← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Graye-et-Charnay

Résumé du premier tour

À Graye-et-Charnay et dans l'ensemble du pays, les élections municipales se sont tenues le 15 mars 2020. À l'issue du 1er tour des municipales, les citoyens ont été 70,31 % à se rendre aux urnes, contre 86,29 % en 2014. On note donc une baisse de -15,98 points de la participation. À l'échelle du département du Jura, le taux de participation à cette élection a baissé cette année (65,18 %), par rapport à la précédente (77,59 %).

En ayant plus de la moitié des votes et 25 % des voix des inscrits, un candidat devient conseiller municipal automatiquement.

À Graye-et-Charnay, quels candidats arrivent en tête au 1er tour des municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Graye-et-Charnay (39) ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Gérard Deprost et Andréa Sornay se retrouvent en tête au 1er tour des élections municipales, en réunissant 97,72 % des suffrages. Les électeurs ont situé Lionel Roz troisième en lui allouant 96,59 % des suffrages. Michelle Josette Amblot Epouse Enggist (92,04 %), Lionel Bessard (90,90 %), Claude Gréa (90,90 %), Pierre-François Buttin (86,36 %), Olivier Rochet (86,36 %), Agnès Grea (84,09 %), Irmine Donier-Meroz (82,95 %) et Cyril Putin (79,54 %) figurent parmi les candidats élus ayant aussi réalisé un résultat élevé.

Une fois les bulletins dépouillés, les votes blancs ont pu être comptés à 1,11 %. Il y avait également plusieurs votes nuls déposés par les citoyens de ce hameau (1,11 %).

Le ou la nouveau(e) maire va maintenant être choisi(e) parmi et par les nouveaux membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Graye-et-Charnay

Abstention : 29.69% Participation : 70.31%

Résultats détaillés du tour 1

  • Gérard DEPROST, 97.72%



    Gérard DEPROST

    97.72 %

    86 votes

  • Andréa SORNAY, 97.72%



    Andréa SORNAY

    97.72 %

    86 votes

  • Lionel ROZ, 96.59%



    Lionel ROZ

    96.59 %

    85 votes

  • Michelle Josette AMBLOT EPOUSE ENGGIST, 92.04%



    Michelle Josette AMBLOT EPOUSE ENGGIST

    92.04 %

    81 votes

  • Lionel BESSARD, 90.9%



    Lionel BESSARD

    90.9 %

    80 votes

  • Claude GRÉA, 90.9%



    Claude GRÉA

    90.9 %

    80 votes

  • Pierre-François BUTTIN, 86.36%



    Pierre-François BUTTIN

    86.36 %

    76 votes

  • Olivier ROCHET, 86.36%



    Olivier ROCHET

    86.36 %

    76 votes

  • Agnès GREA, 84.09%



    Agnès GREA

    84.09 %

    74 votes

  • Irmine DONIER-MEROZ, 82.95%



    Irmine DONIER-MEROZ

    82.95 %

    73 votes

  • Cyril PUTIN, 79.54%



    Cyril PUTIN

    79.54 %

    70 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 138 habitants
  • 128 inscrits
  • Votants90 inscrits 70.31%
  • Abstentionnistes38 inscrits 29.69%
  • Votes blancs1 inscrits 1.11%

Article à la une des élections

Présidentielle de 2022 : les partis, en désamour... mais incontournables

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Graye-et-Charnay : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va avoir lieu lors des 15 et 22 mars 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Qui se présente pour les élections municipales 2020 à Graye-Et-Charnay ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Claude Gréa, maire actuel de Graye-Et-Charnay, décide d'être candidat à sa réélection. Michelle Josette Amblot Epouse Enggist est candidate également. Les candidatures de Lionel Bessard, Pierre-François Buttin, Gérard Deprost, Irmine Donier-Meroz, Agnès Grea, Cyril Putin, Olivier Rochet, Lionel Roz et Andréa Sornay viennent se rajouter à celles précédemment nommées.

À noter : afin d'être élus au premier tour, les candidats auront l'obligation d'obtenir une majorité absolue, à condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales aient voté en leur faveur. Pour être élus lors de l'hypothétique second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront remporter une majorité relative.

Graye-et-Charnay : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les citoyens de Graye-et-Charnay désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Sont conviés à cette élection les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la municipalité dont il est question. Si vous remplissez ces critères, vous êtes invité à voter.

En 2014, à quoi ressemblaient ces Municipales ?

Les municipales ont une particularité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés via un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également élire des membres de deux listes différentes.
Les résidents de Graye-et-Charnay ont pu choisir 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. C'étaient Gérard Deprost et Lionel Bessard qui avaient été choisis par les habitants de la commune pour les administrer. Claude Gréa, Pierre-François Buttin, Agnès Grea-Rigard, Olivier Rochet mais aussi Nadine Caillon et Guy Bataillard les ont assistés.
On recense de nombreux votants lors de ce scrutin : 99 voix ont été décomptées pour une liste de 124 personnes en tout.

La même tendance s'est-elle distinguée pendant les dernières élections ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les Municipales, notamment les Présidentielles qui se sont tenues en 2017. Au premier tour des dernières Présidentielles, les scores sur la ville de Graye-et-Charnay étaient différents de ce qui a été déclaré au niveau du pays.
L'écart s'est agrandi entre Marine Le Pen (Front national) qui a emporté 17,53 % des votes au premier tour, et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part, qui ont obtenu 32,99 % et 28,87 % des suffrages. Les habitants de Graye-et-Charnay ont finalement choisi Emmanuel Macron au second tour (64,06 %). 89 habitants de la commune sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (75,42 %) tandis que le taux de participation en 2012 était de 89,23 %. On note de ce fait une baisse différente de la tendance constatée à l'échelle nationale (-5,8 points).
Suite aux Européennes de 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance s'est démarquée par un résultat de 16,9 %, et l'Union de la Droite et du Centre avec 21,13 % des suffrages.

Graye-et-Charnay : les données clefs

Qu'en est-il des enjeux socio-économiques dans la municipalité de Graye-et-Charnay ? Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars, sont une très bonne occasion pour se pencher sur le sujet.

Quelles sont les caractéristiques des habitants de la ville de Graye-et-Charnay ?

Graye-et-Charnay se trouve dans le Jura et compte 139 habitants. La Communauté de Communes Porte du Jura donne la possibilité de connecter à Graye-et-Charnay des villes et des villages, comme Val-Sonnette, Les Trois Châteaux ou bien Thoissia. Les résidents de Graye-et-Charnay sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 33,33 % ont entre 55 et 64 ans. Peu élevée, la part d'immigration constitue 1,45 % des individus habitant à Graye-et-Charnay.

Qu'en est-il du niveau de vie à Graye-et-Charnay ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché du travail correspond à ce qui suit à Graye-et-Charnay. Près de 60 habitants (44,20 % de la population) ont un travail à Graye-et-Charnay. En grande partie (61,54 % de la population en activité), les habitants de la commune sont des professions intermédiaires et ouvriers. Les femmes sont dans l'ensemble plus affectées par le chômage. Sur environ 5 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont, en effet, des femmes.
En France, les ménages ont touché un revenu annuel médian de plus de 20 000 € au cours de l'année 2014. Les calculs à Graye-et-Charnay se révèlent similaires à ceux du pays durant l'année 2016 : les habitants de la commune ont déclaré percevoir en moyenne 19 688 € par an.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Comment vit-on à Graye-et-Charnay ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour représenter la capacité de la ville à répondre aux besoins de ses résidents. À Graye-et-Charnay, les infrastructures manquent un peu. Avec ses 18 enfants âgés de 0 à 15 ans à Graye-et-Charnay, il est évident que la ville compte peu de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Outre les infrastructures, sachez que le niveau de pollution peut être évalué grâce à la qualité de l'air ou de l'eau. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.