Résultats des élections : Fontenay-aux-Roses

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

En 2021, les élections régionales et départementales à Fontenay-aux-Roses (92260)

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

À l'occasion des élections régionales et départementales, les résidents de Fontenay-aux-Roses choisiront, en juin, de nouveaux conseillers. Ces élections, qui devaient se dérouler en mars, ont été repoussées à cause de la crise sanitaire du Covid-19.

Les élections régionales à venir différeront-elles de celles de 2015 à Fontenay-aux-Roses ?

Les 6 et 13 décembre 2015, les dernières élections régionales ont fait l'actualité dans le pays. À l'échelle de la région, Claude BARTOLONE (LUG) est arrivé deuxième, précédé par Valérie PECRESSE qui représente LUD, comptabilisant 43,8 % des suffrages. Il était pourtant sorti en tête à Fontenay-aux-Roses avec 48,73 % des votes. En 2015, en Île-de-France, l'Union de la Droite avait donc obtenu 43,8 % des voix. Quant à l'Union de la Gauche, elle avait récolté 42,18 % des élections. Le scrutin de cette année permettra peut-être de redéfinir les forces politiques en place.

Il faut retenir que ce suffrage doit désigner les 209 conseillers régionaux de l'Île-de-France.

Concernant la répartition des sièges, ils sont, à 50 %, attribués de manière proportionnelle à l'ensemble des listes remportant au moins 5 % des suffrages. Les sièges encore disponibles reviennent en prime à la liste obtenant la majorité absolue au premier tour ou arrivée en tête au second.

Élections départementales : quelles étaient les tendances en 2015 à Fontenay-aux-Roses ?

Les citoyens de Fontenay-aux-Roses ont voté en 2015 pour le binôme Mme BATAILLE Anne-Christine et M. VASTEL Laurent (LUD), qui a emporté une majorité des résultats. La majorité des suffrages a permis au même binôme (Union de la Droite) de gagner l'élection sur le canton de Châtillon.

Au niveau des Hauts-de-Seine, les habitants avaient voté pour l'Union de la Droite, ce qui lui a permis d'obtenir 20 sièges au conseil départemental. L'Union pour un Mouvement Populaire, quant à elle, avait décroché 6 sièges. Avec ce nouveau scrutin, les partis en présence chercheront à se démarquer à nouveau. Cette élection, rappelons-le, a pour objectif de nommer les 46 conseillers départementaux des Hauts-de-Seine, sachant que le département est divisé en 23 cantons.