Résumé de l'élection

Les résidents de Colonne se sont rendus aux urnes pour les municipales du 15 mars 2020. Lors du 1er tour des élections municipales, 63,27 % des électeurs étaient allés aux urnes. La participation est de ce fait en baisse (-6,53 points) au regard de 2014, étant donné qu'elle était à l'époque de 69,80 %. On constate que le taux de participation dans le département du Jura a baissé, en comparaison avec la dernière élection (77,59 % contre 65,18 % cette année).

Pour cette élection, dès lors qu'un candidat obtient au moins 50 % des votes et 25 % des suffrages des inscrits, il est élu au conseil municipal.

Quel est le bilan du premier tour des élections municipales 2020 à Colonne ?

Les citoyens de Colonne (39) apprennent donc désormais qui seront leurs membres du conseil municipal, puisque les 11 sièges ont déjà été emportés dès le premier tour des élections municipales 2020. Les habitants ont élu Claude Boisson au premier tour des municipales : il est en première place avec 95,90 % des voix. 95,08 % des électeurs appuient Anaïs Romand Épouse Capron. La candidate Sandrine Melot Épouse Boisson, en atteignant un résultat de 94,26 %, remporte la troisième position. Jacky Melot (93,44 %), Edwige Pannaux Épouse Dhivers (93,44 %), Guy Boichot (92,62 %), Laurent Pernot (90,98 %), Eric Tourneur (86,06 %), Rémy Appointaire (84,42 %), Charles Vallet (82,78 %) et Alain Levêque (81,96 %) ont été plébiscités par les citoyens, comme en témoigne leur score élevé.

Les bulletins de vote de ce hameau ont été comptabilisés : il y a eu 0,81 % de bulletins blancs et 0,81 % de bulletins non recevables.

Le futur maire sera nommé parmi les conseillers municipaux récemment élus, mais également par ceux-ci.

Résultats Colonne

Abstention : 36.73% Participation : 63.27%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Claude BOISSON, , 95.9%, 117 votes

    Élu·e



    Claude BOISSON

    95.9 %

    117 votes

  • 2, Anaïs ROMAND ÉPOUSE CAPRON, , 95.08%, 116 votes

    Élu·e



    Anaïs ROMAND ÉPOUSE CAPRON

    95.08 %

    116 votes

  • 3, Sandrine MELOT ÉPOUSE BOISSON, , 94.26%, 115 votes

    Élu·e



    Sandrine MELOT ÉPOUSE BOISSON

    94.26 %

    115 votes

  • 4, Jacky MELOT, , 93.44%, 114 votes

    Élu·e



    Jacky MELOT

    93.44 %

    114 votes

  • 5, Edwige PANNAUX ÉPOUSE DHIVERS, , 93.44%, 114 votes

    Élu·e



    Edwige PANNAUX ÉPOUSE DHIVERS

    93.44 %

    114 votes

  • 6, Guy BOICHOT, , 92.62%, 113 votes

    Élu·e



    Guy BOICHOT

    92.62 %

    113 votes

  • 7, Laurent PERNOT, , 90.98%, 111 votes

    Élu·e



    Laurent PERNOT

    90.98 %

    111 votes

  • 8, Eric TOURNEUR, , 86.06%, 105 votes

    Élu·e



    Eric TOURNEUR

    86.06 %

    105 votes

  • 9, Rémy APPOINTAIRE, , 84.42%, 103 votes

    Élu·e



    Rémy APPOINTAIRE

    84.42 %

    103 votes

  • 10, Charles VALLET, , 82.78%, 101 votes

    Élu·e



    Charles VALLET

    82.78 %

    101 votes

  • 11, Alain LEVÊQUE, , 81.96%, 100 votes

    Élu·e



    Alain LEVÊQUE

    81.96 %

    100 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 260 habitants
  • 196 inscrits
  • Votants124 inscrits 63.27%
  • Abstentionnistes72 inscrits 36.73%
  • Votes blancs1 inscrits 0.81%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Colonne : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises réaliseront le renouvellement de leurs conseillers municipaux, à l'issue des élections programmées les 15 et 22 mars prochains. Pour les communes de moins de 1 000 habitants, et à l'inverse de celles qui excèdent ce nombre, les électeurs voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

À Colonne, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. La ville de Colonne, tenue par Eric Tourneur, voit celui-ci candidater à sa réélection. Rémy Appointaire est également en lice. Aux élections municipales de 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Ils sont également candidats : Guy Boichot, Claude Boisson, Alain Levêque, Jacky Melot, Sandrine Melot Épouse Boisson, Edwige Pannaux Épouse Dhivers, Laurent Pernot, Anaïs Romand Épouse Capron et Charles Vallet.
Rappelons que si le candidat remporte une majorité absolue et si plus du quart des habitants mentionnés sur les listes électorales lui ont attribué leur voix, il peut être désigné dès le premier tour. Dans l'éventualité d'un second tour, il sera élu et sera en mesure d'accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir s'il atteint une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Colonne ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens de Colonne voteront pour les élections municipales 2020 et, de ce fait, pour élire leur nouveau conseil municipal. Ce suffrage est ouvert aux Français ou aux membres d'un pays de l'UE. Il faut aussi être majeur, inscrit sur les listes électorales françaises et résider ou payer ses impôts dans la ville correspondante.

Retour sur les scores des Municipales 2014

Les communes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces municipales. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Colonne, dès le soir du premier tour, les citoyens désignaient 11 membres du conseil municipal. Accompagnés de Laurent Pernot, Rémy Appointaire, Edwige Pannaux Èpouse Dhivers, Sandrine Bailly Èpouse Vichet mais aussi Charles Vallet et Eric Tourneur, Yannic Boisson, Guy Boichot, Jacky Melot et Gilles Dalloz avaient été désignés pour administrer les Coulonnais.
Lorsqu'ils ont été appelés aux bureaux de vote, assez peu d'électeurs ont voulu participer : seuls 141 électeurs pour 202 inscrits ont été comptabilisés. Quand on sait que, aux précédentes élections municipales de 2008, la part de participants égalait 76,06 %, une forte baisse est donc notable.

Une évolution similaire lors d'autres élections ?

Plusieurs scrutins, dont, entre autres, les élections présidentielles en 2017, se sont tenus depuis les dernières Municipales. Retour en 2017 à Colonne : les habitants ont voté lors du premier tour des élections présidentielles et les résultats ont été identiques à ce qui a pu être observé dans l'ensemble de la France.
On notera plusieurs candidats bien placés au premier tour : Emmanuel Macron (En marche !, 25,16 % des suffrages), ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 23,9 %), devant Marine Le Pen (Front national, 15,72 % des votes). Les habitants de Colonne ont été une majorité (68,55 %) à voter pour Emmanuel Macron. Ils ont été 158 Coulonnais à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 78,22 %, contre 79,51 % en 2012. Cette baisse est différente de la variation observée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Aux élections européennes de 2019, Renaissance (soutenue par La République en Marche) a obtenu un score de 35,79 % des voix. Par ailleurs, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a remporté 13,68 % des suffrages.

Colonne : les données clefs

Point sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Colonne. Le cadre socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) est un bon marqueur à prendre en considération concernant la condition dans la municipalité.

Toutes les spécificités des résidents de Colonne

Colonne, cette commune du Jura, est peuplée de 264 personnes. On trouve avec Colonne, au sein des villes qui composent la Communauté de Communes Arbois, Poligny, Salins, Coeur du Jura, Tourmont, Cernans ou bien Chaux-Champagny. La population est peu âgée à Colonne. Dans cette ville, 29,17 % des habitants ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Colonne est une ville peu concernée par l'immigration avec 3,07 % d'immigrés dans sa population.

Activité, immobilier, revenus... Comment vit-on à Colonne ?

Découvrez la situation du marché de l'emploi à Colonne grâce aux chiffres qui suivent. Les professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures sont les catégories prédominantes parmi la population active à Colonne. 113 Coulonnais travaillent (42,53 % de la population) et 52,63 % des actifs ont l'un de ces statuts. Les hommes coulonnais sont dans l'ensemble plus impactés par le chômage. Sur moins d'1 % de chômeurs, une majeure partie sont, en effet, des hommes.
Globalement, le niveau de vie des Coulonnais est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était de 20 000 €. À Colonne, il atteignait 21 770 € par an durant l'année 2016.
Le marché immobilier de Colonne vous éclairera encore davantage sur le niveau de vie des Coulonnais. Niveau location, les Coulonnais cherchent plus généralement les appartements non HLM de 4 pièces (5 %) ainsi que les appartements non HLM de 3 pièces qui représentent moins de 4 % de la demande. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on note qu'ils sont environ 22 % à choisir une maison de 4 pièces et un peu plus du quart une maison de 6 pièces.

Peut-on allier qualité de vie avec Colonne ?

Force est de constater que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Colonne. Avec ses 56 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Colonne compte un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour ces dernières, on répertorie 1 établissement scolaire.
La qualité de vie dans une ville est entre autres en lien avec pollution ambiante. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle se révèle à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ d'après L'observatoire national de l'eau.