← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Galan

Résumé du premier tour

Les résidents de Galan se sont déplacés le 15 mars 2020 afin de voter aux élections municipales. La participation a donc baissé de -10,53 points entre le premier tour des municipales en 2014 et cette année où elle s'élevait à 58,81 %, contre 69,34 %. Le taux de participation à l'échelle des Hautes-Pyrénées a baissé par rapport à celui du scrutin précédent (79,17 % contre 68,49 % cette année).

Comment un candidat peut-il obtenir son siège au conseil municipal ? En emportant plus de la moitié des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits.

À Galan, quels candidats arrivent favoris au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les 15 conseillers municipaux de Galan (65) ont donc déjà été élus dès le 1er tour des municipales 2020. Scores du premier tour des élections municipales : Evelyne Rival se retrouve en tête avec 86,02 %. 85,66 % des votants appuient Jean Brillouet. Le score de Serge Holubowicz à l'issue du premier tour lui fait obtenir la troisième place avec un résultat de 83,15 %. Laurent Lapeyre (82,79 %), Françoise Mamer (82,43 %), Jean-Yves Boussier (82,07 %), Anne-Marie Lagleyze (82,07 %), Stéphane Galfré (79,56 %), Jérôme Cazabat (79,21 %), Claire Desgardin (78,49 %), William Soyer (78,49 %), Dona Bastin (78,13 %), Martine Labat (78,13 %), Jean-Claude Morlais (75,62 %) et Karine Hebrard (71,68 %) figurent parmi les candidats élus ayant aussi réalisé un score élevé.

Il faut également souligner que ce village a relevé 1,39 % de votes blancs et 1,39 % de votes nuls.

Le ou la futur(e) maire va à présent être choisi(e) par et parmi les nouveaux membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Galan

Abstention : 41.19% Participation : 58.81%

Résultats détaillés du tour 1

  • Evelyne RIVAL, 86.02%



    Evelyne RIVAL

    86.02 %

    240 votes

  • Jean BRILLOUET, 85.66%



    Jean BRILLOUET

    85.66 %

    239 votes

  • Serge HOLUBOWICZ, 83.15%



    Serge HOLUBOWICZ

    83.15 %

    232 votes

  • Laurent LAPEYRE, 82.79%



    Laurent LAPEYRE

    82.79 %

    231 votes

  • Françoise MAMER, 82.43%



    Françoise MAMER

    82.43 %

    230 votes

  • Jean-Yves BOUSSIER, 82.07%



    Jean-Yves BOUSSIER

    82.07 %

    229 votes

  • Anne-Marie LAGLEYZE, 82.07%



    Anne-Marie LAGLEYZE

    82.07 %

    229 votes

  • Stéphane GALFRÉ, 79.56%



    Stéphane GALFRÉ

    79.56 %

    222 votes

  • Jérôme CAZABAT, 79.21%



    Jérôme CAZABAT

    79.21 %

    221 votes

  • Claire DESGARDIN, 78.49%



    Claire DESGARDIN

    78.49 %

    219 votes

  • William SOYER, 78.49%



    William SOYER

    78.49 %

    219 votes

  • Dona BASTIN, 78.13%



    Dona BASTIN

    78.13 %

    218 votes

  • Martine LABAT, 78.13%



    Martine LABAT

    78.13 %

    218 votes

  • Jean-Claude MORLAIS, 75.62%



    Jean-Claude MORLAIS

    75.62 %

    211 votes

  • Karine HEBRARD, 71.68%



    Karine HEBRARD

    71.68 %

    200 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 729 habitants
  • 488 inscrits
  • Votants287 inscrits 58.81%
  • Abstentionnistes201 inscrits 41.19%
  • Votes blancs4 inscrits 1.39%

Article à la une des élections

Régionales : les procurations seront en partie numérisées pour les prochaines élections, annonce le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Galan : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront élire leurs nouveaux conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Les Municipales 2020 : point sur les candidats à Galan

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Dona Bastin se porte candidate. Les candidatures de Jean-Yves Boussier, Jean Brillouet, Jérôme Cazabat, Claire Desgardin, Stéphane Galfré, Karine Hebrard, Serge Holubowicz, Martine Labat, Anne-Marie Lagleyze, Laurent Lapeyre, Françoise Mamer, Jean-Claude Morlais, Evelyne Rival et William Soyer viennent s'ajouter.

La règle des élections municipales est la suivante : les candidats peuvent être élus au premier tour dans l'éventualité où ils atteignent la majorité absolue, mais sous réserve qu'ils aient reçu les voix de plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales. Si un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent impérativement remporter une majorité relative pour être élus et ainsi pouvoir accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Galan ?

À l'issue des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la ville de Galan disposera d'un nouveau conseil municipal. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou résident dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à aller aux bureaux de vote pour ce suffrage.

Retour sur les élections municipales de 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin légèrement complexe. Ce dernier s'applique pendant les municipales, uniquement pour les villes de moins de 1000 habitants. De plus, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
Point sur le 23 mars 2014 : les citoyens de Galan avaient désigné 15 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Les Galanais pouvaient compter sur Jérôme Mournet et Laurent Lapeyre pour diriger leur municipalité. À leurs côtés, on pouvait retrouver Claire Jouanteguy-Boussier, Gérard Saves, Francis Juvany, Michel Pomes mais aussi Jean Brillouet et Alain Ducasse.
Parmi les 499 inscrits sur les listes électorales, assez peu de citoyens sont allés voter (346 suffrages). Ce taux de participation indique une forte baisse en regard de celui recensé aux précédentes élections municipales, en 2008, où il atteignait 85,63 %.

La tendance a-t-elle subsisté d'une élection à l'autre ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les Municipales, y compris les Présidentielles qui se sont tenues en 2017. Si on étudie la tendance du premier tour des dernières Présidentielles à Galan, le constat qui se dégage montre que les résultats étaient très similaires à ceux recensés au niveau du pays.
Le premier tour a fait émerger des écarts, en particulier entre les résultats de Marine Le Pen (Front national, 21,78 % des voix), derrière Emmanuel Macron (En marche !, 23,88 % des votes) et François Fillon (Républicains, 23,62 % des suffrages). C'est Emmanuel Macron qui s'est distingué au second tour, avec 60,18 % des votes des résidents de Galan. Nous pouvons souligner que la baisse de la participation entre 2017 et 2012 est assez similaire à ce qui a été constaté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les résidents de Galan étaient effectivement 83,3 % à voter en 2012 et 78,01 % en 2017.
Suite aux Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a réuni 27,71 % des suffrages, surpassant donc La République en Marche avec Renaissance (24,24 %).

Galan : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'analyse permet d'appréhender le contexte d'une municipalité, avant la municipale.

Quelques informations concernant le profil des résidents de Galan

Côté population, Galan, un village des Hautes-Pyrénées, compte 714 résidents. Galan bénéficie de la Communauté de Communes du Plateau de Lannemezan qui lui garantit le lien avec les villes proches, comme Saint-Arroman, Pinas ou bien Chelle-Spou. La ville est peu âgée. Actuellement, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 30,88 % ont entre 55 et 64 ans. 5,12 %, c'est la part d'immigrés dans la ville de Galan. Un chiffre peu important.

Niveau de vie à Galan : comment se positionnent ses habitants ?

Les données suivantes aident à se faire une idée de l'emploi à Galan. Les ouvriers et employés, voici les genres d'emploi considérablement représentés à Galan (55,56 % de la population active). Les actifs forment 28,65 % des habitants de la commune – soit plus de 198 personnes. Les personnes en demande d'emploi constituent 12 % de la population galanaise. Les femmes sont surreprésentées (plus de la moitié).
Sur l'année 2016, les Galanais avaient en moyenne touché 18 785 €, un revenu médian similaire aux chiffres du pays de 2014 : les Français ont en effet gagné plus de 20 000 € en moyenne cette année-là.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données qui suivent illustrent bien le niveau de vie des habitants de Galan. Environ 3 % des locataires galanais vivent dans un appartement non HLM de 3 pièces, quand moins de 3 % se révèlent locataires de maisons non HLM de 3 pièces. L'achat des propriétaires se porte sur les maisons de 6 pièces avec presque 22 % des cas contre environ 25 % pour les maisons de 4 pièces.

Comment définir l'environnement de vie à Galan ?

Pour répondre aux besoins des résidents de Galan, on peut dire que les infrastructures sont assez nombreuses, si on regarde les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). On peut dire que peu de familles peuplent la ville quand on sait qu'il y a 59 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents. Ils disposent de 1 établissement scolaire.
La pollution est également un facteur à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une commune. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 50 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.