← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Étienne-de-Crossey

Résumé du premier tour

Les résidents de Saint-Étienne-de-Crossey ont été appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Seuls 31,54 % des électeurs se sont déplacés au bureau de vote, une mobilisation particulièrement basse qui pourrait s'expliquer par les récentes annonces à propos de l'épidémie de coronavirus. Cette année, la part de citoyens de l'Isère s'étant rendus aux bureaux de vote (51,59 %) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (68,83 %).

Si une liste est élue avec la majorité absolue dès le premier tour, elle compose d'office 50 % du conseil municipal. Le reste des places est quant à lui distribué proportionnellement entre l'intégralité des listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages.

Quelles listes les citoyens de Saint-Étienne-de-Crossey ont-ils préférées au 1er tour des élections municipales 2020 ?

L'identité des 23 conseillers municipaux de Saint-Étienne-de-Crossey (38) est donc maintenant connue dès le premier tour des élections municipales 2020. En première position du 1er tour des élections municipales, Ghislaine Peylin récolte 100 % des voix. Sa liste est représentée au conseil, avec ses 23 sièges.

Dans ce bourg, des bulletins blancs (4,38 %) ont été comptés. En outre, plusieurs bulletins (7,63 %) n'ont pas pu être pris en considération.

Le prochain maire doit maintenant être désigné par et parmi les membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Saint-Étienne-de-Crossey

Abstention : 68.46% Participation : 31.54%

Article à la une des élections

Présidentielle américaine : les programmes opposés de Donald Trump et de Joe Biden

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Étienne-de-Crossey : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Découvrez, enfin, qui sont les candidats dans la ville de Saint-Etienne-De-Crossey.

Quels sont les candidats à Saint-Etienne-De-Crossey qui prendront part aux élections municipales 2020 ?

Peu de candidats à Saint-Etienne-De-Crossey ! Une seule liste se présente pour les Municipales 2020 : Ghislaine Peylin, tête de liste de "Bien vivre Crossey", a déposé sa candidature. Cette dernière s'était présentée aux municipales 2014 et avait alors obtenu un siège au conseil municipal.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Étienne-de-Crossey ?

Saint-Étienne-de-Crossey disposera d'un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Le fait d'être majeur est une condition sine qua non pour voter à ces élections. On doit également être inscrit sur les listes électorales, être français ou membre de l'UE, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune.

Zoom sur les dernières élections municipales (2014)

Point sur les 23 et 30 mars 2014. Via un scrutin proportionnel de liste, les membres du conseil municipal de Saint-Étienne-de-Crossey avaient été élus par les citoyens de la ville.
Choisie par les électeurs de Saint-Étienne-de-Crossey, une tendance politique diverse l'avait emporté dans cette municipalité, contrairement à la majeure partie des villes françaises. HORIZON 2020 avait effectivement obtenu un score de 100 %, pour le premier tour. La liste avait donc décroché 23 sièges parmi les 23 possibles.
Le taux de participation, qui est en général assez élevé, a enregistré une forte baisse lors des précédentes élections municipales. Il était en effet de 50,23 %, contre 60,41 % en 2008.

Cette tendance remonte-t-elle aux derniers scrutins ?

On observe un contexte politique inverse pendant les Présidentielles de 2017. Tandis qu'Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part emportaient 31,64 % et 18,67 % des votes au premier tour, François Fillon se classait derrière avec 17,05 %. Les résidents de Saint-Étienne-de-Crossey ont finalement choisi de voter pour Emmanuel Macron (75,42 % au deuxième tour). 1 768 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 80,22 % des électeurs de Saint-Étienne-de-Crossey, contre 84,56 % en 2012. Cette baisse de la participation est différente de la tendance constatée dans le pays (-5,8 points au second tour).
À l'issue des élections européennes de 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance a rassemblé 27,18 % des suffrages, dépassant ainsi Europe Écologie (23,43 %).
Une façon simple de savoir si cette évolution s'inscrira dans la durée : voir si elle réapparaît au cours des élections municipales 2020.

Saint-Étienne-de-Crossey : les informations clefs

Élections municipales : les résidents de Saint-Étienne-de-Crossey devront se rendre aux urnes les 15 et 22 mars. Une opportunité pour en apprendre plus sur la situation socio-économique de la commune.

Portrait : les résidents de Saint-Étienne-de-Crossey

2 542 personnes vivent à Saint-Étienne-de-Crossey. C'est un bourg d'Isère. La fondation de la Communauté d'Agglomération du Pays Voironnais a permis de relier ce bourg à des villes voisines, telles que Saint-Blaise-du-Buis, Villages du Lac de Paladru ou Réaumont. Les résidents de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Stéphanois ont entre 25 et 54 ans et 25,90 % se situent entre 55 et 64 ans. Les populations immigrées sont peu représentées à Saint-Étienne-de-Crossey, avec 2,91 % des résidents.

Niveau de vie : toutes les données sur la ville de Saint-Étienne-de-Crossey

Les données suivantes montrent le marché de l'emploi à Saint-Étienne-de-Crossey. Les cadres et professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires sont des plus présents au sein de la population active de Saint-Étienne-de-Crossey (59,46 %). Plus généralement, les Stéphanois en activité, qui sont au nombre de 1 199, représentent 47,40 % des habitants de la commune. Les chiffres du chômage de la population stéphanoise font état de 7 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des femmes.
Sur l'année 2016, les Stéphanois avaient en moyenne gagné 25 177 €, un revenu médian plus élevé que les chiffres du pays de 2014 : les Français ont en effet perçu environ 20 000 € en moyenne cette année-là. La différence est significative en termes de revenu. Le revenu annuel moyen des plus pauvres est de 15 642 € lorsque celui des plus aisés atteint 41 182 €.
En complément du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable intéressante pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une ville. Plus de 3 % des Stéphanois s'avèrent locataires d'appartement non HLM de 3 pièces et moins de 3 % le sont d'une maison non HLM de 4 pièces. Comparativement, les habitants sont un peu plus du quart à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et 33 % d'une maison de 6 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Saint-Étienne-de-Crossey ?

Saint-Étienne-de-Crossey est une commune où les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) sont assez nombreux. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre un assez grand nombre de familles (485 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la commune. Ceux-ci bénéficient de 1 crèche et les plus grands ont accès à 2 établissements scolaires.
Afin de connaître le niveau de pollution ambiant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).