← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Crans

Ce 15 mars 2020, les électeurs de Crans étaient appelés aux urnes dans le cadre des municipales. Les citoyens ont été 75 % à voter lors du 1er tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 72,97 % à s'être rendus aux urnes (hausse de 2,03 points). Le taux de participation engendré par cette élection au niveau départemental (Jura), de 65,18 %, a baissé par rapport à celui déclaré au scrutin précédent (77,59 %).

Est désigné au conseil municipal tout candidat ayant obtenu au moins la moitié des voix exprimées et le quart des votes des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Crans : quels sont les scores ?

À Crans (39), les 7 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Marie-Claude Baverel a obtenu 66,66 % des suffrages et, par conséquent, est en tête de ce 1er tour. Pierre-Emmanuel Aubry emporte 64,81 % des votes. Avec 62,96 % des suffrages, Vincent Duquet s'offre la troisième place à l'issue du premier tour. Marie-Christine Daclin (61,11 %), Daniel Roz (57,40 %), Sylvie Tissot (57,40 %) et Patrick Bastenier (55,55 %) se sont garanti une place au conseil du fait de leur résultat assez élevé.

C'est à présent aux nouveaux membres du conseil municipal d'élire, parmi eux, l'individu qui obtiendra le statut de maire.

Résultats Crans

Abstention : 25% Participation : 75%
  • Marie-Claude BAVEREL
    66.66 %
    36 votes
  • Pierre-Emmanuel AUBRY
    64.81 %
    35 votes
  • Vincent DUQUET
    62.96 %
    34 votes
  • Marie-Christine DACLIN
    61.11 %
    33 votes
  • Daniel ROZ
    57.4 %
    31 votes
  • Sylvie TISSOT
    57.4 %
    31 votes
  • Patrick BASTENIER
    55.55 %
    30 votes
  • Gérard ROZ
    55.55 %
    30 votes
  • Josiane CHAVIN
    50 %
    27 votes
  • Damien VUILLERMOZ
    37.03 %
    20 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 65 habitants
    • 72 inscrits
    • Votants54 inscrits 75%
    • Abstentionnistes18 inscrits 25%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Crans

Pour le renouvellement de leur conseil municipal, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Qui sera candidat à Crans pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. À Crans, Daniel Roz, maire actuel, est candidat à sa réélection. Pierre-Emmanuel Aubry se présente comme candidat. Il s'était déjà présenté au moment des municipales 2014 et avait décroché une place au conseil municipal. Vous pourrez également découvrir sur les bulletins de vote Patrick Bastenier, Marie-Claude Baverel, Josiane Chavin, Marie-Christine Daclin, Vincent Duquet, Gérard Roz, Sylvie Tissot et Damien Vuillermoz.
Précisons que tout candidat a la possibilité d'être élu à l'issue du premier tour dans l'éventualité où il obtient une majorité absolue, à la condition d'avoir reçu les votes d'au moins un quart des résidents inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, le candidat doit atteindre une majorité relative afin de pouvoir être élu et décrocher l'un des 7 sièges à pourvoir.

Crans : quels sont les enjeux des Municipales ?

Afin de désigner un nouveau conseil municipal, les électeurs de Crans se rendront, les 15 et 22 mars 2020, aux urnes, lors des élections municipales 2020. Il faut avoir plus de 18 ans, résider ou payer ses impôts dans la municipalité, figurer sur les listes électorales, et être français ou membre de l'Union européenne pour prendre part à ces élections.

Quel était le paysage politique lors des dernières élections municipales ?

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, pour les municipales, les villes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
Le jour du 23 mars 2014, les élections ont offert la possibilité à 7 membres de s'installer au conseil municipal de Crans, dès le soir du premier tour. Gérard Roz, Daniel Roz, Marie-Claude Baverel, Josiane Chavin et Marie-Christine Daclin avaient assisté Sylvie Tissot et Pierre-Emmanuel Aubry. Ces derniers avaient reçu, de la part des habitants de la commune, la tâche d'administrer la commune.
Avec une liste comptant 74 noms, d'assez nombreux votants sont allés aux bureaux de vote (54 d'entre eux). Cette participation s'élevait à 86,05 % au moment des élections municipales de 2008. On observe donc aisément une forte baisse.

Cette orientation remonte-t-elle aux précédentes élections ?

On relève plusieurs scrutins depuis les Municipales, sachant que les élections présidentielles ont été organisées en 2017. Les habitants de Crans ont établi une tendance : les résultats de la commune au premier tour des précédentes élections présidentielles de 2017 étaient différents de ceux qui sont ressortis au niveau global du pays.
Alors que Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) avaient obtenu les scores les plus élevés avec respectivement 35,59 % et 18,64 % des voix au premier tour, Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) s'était classé derrière eux, avec seulement 16,95 % des votes. Peu d'hésitation pour les habitants de Crans au second tour, car ils ont été 50,94 % à voter pour Emmanuel Macron. Le taux de participation au second tour de 2017 a chuté de -5,8 points sur l'ensemble de la France en comparaison de 2012. À Crans, l'évolution est assez différente : ils ont été 63 habitants à venir voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 87,5 % contre 90,41 % en 2012.
En 2019, les Européennes ont démontré la préférence des habitants de la commune pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 40,54 % des suffrages. Concernant la liste l'Union de la Droite et du Centre, les citoyens de Crans étaient 16,22 % à déposer un bulletin à son nom.

Quelques informations sur Crans

Les élections municipales ont lieu tous les 6 ans et permettent de choisir les membres du conseil municipal, appelés à gérer les questions quotidiennes de la commune. Donc, les scores de ce scrutin seront un indicateur très sûr des principales priorités des habitants de Crans, préoccupations que l'on peut étudier au regard des chiffres socio-économiques qui suivent.

Qui sont les habitants de Crans ?

Crans est une commune du Jura, elle abrite 74 habitants. Crans côtoie des villes et villages comme Ney, Le Larderet ou également Esserval-Tartre dans la Communauté de Communes Champagnole Nozeroy Jura. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 26,53 % ont entre 55 et 64 ans).

Emploi, logement, revenus... Comment vivent les citoyens de Crans ?

Pour présenter une vision complète du marché du travail à Crans, les données suivantes sont primordiales. Constituant 66,67 % de la population en activité, les statuts des ouvriers et agriculteurs exploitants jouissent d'une belle représentation. Les habitants de la commune en poste sont plus de 38 et forment 51,35 % des résidents. Les femmes sont globalement plus affectées par le chômage. Sur moins de 3 % de chômeurs, plus de la moitié sont, en effet, des femmes.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon marqueur. 5 % des habitants de la commune sont locataires d'appartement non HLM de 3 pièces et 5 % le sont d'appartements non HLM de 4 pièces. Ils s'avèrent un peu plus de 22 % à être propriétaires de maisons de 5 pièces et un peu plus de 30 % à posséder une maison de 6 pièces.

Comment déterminer si Crans propose une bonne qualité de vie ?

Les équipements manquent un peu à Crans pour satisfaire les attentes de ses habitants. Avec ses peu nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune recense 8 enfants de 0 à 15 ans.
La pollution est parfois un véritable fléau si elle est récurrente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des critères instructifs sur le sujet. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce en effet qu'elle s'avère 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.