← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Feins

Résumé du premier tour

Les résidents de Feins ont été conviés à voter le 15 mars 2020 pour les municipales. Les habitants ont été seulement 41,74 % à avoir glissé un bulletin dans les urnes au moment des élections. L'épidémie du coronavirus a peut-être impacté ce chiffre. Au niveau du département de l'Ille-et-Vilaine, la participation à cette élection a baissé cette année (51,35 %), en comparaison avec la précédente (71,76 %).

Tout candidat qui a séduit plus de la moitié des électeurs et le quart des inscrits remporte une place au conseil municipal.

Feins : qui est en tête suite au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Il y avait donc 15 sièges à pourvoir au conseil municipal de Feins (35). La totalité de ces sièges a déjà été octroyée dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. C'est Arnaud Pihuit qui l'emporte lors du 1er tour des municipales avec 97,96 % des suffrages. Matthieu Boscher et Mélanie Lambert ont récolté les votes de 97,28 % des citoyens. Anne-Cécile Ollivaux (96,27 %), Mélanie Beaussire (95,59 %), Pia Boyer (95,25 %), Nathalie Pacheco (95,25 %), Isabelle Fradier (94,91 %), Pierrick Biard (93,89 %), Henri Porcher (93,89 %), Jean-Yves Honoré (92,88 %), André Magras (92,54 %), Christelle Legry (91,52 %), Alain Fouglé (89,15 %) et Stéphane Bodinaud (86,77 %), qui ont réalisé un score élevé à la suite de ce tour, se sont assuré un siège au conseil municipal.

Dans ce village, on a compté 1,65 % de votes blancs et 0,99 % de votes jugés comme étant non valides.

Place maintenant à l'élection du maire dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats du premier tour - Feins

Abstention : 58.26% Participation : 41.74%

Résultats détaillés du tour 1

  • Arnaud PIHUIT, 97.96%



    Arnaud PIHUIT

    97.96 %

    289 votes

  • Matthieu BOSCHER, 97.28%



    Matthieu BOSCHER

    97.28 %

    287 votes

  • Mélanie LAMBERT, 97.28%



    Mélanie LAMBERT

    97.28 %

    287 votes

  • Anne-Cécile OLLIVAUX, 96.27%



    Anne-Cécile OLLIVAUX

    96.27 %

    284 votes

  • Mélanie BEAUSSIRE, 95.59%



    Mélanie BEAUSSIRE

    95.59 %

    282 votes

  • Pia BOYER, 95.25%



    Pia BOYER

    95.25 %

    281 votes

  • Nathalie PACHECO, 95.25%



    Nathalie PACHECO

    95.25 %

    281 votes

  • Isabelle FRADIER, 94.91%



    Isabelle FRADIER

    94.91 %

    280 votes

  • Pierrick BIARD, 93.89%



    Pierrick BIARD

    93.89 %

    277 votes

  • Henri PORCHER, 93.89%



    Henri PORCHER

    93.89 %

    277 votes

  • Jean-Yves HONORÉ, 92.88%



    Jean-Yves HONORÉ

    92.88 %

    274 votes

  • André MAGRAS, 92.54%



    André MAGRAS

    92.54 %

    273 votes

  • Christelle LEGRY, 91.52%



    Christelle LEGRY

    91.52 %

    270 votes

  • Alain FOUGLÉ, 89.15%



    Alain FOUGLÉ

    89.15 %

    263 votes

  • Stéphane BODINAUD, 86.77%



    Stéphane BODINAUD

    86.77 %

    256 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 850 habitants
  • 726 inscrits
  • Votants303 inscrits 41.74%
  • Abstentionnistes423 inscrits 58.26%
  • Votes blancs5 inscrits 1.65%

Article à la une des élections

Municipales : Michèle Rubirola élue à Marseille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Feins : le contexte politique des élections municipales

Dans le cadre du renouvellement de leur conseil municipal, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 mars et 22 mars 2020. Petite particularité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de constituer une liste. En effet les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Élections municipales 2020 à Feins : les candidats

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Mélanie Beaussire est candidate. Aussi en lice pour ces élections, Pierrick Biard, Stéphane Bodinaud, Matthieu Boscher, Pia Boyer, Alain Fouglé, Isabelle Fradier, Jean-Yves Honoré, Mélanie Lambert, Christelle Legry, André Magras, Anne-Cécile Ollivaux, Nathalie Pacheco, Arnaud Pihuit et Henri Porcher.

Rappel : pour être élus à l'issue du premier tour, les candidats auront l'obligation d'obtenir une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales aient voté en leur faveur. Pour être élus lors de l'éventuel second tour et décrocher l'un des 15 sièges à pourvoir, ceux-ci devront remporter une majorité relative.

Feins : quels sont les enjeux des Municipales ?

À la suite des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la commune de Feins sera connu. Il faut être majeur, résider ou payer ses impôts dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales, et être français ou membre de l'UE pour participer à ces élections.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Retour sur les dernières Municipales

Dans certaines villes, les électeurs peuvent élire plusieurs candidats en même temps, et d'ailleurs désigner des membres de deux listes différentes dans le cadre de ces municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 15 membres du conseil municipal de Feins avaient été élus. Les candidats Jean-Pierre Robert et Pia Boyer, avec Christelle Legry, Jean Ory, Michel Burgot, Alain Fougle mais aussi Henri Porcher et Annick Guillotin Épouse Patrat à leurs côtés, étaient chargés, par les Finésiens, de diriger la ville.
Quand ils ont été appelés aux bureaux de vote, assez peu de citoyens ont voulu participer : seuls 439 votants sur 689 inscrits ont été comptabilisés. Lorsqu'on sait que, lors des précédentes Municipales de 2008, la part de participants avoisinait 77,29 %, une forte baisse est donc notable.

Les derniers scrutins ont-ils produit le même résultat ?

2017 : c'est l'année des dernières élections présidentielles, tandis que les précédentes élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin entre-temps. Au premier tour, les résultats à Feins étaient différents de ceux recensés au niveau national.
Le premier tour a vu se démarquer Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) qui ont obtenu, respectivement, 27,32 % et 25,89 % des voix. Derrière, Marine Le Pen (Front national) a enregistré un score de 15,71 %. Il y aura eu une majorité des électeurs de Feins pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (71,96 %). 551 habitants s'étaient rendus dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 77,28 % des résidents de Feins, contre 84,68 % en 2012. Cette baisse de la participation est différente de l'évolution constatée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Europe Écologie d'un côté, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de l'autre avaient respectivement emporté 22,07 % et 20,39 % des suffrages aux Européennes 2019.

Feins : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'examen donne la possibilité de comprendre le cadre d'une commune, avant l'élection municipale.

Tout ce qu'il y a à connaître concernant le profil des résidents de Feins

Côté démographie, Feins, un village de l'Ille-et-Vilaine, compte 977 résidents. Montreuil-sur-Ille, Melesse ou Aubigné, figurent parmi les villes qui ont rejoint la Communauté de Communes du Val d'Ille-Aubigné avec Feins. Les habitants issus de l'immigration sont peu nombreux à Feins, on y répertorie 2,31 % de la population.

Feins : comment définir son niveau de vie ?

Les chiffres suivants font état du marché de l'emploi à Feins. Voici les catégories professionnelles prédominantes à Feins : 53,93 % des travailleurs sont des employés et ouvriers. 48,80 % des résidents travaillent (soit environ 466 personnes). La commune finésienne est impactée par le chômage (7 % de la population en âge de travailler). Une majeure partie des habitants à la recherche d'un travail sont des femmes.
Durant l'année 2014, le revenu fiscal médian était de 20 000 € sur toute la France. À Feins, sur l'année 2016, les foyers ont touché en moyenne 20 481 € par an.
Pour enrichir cette étude du niveau de vie finésien, il se révèle intéressant de regarder les données du marché immobilier. Les locations sont d'environ 4 % pour les maisons non HLM de 5 pièces et d'environ 4 % pour les maisons non HLM de 3 pièces sur le marché finésien. À y voir de plus près, on constate que la préférence des propriétaires se porte à environ 22 % sur l'achat d'une maison de 4 pièces et à un peu moins du tiers sur une maison de 6 pièces.

La qualité de vie à Feins plus en détail

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour répondre aux besoins des Finésiens. Il y a 237 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), et on compte ​1 établissement scolaire.
Par-delà les équipements à disposition, vous aurez à cœur de découvrir l'hypothétique pollution présente dans les environs. Selon L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau s'avère ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.