← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Gigny

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les électeurs de Gigny ont été conviés à voter pour les municipales. 73,89 % des citoyens ont voté lors du 1er tour des municipales. En 2014 ils étaient 85,29 %, ce qui correspond à une baisse de -11,40 points. Au niveau du département du Jura, le taux de participation à ce scrutin a baissé cette année (65,18 %), par rapport au précédent (77,59 %).

Comment un candidat peut-il avoir son siège au conseil municipal ? En emportant plus de 50 % des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits.

À Gigny, qui est en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

La totalité des sièges du conseil municipal (11) a été allouée dès le premier tour des élections municipales 2020 à Gigny (39). C'est Carin Van Donselaar qui arrive en première place durant le premier tour des élections municipales avec 76,50 % des voix. Quant à Lionel Gonnod, il obtient 75,90 % des suffrages. Les citoyens ont situé Thomas Mounier troisième en lui attribuant 75,30 % des voix. Ce tour a valorisé quelques candidats, comme Jean-Pierre Riquois (73,49 %), Mickaël Blasquez (71,68 %), Séverine Eparvier (68,67 %), Jordan Caillon (66,26 %), Amaury Jannet (66,26 %), Patrice Corsetti (63,25 %), Gérard Caillon (62,04 %) et Stéphane Casimir (57,22 %).

Le ou la futur(e) maire va désormais être désigné(e) parmi et par les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Gigny

Abstention : 26.11% Participation : 73.89%

Résultats détaillés du tour 1

  • Carin VAN DONSELAAR, 76.5%



    Carin VAN DONSELAAR

    76.5 %

    127 votes

  • Lionel GONNOD, 75.9%



    Lionel GONNOD

    75.9 %

    126 votes

  • Thomas MOUNIER, 75.3%



    Thomas MOUNIER

    75.3 %

    125 votes

  • Jean-Pierre RIQUOIS, 73.49%



    Jean-Pierre RIQUOIS

    73.49 %

    122 votes

  • Mickaël BLASQUEZ, 71.68%



    Mickaël BLASQUEZ

    71.68 %

    119 votes

  • Séverine EPARVIER, 68.67%



    Séverine EPARVIER

    68.67 %

    114 votes

  • Jordan CAILLON, 66.26%



    Jordan CAILLON

    66.26 %

    110 votes

  • Amaury JANNET, 66.26%



    Amaury JANNET

    66.26 %

    110 votes

  • Patrice CORSETTI, 63.25%



    Patrice CORSETTI

    63.25 %

    105 votes

  • Gérard CAILLON, 62.04%



    Gérard CAILLON

    62.04 %

    103 votes

  • Stéphane CASIMIR, 57.22%



    Stéphane CASIMIR

    57.22 %

    95 votes

  • Jean-Charles MYARD, 34.93%



    Jean-Charles MYARD

    34.93 %

    58 votes

  • Grégory GAILLARDON, 33.13%



    Grégory GAILLARDON

    33.13 %

    55 votes

  • Catherine MARTIN, 33.13%



    Catherine MARTIN

    33.13 %

    55 votes

  • Anthony DUBOIS, 32.53%



    Anthony DUBOIS

    32.53 %

    54 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 296 habitants
  • 226 inscrits
  • Votants167 inscrits 73.89%
  • Abstentionnistes59 inscrits 26.11%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Crise sanitaire, économique... Pourquoi les politiques se passionnent pour la dette

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Gigny : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui débouchent sur le renouvellement des conseillers municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Municipales 2020 : la liste des candidats à Gigny

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Gérard Caillon est le maire actuel de Gigny. Il est candidat à sa réélection. De plus, Mickaël Blasquez a bien déposé sa candidature à la mairie. Les élections municipales de 2014 où il s'était déjà présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Jordan Caillon, Stéphane Casimir, Patrice Corsetti, Anthony Dubois, Séverine Eparvier, Grégory Gaillardon, Lionel Gonnod, Amaury Jannet, Catherine Martin, Thomas Mounier, Jean-Charles Myard, Jean-Pierre Riquois et Carin Van Donselaar ont aussi déclaré leur candidature.

Pour information : les candidats se retrouvent élus au premier tour dès lors qu'ils atteignent la majorité absolue, mais à condition que plus du quart des citoyens enregistrés sur les listes aient voté pour eux. Concernant le second tour, si celui-ci a lieu, les candidats devront remporter une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Gigny : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020. À cette occasion, le conseil municipal de Gigny sera connu. Afin de pouvoir se rendre au bureau de vote, il faudra être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou ressortissant de l'UE, mais également demeurer ou payer ses impôts dans la commune concernée.

Retour sur les Municipales de 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des élections municipales, les villes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
Les habitants de Gigny sont parvenus à désigner 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Avec Pierre Artaud, Danielle Caillon, Daniel Bouquerod, Bernard Gonnod mais aussi Mickaël Blasquez et Patrice Corsetti, Gérard Caillon et Marie-Thérèse Champon avaient été choisis pour administrer les habitants de la commune.
Pour une liste électorale forte de 238 noms, 193 citoyens sont allés placer leur voix dans l'urne. On peut donc dire que de nombreuses personnes se sont déplacées. À titre de comparaison, la participation des Municipales de 2008 affichait 89,13 %. Ainsi, on constate une forte baisse du taux de participation.

La tendance était-elle similaire lors des dernières élections ?

Plusieurs votes se sont déroulés à la suite des élections municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. On souligne que, au premier tour des élections présidentielles de 2017, les résultats sur la commune de Gigny étaient différents de ce qui a été recueilli à l'échelle du pays.
Il faut noter que Marine Le Pen (Front national) d'une part, et François Fillon (Les Républicains) d'autre part ont obtenu de beaux scores au premier tour : 27,18 % et 24,62 %, devant Emmanuel Macron (En marche !) avec 18,46 % des suffrages récoltés. Marine Le Pen a été majoritairement élue par les citoyens de Gigny, à raison de 50,28 % au deuxième tour. La part de votants parmi les résidents de Gigny atteignait 199 au second tour, soit 83,26 % de participation.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait emporté 33,06 % des voix lors des Européennes de 2019. Néanmoins, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) s'est démarquée avec 16,13 % des voix.

Quelques informations sur Gigny

Les élections municipales donnent un aperçu de la situation socio-économique à Gigny. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens devront se rendre voter.

Quoi savoir sur les habitants demeurant à Gigny ?

Gigny est une ville du Jura peuplée par 281 personnes. Il faut noter que Valzin en Petite Montagne, Cernon ou Genod sont liées à Gigny, entre autres par le biais de la Communauté de Communes Petite Montagne. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 26,11 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. Gigny est une ville peu concernée par l'immigration avec 2,87 % d'immigrés dans sa population.

Gigny : les habitants jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les données qui suivent fournissent une bonne visibilité sur l'état des emplois à Gigny. Environ 115 habitants de la commune travaillent. Ils constituent 40,50 % des habitants. La ville comprend essentiellement des ouvriers et employés (68,42 %). Au sein de l'agglomération, les chômeurs représentent 13 % des résidents – dont une majeure partie sont des femmes.
Les ménages touchent des revenus similaires à la moyenne nationale. Le revenu médian à Gigny s'élevait à 19 877 € par an en 2016. Sur l'année 2014, le revenu médian était de plus de 20 000 € en France.
Le marché immobilier d'une commune est fréquemment pris comme un indicateur adapté du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou même la surface de ceux-ci. 6 % des habitants de la commune sont locataires de maison non HLM de 4 pièces et moins de 4 % le sont de maisons non HLM de 6 pièces. Votre commune enregistre un pourcentage de propriétaires d'autour de 20 % pour les maisons de 6 pièces contre environ 25 % possédant des maisons de 5 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Gigny ?

Il y a une raison pour laquelle les politiques urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la commune : en répondant aux attentes des résidents, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut remarquer qu'à Gigny les infrastructures manquent un peu. On compte 43 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
Par-delà les infrastructures disponibles, vous aurez à cœur de connaître l'éventuelle pollution affichée dans les environs. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).