← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Cras

Résumé du second tour

Aucun candidat ne s'étant annoncé à temps, l'élection municipale n'a pas été organisée à Cras.

Candidats du second tour - Cras

Résumé du premier tour

Les électeurs de Cras sont allés voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Les citoyens de la commune ont été 63,78 % à se rendre aux urnes au 1er tour des élections municipales, par rapport à 77,64 % en 2014 (baisse de -13,86 points). La proportion d'électeurs s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Isère) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 68,83 % contre 51,59 % cette année.

Une partie des sièges a déjà été accordée aux candidats qui ont obtenu les résultats les plus importants au premier tour. Pour cette élection, un scrutin plurinominal est mis en place dans les villes qui comptabilisent moins de 1000 habitants. Des listes de candidats sont présentées, mais ce sont bel et bien les suffrages emportés par chaque candidat individuellement qui sont pris en compte. Tout candidat qui a convaincu plus de 50 % des électeurs et le quart des inscrits remporte une place au conseil municipal.

Quel est le bilan du 1er tour des élections municipales 2020 à Cras ?

Lors du 1er tour des élections municipales, Gérard Veyret récolte 95,14 % des votes. Stéphane Michel a pu tabler sur le soutien de 94,17 % des électeurs. Avec 93,20 % des votes en sa faveur, Nicole Di Maria est en troisième position du classement.

Ce scrutin a mis en avant quelques candidats, comme Laurence Fort (90,29 %), Bénédicte Bancheri (89,32 %), Valérie Bouche (89,32 %), Jean-Marie Delacour (85,92 %), Olivier Soehnlen (84,95 %), Guido Martoia (79,61 %) et Sébastien Bossan (67,96 %). Le deuxième tour permettra à certains candidats ayant le plus de voix d'occuper les sièges encore disponibles au conseil.

L'épidémie de coronavirus qui touche actuellement le sol français a rendu inévitable le report par l'État du second tour des élections municipales, qui, à Cras, aura donc lieu à une autre date.

Résultats du premier tour - Cras

Abstention : 36.22% Participation : 63.78%

Résultats détaillés du tour 1

  • Gérard VEYRET, 95.14%



    Gérard VEYRET

    95.14 %

    196 votes

  • Stéphane MICHEL, 94.17%



    Stéphane MICHEL

    94.17 %

    194 votes

  • Nicole DI MARIA, 93.2%



    Nicole DI MARIA

    93.2 %

    192 votes

  • Laurence FORT, 90.29%



    Laurence FORT

    90.29 %

    186 votes

  • Bénédicte BANCHERI, 89.32%



    Bénédicte BANCHERI

    89.32 %

    184 votes

  • Valérie BOUCHE, 89.32%



    Valérie BOUCHE

    89.32 %

    184 votes

  • Jean-Marie DELACOUR, 85.92%



    Jean-Marie DELACOUR

    85.92 %

    177 votes

  • Olivier SOEHNLEN, 84.95%



    Olivier SOEHNLEN

    84.95 %

    175 votes

  • Guido MARTOIA, 79.61%



    Guido MARTOIA

    79.61 %

    164 votes

  • Sébastien BOSSAN, 67.96%



    Sébastien BOSSAN

    67.96 %

    140 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 464 habitants
  • 323 inscrits
  • Votants206 inscrits 63.78%
  • Abstentionnistes117 inscrits 36.22%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Cras : le contexte politique des élections municipales

Grâce aux élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement choisir vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

Les élections municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à Cras

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Les élections pour la mairie de Cras joueront, éventuellement, en faveur de Nicole Di Maria, maire en fonction, qui souhaite conserver son poste actuel. La candidature de Bénédicte Bancheri a été validée. Sébastien Bossan, Valérie Bouche, Jean-Marie Delacour, Laurence Fort, Guido Martoia, Stéphane Michel, Olivier Soehnlen et Gérard Veyret complètent la liste des candidats officiels.

Il faut rappeler qu'il est nécessaire, pour être élu dès le premier tour, d'avoir atteint une majorité absolue et d'avoir remporté les voix de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Dans l'hypothèse d'un second tour, pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, les candidats devront avoir décroché une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Cras ?

Qui sera au prochain conseil municipal de Cras ? Réponse à l'issue des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020. Si vous réunissez les critères suivants, il vous sera possible d'aller voter : être majeur, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être présent sur les listes électorales françaises et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité concernée.

Quels étaient les résultats des Municipales 2014 ?

Il est possible de voter pour plusieurs candidats à la fois et également pour des membres de deux listes différentes lors de ces municipales. C'est ce que l'on appelle un scrutin plurinominal avec panachage. Celui-ci ne s'applique qu'aux villes de moins de 1000 habitants.
À Cras, les citoyens avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les Cralins ont ainsi chargé Nicole Di Maria et Didier Watre de les administrer, avec Jean-Marie Delacour, Geneviève Cros, Sandra Guillerme, Alexandre Matt mais aussi Andrée Charrin et Bénédicte Cheval​.
D'assez nombreux votants ont glissé un bulletin dans l'urne : 250 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 322 inscrits, ce qui correspond à une baisse du taux de participation depuis 2008 (80,33 % aux dernières Municipales).

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Les citoyens sont revenus aux urnes plusieurs fois depuis les précédentes élections municipales. De fait, les Présidentielles se sont tenues en 2017. Au premier tour, les scores à Cras étaient différents de ceux enregistrés à l'échelle du pays.
18,4 % : c'est le score du premier tour de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), après Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont obtenu respectivement 34,03 % et 20,14 % des votes. Emmanuel Macron a été désigné par une majorité des habitants de Cras, à savoir 59,11 %. Les citoyens de Cras ont été 277 à venir voter pour le second tour.
Au nombre des beaux scores aux élections européennes de 2019, citons Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (28,5 %) et La République en Marche avec Renaissance (16,43 %).

Quelques informations sur Cras

15 et 22 mars 2020 : dates des municipales. Les membres du conseil municipal de Cras devront donc s'intéresser à la situation socio-économique de la municipalité (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Qui sont les résidents de Cras ?

La ville de Cras compte 438 résidents. C'est une commune d'Isère. Il faut noter que Têche, La Rivière ou également Malleval-en-Vercors sont reliées à Cras, entre autres par le biais de la Communauté de Communes Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté. Si 21,03 % des Cralins ont entre 55 et 64 ans, les résidents sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans). Actuellement, à Cras, 4,39 % des résidents sont immigrés.

Revenus, emploi et immobilier : comment définir le niveau de vie à Cras ?

Grâce aux données suivantes, vous avez accès à une vision précise de l'offre d'emploi à Cras. Les cadres et professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires, voici les catégories d'emploi considérablement représentées à Cras (55,56 % de la population active). Les actifs forment 50,12 % des habitants de la ville – soit plus de 220 personnes. Les femmes représentent une majeure partie des habitants cralins au chômage. Les habitants percevant des allocations constituent 6 % des citoyens.
Les foyers cralins bénéficiaient d'un revenu médian de 23 184 € par an au cours de l'année 2014. À titre de comparaison, le revenu médian s'élevait à plus de 20 000 € en France cette même année.
On a tendance à croire qu'une ville est riche lorsque ses habitants sont, essentiellement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Cras ? Que louent les Cralins ? La demande va à environ 2 % sur des appartements HLM de 3 pièces et à environ 2 % sur des maisons non HLM de 4 pièces. Dans quoi investissent les Cralins pour devenir propriétaires ? Ils sont plus de 25 % à choisir une maison de 6 pièces et un peu moins du tiers une maison de 5 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Cras ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une commune. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour représenter la capacité de la commune à satisfaire les besoins de ses habitants. À Cras, les infrastructures manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 90.
Savoir à quel point un territoire est pollué donne une information importante sur la qualité de vie sur place. Comment peut-on mesurer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous permet de le savoir. D'après des études, elle se révèle conforme à 100 % tant au niveau microbiologique que physico-chimique.

Pour se présenter aux élections municipales 2020, les candidats avaient jusqu'au 2 juin pour déposer leur candidature auprès des préfectures ou sous-préfectures de leur département. La commune de Cras n'a toutefois pas accusé de candidature.