Résumé de l'élection

Les électeurs de La Morte sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. En 2014, la participation au 1er tour des élections municipales atteignait 76,96 %. Elle était cette année de 79,91 %, ce qui équivaut à une hausse (2,95 points) du taux de participation. On constate que le taux de participation dans le département de l'Isère a baissé, en comparaison avec la dernière élection (68,83 % contre 51,59 % cette année).

Pour qu'un candidat soit à même d'obtenir le statut de membre du conseil municipal, il doit respecter les deux contraintes qui suivent : avoir emporté plus de la moitié des votes et avoir réuni au moins 25 % des inscrits.

À La Morte, qui est en pole position au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil municipal de La Morte (38) ont donc déjà été assignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Marie-Noëlle Duchamp arrive en première place au premier tour des municipales, en rassemblant 85,79 % des suffrages. 84,65 % des électeurs ont fait le choix de soutenir Alain Collaud et Monique Faivre. Au conseil municipal, on retrouve également les candidats ayant obtenu un score élevé, comme Fabien Jossinet (83,52 %), Yves Legrand (82,38 %), Patricia Veujoz (82,38 %), Pascale Favier (81,81 %), Gérard Hugues (81,81 %), Stéphanie Girardey (80,11 %), Raymond Maslo (79,54 %) et Julien Masson (76,70 %).

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux conseillers municipaux. Il est d'ailleurs désigné dans les rangs de ceux-ci, mais également par eux.

Résultats La Morte

Abstention : 20.09% Participation : 79.91%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Marie-Noëlle DUCHAMP, , 85.79%, 151 votes

    Élu·e



    Marie-Noëlle DUCHAMP

    85.79 %

    151 votes

  • 2, Alain COLLAUD, , 84.65%, 149 votes

    Élu·e



    Alain COLLAUD

    84.65 %

    149 votes

  • 3, Monique FAIVRE, , 84.65%, 149 votes

    Élu·e



    Monique FAIVRE

    84.65 %

    149 votes

  • 4, Fabien JOSSINET, , 83.52%, 147 votes

    Élu·e



    Fabien JOSSINET

    83.52 %

    147 votes

  • 5, Yves LEGRAND, , 82.38%, 145 votes

    Élu·e



    Yves LEGRAND

    82.38 %

    145 votes

  • 6, Patricia VEUJOZ, , 82.38%, 145 votes

    Élu·e



    Patricia VEUJOZ

    82.38 %

    145 votes

  • 7, Pascale FAVIER, , 81.81%, 144 votes

    Élu·e



    Pascale FAVIER

    81.81 %

    144 votes

  • 8, Gérard HUGUES, , 81.81%, 144 votes

    Élu·e



    Gérard HUGUES

    81.81 %

    144 votes

  • 9, Stéphanie GIRARDEY, , 80.11%, 141 votes

    Élu·e



    Stéphanie GIRARDEY

    80.11 %

    141 votes

  • 10, Raymond MASLO, , 79.54%, 140 votes

    Élu·e



    Raymond MASLO

    79.54 %

    140 votes

  • 11, Julien MASSON, , 76.7%, 135 votes

    Élu·e



    Julien MASSON

    76.7 %

    135 votes

  • 12, Christophe COINTE, , 25%, 44 votes



    Christophe COINTE

    25 %

    44 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 155 habitants
  • 224 inscrits
  • Votants179 inscrits 79.91%
  • Abstentionnistes45 inscrits 20.09%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans La Morte

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises s'opérera lors des élections des 15 et 22 mars 2020. Dans le cas des communes de moins de 1 000 habitants, et à l'inverse de celles qui dépassent ce nombre, les électeurs voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Qui se présentera à La Morte pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Raymond Maslo, maire actuel de La Morte, décide d'être candidat à sa réélection. La candidature de Christophe Cointe a été acceptée. Alain Collaud, Marie-Noëlle Duchamp, Monique Faivre, Pascale Favier, Stéphanie Girardey, Gérard Hugues, Fabien Jossinet, Yves Legrand, Julien Masson et Patricia Veujoz se présentent également aux élections.
Rappel : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent obtenir la majorité absolue et avoir rassemblé les voix de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte de façon à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à La Morte ?

La Morte aura un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Pour voter lors de cette élection, plusieurs critères doivent être réunis : on doit avoir plus de 18 ans, payer ses impôts ou habiter dans la municipalité, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Retour sur les Municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Vous résidez dans une ville de moins de 1000 habitants ? Lors de ces municipales, vous aurez la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois, et également de choisir des membres de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus par les citoyens de la commune de La Morte, et ce dès le soir du premier tour. Pour les diriger, les Mortillons avaient fait confiance à Guillaume Bignotti, Daniel Planes et Mathis Morattel. Julien Masson, Yann Vincent, Marie-Noëlle Duchamp, Jean-Marie Salvetti mais aussi Florence Belotti et Elodie Locqueneux étaient chargés de les épauler.
157 électeurs sont allés voter, aux élections, sur les 204 inscrits. On peut ainsi dire que d'assez nombreuses personnes se sont rendues aux urnes. Ces résultats reflètent une forte baisse du taux de participation en regard des précédentes Municipales, en 2008, où il atteignait 100 %.

D'autres élections ont-elles traduit la même tendance ?

Plusieurs scrutins, dont, entre autres, les élections présidentielles en 2017, se sont tenus depuis les dernières élections municipales. Les habitants de La Morte ont affirmé une tendance : les scores de la ville lors du premier tour des précédentes Présidentielles de 2017 étaient très similaires à ceux qui sont ressortis au niveau global du pays.
Tandis qu'Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Marine Le Pen (Front national) avaient obtenu les scores les plus importants avec respectivement 26,89 % et 21,01 % des suffrages au premier tour, François Fillon (Républicains) s'était placé derrière eux, avec seulement 19,33 % des votes. Le deuxième tour a donné lieu à un choix majoritaire des habitants de La Morte pour Emmanuel Macron, qui a récolté 70,25 % des votes. Remarque : la participation était de 75,29 %.
Les Européennes 2019 se sont révélées profitables pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) (24,72 % des voix) comme pour Europe Écologie (20,22 %).

Quelques informations sur La Morte

Avec les élections municipales qui approchent (15 et 22 mars 2020), il peut être utile pour les habitants de La Morte d'en apprendre plus quant à la situation socio-économique de leur municipalité.

Plusieurs données concernant la population de La Morte

La Morte est une commune d'Isère de 132 habitants. Il faut noter que Monestier-d'Ambel, Corps ou Ambel sont rattachées à La Morte, entre autres à travers la Communauté de Communes de la Matheysine. La population mortillonne est peu âgée. La majorité de la population mortillonne a entre 25 et 54 ans, même si 38,71 % ont entre 55 et 64 ans. La part de l'immigration est peu élevée à La Morte, avec 5,15 % des résidents.

La Morte : tout ce qu'il y a à savoir sur son niveau de vie

Qu'en est-il du marché du travail à La Morte ? 52,94 % des Mortillons exercent un travail (65 individus). Parmi ces derniers, 80 % sont des professions intermédiaires et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Le taux de chômage des femmes est prédominant dans l'agglomération mortillonne où 6 % de l'ensemble de la population sont au chômage.
Si l'on considère le revenu médian en France durant l'année 2014, les Mortillons profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet au vu des chiffres de 2014, le revenu médian français atteignait 20 000 € et sur l'année 2016 le revenu médian des Mortillons était de 21 215 €.
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste un bon indicateur du niveau de vie des Mortillons. Les locations sont de 5 % pour les appartements meublés d'une pièce et d'environ 4 % pour les appartements non HLM de 3 pièces sur le marché mortillon. Concernant l'achat d'un bien, on peut remarquer que les maisons de 6 pièces intéressent environ 15 % des propriétaires quand 17 % préfèrent une maison de 5 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à La Morte ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une ville. Parmi ces derniers, on compte le nombre d'équipements rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la commune à satisfaire les besoins de ses résidents. À La Morte, les infrastructures manquent un peu. On recense 9 enfants de 0 à 15 ans, soit peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 crèche et 1 établissement scolaire dans la commune.
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. La qualité de l'eau se révèle conforme à 50 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.