← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Montmirey-la-Ville

Les élections municipales se sont tenues à Montmirey-la-Ville, où les électeurs étaient attendus ce 15 mars 2020. Le 1er tour des élections municipales avait rassemblé 75,33 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 77,33 % à avoir voté (ce qui équivaut à une très légère hausse de 2 points). Cette année, la part de citoyens du Jura s'étant déplacés aux urnes (65,18 %) a baissé par rapport à l'élection précédente (77,59 %).

Pour être élu au conseil municipal, un candidat se doit d'obtenir une certaine quantité de votes : plus de 50 % des suffrages et au moins 25 % des voix des inscrits.

Quel est le bilan du 1er tour des élections municipales 2020 à Montmirey-la-Ville ?

À Montmirey-la-Ville (39), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Julien Pegeot s'est distingué au 1er tour de ces municipales, avec 79,46 % des voix. On retiendra un résultat de 75,89 % en faveur de Sébastien Jussac. Martine Serre a réalisé un score qui la place en troisième position (73,21 %). Raphaël Niot (71,42 %), Catherine Viatte (68,75 %), Stéphanie Carretero (67,85 %), Willy Eyraud (67,85 %), Eric Pertus (67,85 %), Stéphane Gauthier (66,07 %), Jean-François Boutry (51,78 %) et Claude Roche (50,89 %) ont été élus par les résidents, comme en atteste leur score assez élevé.

Le ou la futur(e) maire va à présent être désigné(e) par et parmi les nouveaux membres du conseil municipal.

Résultats Montmirey-la-Ville

Abstention : 22.67% Participation : 77.33%
  • Julien PEGEOT
    79.46 %
    89 votes
  • Sébastien JUSSAC
    75.89 %
    85 votes
  • Martine SERRE
    73.21 %
    82 votes
  • Raphaël NIOT
    71.42 %
    80 votes
  • Catherine VIATTE
    68.75 %
    77 votes
  • Stéphanie CARRETERO
    67.85 %
    76 votes
  • Willy EYRAUD
    67.85 %
    76 votes
  • Eric PERTUS
    67.85 %
    76 votes
  • Stéphane GAUTHIER
    66.07 %
    74 votes
  • Jean-François BOUTRY
    51.78 %
    58 votes
  • Claude ROCHE
    50.89 %
    57 votes
  • Élisabeth DEPAIX
    47.32 %
    53 votes
  • Jeanne PORTET
    47.32 %
    53 votes
  • Michaël COUCHETTE
    39.28 %
    44 votes
  • Christian MIGNOT
    28.57 %
    32 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 169 habitants
    • 150 inscrits
    • Votants116 inscrits 77.33%
    • Abstentionnistes34 inscrits 22.67%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Montmirey-la-Ville

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leur conseil municipal, à l'issue des élections prévues les 15 et 22 mars prochains. Le fonctionnement de l'élection pour les communes de moins de 1 000 habitants diffère légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans ce cas précis, les citoyens votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été acceptée).

Élections municipales 2020 à Montmirey-La-Ville : quels candidats seront présents ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Jean-François Boutry sera dans la course pour les élections. Aux élections municipales 2014 où il s'était présenté, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Stéphanie Carretero, Michaël Couchette, Élisabeth Depaix, Willy Eyraud, Stéphane Gauthier, Sébastien Jussac, Christian Mignot, Raphaël Niot, Julien Pegeot, Eric Pertus, Jeanne Portet, Claude Roche, Martine Serre et Catherine Viatte ont également déclaré leur candidature.
Afin d'être élus au moment du premier tour, les candidats sont contraints de remporter une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir atteint au minimum le quart des votes des résidents enregistrés sur les listes. Si un second tour est nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir accorder l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'obtenir une majorité relative.

Montmirey-la-Ville : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les habitants de Montmirey-la-Ville éliront leur nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020. Pour participer à ces élections, avoir atteint la majorité est un critère requis. Plusieurs autres conditions sont à remplir pour prendre part au vote : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne et habiter ou payer ses impôts dans la commune dont il est question.

En 2014, comment se sont déroulées ces Municipales ?

Pour les électeurs d'une ville de moins de 1000 habitants, un scrutin particulier s'applique pour les municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs candidats à la fois et, par ailleurs, peuvent choisir des membres de deux listes différentes.
Que s'est-il passé le 23 mars 2014 à Montmirey-la-Ville ? Dès le soir du premier tour, 11 membres du conseil municipal ont été désignés par les citoyens. Les candidats Marielle Cuciz Née Lemoine et Raphaël Niot, avec Maurice Richard De Vesvrotte, Eric Pertus, André Boichut, Jean Prudhon mais aussi Catherine Viatte et Claude Roche à leurs côtés, étaient chargés, par les Mireymontois, de diriger la ville.
Retour sur la participation : 113 citoyens ont fait part de leur point de vue, ce qui fait d'assez nombreux votants pour 150 inscrits sur les listes électorales. Concernant les Municipales de 2008, le taux de participation atteignait à l'époque 71,79 %. On remarque ainsi une forte hausse.

Une évolution déjà visible lors des précédentes élections ?

On compte plusieurs élections depuis les élections municipales, sachant que les élections présidentielles se sont déroulées en 2017. Au moment du premier tour des dernières Présidentielles, on note que les résultats sur la municipalité de Montmirey-la-Ville s'avéraient très similaires à ce qui a été constaté au niveau national.
Le jour du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné Emmanuel Macron (En marche !) favori avec 27,35 % des voix exprimées, devant Marine Le Pen (Front national) qui a récolté 24,79 % des votes. Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a, quant à lui, emporté 22,22 % des suffrages. Avec 63,27 % des votes, le choix des électeurs de Montmirey-la-Ville s'est fait à l'avantage d'Emmanuel Macron. Les habitants de Montmirey-la-Ville ont été 113 à aller voter au second tour.
Parmi les listes en position de faveur lors des Européennes 2019, citons Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (24,51 %) et Europe Écologie (20,59 %).

Quelques informations sur Montmirey-la-Ville

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est alors l'occasion la plus indiquée de se rendre compte de la situation socio-économique dans la municipalité de Montmirey-la-Ville.

Le profil des résidents de Montmirey-la-Ville

Montmirey-la-Ville est une ville du Jura, elle compte 176 habitants. La Communauté de Communes Jura Nord donne la possibilité de connecter à Montmirey-la-Ville des villes et des villages, comme Ougney, Romain ou bien Mutigney. Si 36,76 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Mireymontois a entre 25 et 54 ans. Montmirey-la-Ville accueille une portion peu élevée d'immigrés : 5,46 % de sa population.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Montmirey-la-Ville

Les données suivantes montrent le marché de l'emploi à Montmirey-la-Ville. 35,71 %, c'est le taux des actifs à Montmirey-la-Ville. Près de 62 Mireymontois travaillent, parmi lesquels 57,14 % en tant qu'employés et cadres et professions intellectuelles supérieures. Les chiffres du chômage de la population mireymontoise font état de 6 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des hommes.
Les ménages mireymontois bénéficiaient d'un revenu médian de 20 369 € par an au cours de l'année 2014. En comparaison, le revenu médian s'élevait à plus de 20 000 € en France cette même année.
On a tendance à penser qu'une ville est riche lorsque ses habitants sont, principalement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Montmirey-la-Ville ? Les locations correspondent à environ 4 % du marché mireymontois pour les maisons non HLM de 4 pièces et plus de 1 % pour les appartements non HLM de 4 pièces. S'il s'agit de l'acquisition d'un bien, les propriétaires sont séduits par les maisons de 5 pièces à un peu moins du quart quand 44 % choisissent des maisons de 6 pièces.

Qualité de vie et Montmirey-la-Ville vont-ils ensemble ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une ville. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la ville à répondre aux attentes de ses habitants. À Montmirey-la-Ville, les infrastructures manquent un peu. On peut dire que peu de familles habitent la commune quand on sait qu'il y a 23 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
La qualité de vie dans une ville est entre autres liée à pollution ambiante. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Montmirey-la-Ville s'avère conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.