← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bois-de-Gand

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les résidents de Bois-de-Gand étaient appelés à voter dans le cadre des municipales. Possible résultat de la pandémie de coronavirus, on constate que pour ces élections, la ville connaît un taux de participation d'à peine 41,18 %. La participation dans le département du Jura a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 77,59 %, contre 65,18 % cette année.

Pour obtenir le statut de conseiller municipal, un candidat doit obtenir les scores suivants : plus de 50 % des voix et au moins le quart des votes des inscrits.

À Bois-de-Gand, quels candidats arrivent en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

Bois-de-Gand (39) a vu l'ensemble des 7 sièges du conseil être attribué dès le 1er tour des élections municipales 2020. Avec 100 % des suffrages, Marie-Thérèse Cula se retrouve en tête du 1er tour des élections municipales. Bernard Magdelaine, pour sa part, décroche l'appui de 95 % des votants. Avec 90 % des votes en leur faveur, Éric Montuelle et Déborah Roussel sont en troisième position du classement. Les voix exprimées ont favorisé, par ailleurs, François Jacquenod (85 %), Matthieu Ossart (85 %) et Françoise Millet (80 %).

Maintenant que les membres du conseil municipal ont été élus, ils se doivent de désigner – dans leurs rangs – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Bois-de-Gand

Abstention : 58.82% Participation : 41.18%

Résultats détaillés du tour 1

  • Marie-Thérèse CULA, 100%



    Marie-Thérèse CULA

    100 %

    20 votes

  • Bernard MAGDELAINE, 95%



    Bernard MAGDELAINE

    95 %

    19 votes

  • Éric MONTUELLE, 90%



    Éric MONTUELLE

    90 %

    18 votes

  • Déborah ROUSSEL, 90%



    Déborah ROUSSEL

    90 %

    18 votes

  • François JACQUENOD, 85%



    François JACQUENOD

    85 %

    17 votes

  • Matthieu OSSART, 85%



    Matthieu OSSART

    85 %

    17 votes

  • Françoise MILLET, 80%



    Françoise MILLET

    80 %

    16 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 58 habitants
  • 51 inscrits
  • Votants21 inscrits 41.18%
  • Abstentionnistes30 inscrits 58.82%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Municipales : quatre personnes en garde à vue, dont un commandant de police, pour des soupçons de procurations frauduleuses à Marseille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Bois-de-Gand : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin de renouveler leur conseil municipal. Les citoyens des communes n'excédant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant au préalable déposé leur candidature.

Qui sont les candidats qui se sont déclarés à Bois-De-Gand pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Marie-Thérèse Cula a bien déposé sa candidature à la mairie. Les candidatures de François Jacquenod, Bernard Magdelaine, Françoise Millet, Éric Montuelle, Matthieu Ossart et Déborah Roussel viennent se rajouter.

Il est nécessaire de rappeler que les conditions pour être élu à l'issue du premier tour requièrent que le candidat remporte une majorité absolue et qu'au minimum le quart des résidents inscrits sur les listes aient voté en sa faveur. Pour être élu au second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra atteindre une majorité relative. Celui-ci peut alors prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Bois-de-Gand : quels sont les enjeux des Municipales ?

La ville de Bois-de-Gand choisira un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Sont conviés à ce suffrage les Français ou les ressortissants d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la municipalité concernée. Si vous réunissez ces conditions, vous êtes invité à voter.

Municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également élire des membres de deux listes différentes. Ce type de scrutin concerne les communes de moins de 1000 habitants durant les élections municipales.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 7 membres du conseil municipal de Bois-de-Gand avaient été élus. Les habitants de la commune ont misé sur Philippe Gueugnon, Françoise Millet, Hervé Boucaud et Maurice Cula pour assister Emmanuel Muradore, Éric Montuelle et Bernard Magdelaine dans leur mission de les administrer.
Les urnes ont recueilli assez peu de votes (34, sur un total de 49 inscrits). Une forte baisse s'est fait ressentir, en comparaison avec la participation de 73,44 % des Municipales, en 2008.

Une évolution identique à d'autres scrutins ?

Plusieurs élections ont eu lieu dans l'intervalle entre les dernières élections municipales et cette année. Les élections présidentielles, notamment, se sont tenues en 2017. En étudiant les scores de Bois-de-Gand en 2017 au premier tour des élections présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré à l'échelle du pays.
Marine Le Pen (Front national) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) ont respectivement emporté 56,1 % et 21,95 % des suffrages. Les résidents de Bois-de-Gand ont finalement désigné Marine Le Pen au second tour (69,23 %). Le taux de participation au second tour de 2017 a baissé de -5,8 points au niveau de la France par rapport à 2012. À Bois-de-Gand, la tendance est assez différente : ils ont été 43 résidents à aller voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 86 % contre 70,83 % en 2012.
On relèvera à l'issue des Européennes de 2019 les bons résultats obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 60 % des voix, et Europe Écologie avec 12 % des votes.

Bois-de-Gand : les données clefs

Les élections municipales ont lieu tous les 6 ans et servent à choisir les membres du conseil municipal, appelés à gérer les questions courantes de la municipalité. Donc, les scores de ce vote seront un marqueur très sûr des principales priorités des occupants de Bois-de-Gand, préoccupations que l'on peut analyser au vu des chiffres socio-économiques suivants.

Que pourrait-on retenir des résidents de la ville de Bois-de-Gand ?

Bois-de-Gand, cette commune du Jura, est habitée par 57 personnes. La Communauté de Communes Bresse Haute Seille rassemble Bois-de-Gand avec plusieurs autres villes, comme Chemenot, Desnes ou bien Les Repôts. Les chiffres font état d'une population peu âgée. En effet, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,21 % ont entre 55 et 64 ans. Les habitants immigrés correspondent à 7,14 % de la population de Bois-de-Gand. Une proportion assez importante.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Bois-de-Gand

Les chiffres qui suivent font état du marché de l'emploi à Bois-de-Gand. Les employés et ouvriers représentent 100 % des travailleurs. Les 25 résidents actifs forment 44,64 % de la population de la commune. 8 % des habitants de l'agglomération en âge de travailler sont en demande d'emploi. Une majeure partie sont des hommes.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Bois-de-Gand ?

Afin de satisfaire les besoins des habitants de Bois-de-Gand, il est clair que les installations manquent un peu, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). On compte, dans la commune, peu de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 6 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
La pollution est également un facteur à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une ville. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme côté qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.