Résultats des élections : Diors

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

À Diors (36130) en 2021 : élections régionales et départementales

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Les nouveaux conseillers seront élus en juin par les 778 habitants de Diors, lors des élections régionales et départementales. L'État français a décidé de reporter les élections initialement organisées en mars, estimant les risques liés à l'épidémie de coronavirus trop importants.

Élections régionales à Diors, retour en 2015

Les précédentes élections régionales se sont déroulées les 6 et 13 décembre 2015. Philippe LOISEAU (FN) est arrivé vainqueur du scrutin à Diors, mais il est sorti troisième à l'échelle régionale. C'est François BONNEAU (LUG) qui l'a devancé. L'Union de la Gauche a donc obtenu, en 2015, 35,42 % des suffrages des citoyens du Centre-Val de Loire. L'Union de la Droite a, pour sa part, décroché 34,58 % des voix. Ces élections permettront-elles aux partis en place de maintenir leur avantage ?

En 2015, le Front National avait réussi à se classer troisième au suffrage régional, en obtenant 30 % des suffrages et 17 sièges. Le challenge de ces nouvelles élections sera de réussir à mieux se placer. Les citoyens vont se rendre aux bureaux de vote pour désigner les 77 conseillers régionaux du Centre-Val de Loire.

La moitié des places disponibles est attribuée à la liste remportant la majorité absolue au premier tour ou arrivée en tête au second. Les autres sont distribuées de façon proportionnelle entre les listes qui ont rassemblé plus de 5 % des votes.

Élections départementales à Diors (2015) : déroulé des dernières élections

Le binôme formé par M. BARACHET Didier et Mme VAURY Florence (LUD) a obtenu une majorité des suffrages des habitants de Diors en 2015. Le vote a toutefois garanti la première place de Mme CHAPUIS Mélanie et M. PETITPRETRE Jean (Union de la Gauche) sur le canton d'Ardentes.

Au niveau de l'Indre, les résidents ont voté majoritairement, en 2015, pour l'Union de la Droite, qui a décroché 14 sièges au conseil départemental. Les suffrages pour le Parti Socialiste lui ont permis d'obtenir 4 sièges. À voir si les élections de cette année appuieront les scores ou referont la donne. Rappelons que ce scrutin permettra de nommer les 26 conseillers départementaux de l'Indre, scindé en 13 cantons.

Article à la une des élections

Élections présidentielles : premier meeting de Jean-Luc Mélenchon

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections