

Songeson : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les électeurs de Songeson auront l'occasion, pour les élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de désigner un nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou membre de l'Union européenne et si vous résidez ou payez des impôts dans cette ville, vous êtes donc appelé aux urnes. Il faut cependant que vous soyez majeur, que vous jouissiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales.

Municipales, retour en 2014

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes, lors de ces municipales. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
À Songeson, 7 sièges du conseil municipal ont été remportés pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune avaient offert à Danouschka Sieworeck et Jacques Lebaud le soin d'administrer leur commune. Jean-Luc Cattet, Christel Liboz, Xavier Liboz, Sarah Arbaud et François Etienney étaient chargés, dans le même temps, de les épauler.
De nombreux citoyens sont partis voter (47 d'entre eux pour 56 inscrits). En confrontant ce taux de participation à celui des élections municipales de 2008, qui s'est élevé à 83,58 %, on observe une hausse.

Les autres scrutins ont-ils connu des votes identiques ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les précédentes élections municipales. Les dernières élections présidentielles, elles, remontent à 2017. En 2017, au premier tour des précédentes Présidentielles, les citoyens de Songeson ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu se dégager à l'échelle du pays.
Les chiffres du premier tour ont dressé un écart : Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) ainsi que François Fillon (Républicains) ont obtenu les scores les plus élevés avec 24,49 % et 22,45 % des voix, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui n'a emporté que 14,29 %. Le deuxième tour a donné lieu à un choix majoritaire des résidents de Songeson pour Emmanuel Macron, qui a récolté 72,73 % des votes. 46 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 77,97 % des résidents de Songeson, contre 84,21 % en 2012. Cette baisse de la participation est assez similaire à l'évolution enregistrée dans le pays (-5,8 points au second tour).
La République en Marche avec Renaissance avait obtenu 15,22 % des votes lors des élections européennes de 2019. Néanmoins, la liste Europe Écologie a marqué des points avec 13,04 % des suffrages.

Songeson : les informations clefs

Les objectifs des municipales 2020 : l'élection qui se tiendra les 15 et 22 mars aide à prendre conscience de la condition socio-économique sur la commune de Songeson.

Description : les résidents de Songeson

Songeson (Jura) accueille 69 habitants. Songeson fait partie de la Communauté de Communes du Pays des Lacs, une organisation transfrontalière. Elle permet de la joindre à des villes telles que Vertamboz, Saugeot ou bien Boissia. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 37,84 % ont entre 55 et 64 ans). Les chiffres de l'immigration à Songeson sont assez élevés, avec 7,25 % d'immigrés.

Comment pourrait-on caractériser le niveau de vie sur la ville de Songeson ?

À l'aide des chiffres qui suivent, on a la possibilité d'avoir une image d'ensemble du marché du travail à Songeson. 43,48 % des habitants de la commune sont en activité (ce qui équivaut à plus de 30 résidents). Les cadres et professions intellectuelles supérieures et employés constituent 57,14 % des actifs. Les taux du chômage de la population font état de 1 % de demandeurs d'emploi, dont une majeure partie sont des femmes.
Pour enrichir cette étude du niveau de vie, il se révèle intéressant de regarder les données du marché immobilier. Les habitants sont moins de 10 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 4 pièces et environ 3 % à louer une maison non HLM de 3 pièces. Comparativement, les résidents sont moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces et près de la moitié d'une maison de 5 pièces.

Peut-on décrire Songeson comme une ville où il fait bon vivre ?

Pour répondre aux besoins des habitants de Songeson, il est clair que les installations manquent un peu, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Il y a 17 enfants en âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte une indication importante concernant la qualité de vie sur les lieux. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​ selon L'observatoire national de l'eau.

Les Français qui n'ont pas désigné leur conseil municipal au premier tour des élections municipales pourront retourner aux urnes le 28 juin prochain, date du 2d tour des élections. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000. Les citoyens qui habitent dans ces villes peuvent directement choisir leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Qui est candidat à Songeson pour les élections municipales 2020 ?

Avec au moins 50 % des voix exprimées et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal. Les candidats ayant obtenu le plus de votes au second tour pourront occuper les sièges libres au conseil municipal. Lors du second tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Le maire actuel de Songeson, Jean-Luc Cattet, est candidat à sa réélection. Martial Liboz se présente à nouveau aux élections. Se rajoute aussi la candidature de Jean Roux.