← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Allier

Résumé du premier tour

Les habitants d'Allier se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Il est possible que les récentes mesures de précaution face à la propagation du coronavirus aient eu une incidence sur le taux de participation, particulièrement bas dans la ville (43,65 %). À l'échelle du département des Hautes-Pyrénées, la participation à cette élection a baissé cette année (68,49 %), en comparaison avec la précédente (79,17 %).

La fonction de conseiller municipal n'est pas décernée à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils doivent avoir rassemblé les voix de plus de 25 % des inscrits et d'au moins 50 % des électeurs.

Scores du 1er tour des municipales 2020 : qui est en tête à Allier ?

Les 11 sièges du conseil municipal d'Allier (65) ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Au premier tour des élections municipales, c'est Benoît Castex qui passe en première place avec 97,50 % des votes. 96,87 % des votants appuient Eric Vacquier. Les suffrages comptabilisés en faveur de Pierre-Yves Marcangeli (96,25 %) le poussent en troisième position. Grâce à leur résultat élevé, Elodie Dhugues (94,37 %), Jean-Philippe Baklouti (91,87 %), Christelle Abadie (91,25 %), Philippe Armirail (87,50 %), Marc Doyhambehere (87,50 %), Marie-Josephe Majesté (86,25 %), Michel Sajoux (85 %) et Marie Thuillier (82,50 %) figurent parmi les gagnants de ce scrutin.

Certains résidents de ce petit village ont voté blanc, à 3,03 %.

Celle ou celui qui prendra le rôle de maire sera désigné dans les rangs des nouveaux conseillers municipaux, mais aussi par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Allier

Abstention : 56.35% Participation : 43.65%

Résultats détaillés du tour 1

  • Benoît CASTEX, 97.5%



    Benoît CASTEX

    97.5 %

    156 votes

  • Eric VACQUIER, 96.87%



    Eric VACQUIER

    96.87 %

    155 votes

  • Pierre-Yves MARCANGELI, 96.25%



    Pierre-Yves MARCANGELI

    96.25 %

    154 votes

  • Elodie DHUGUES, 94.37%



    Elodie DHUGUES

    94.37 %

    151 votes

  • Jean-Philippe BAKLOUTI, 91.87%



    Jean-Philippe BAKLOUTI

    91.87 %

    147 votes

  • Christelle ABADIE, 91.25%



    Christelle ABADIE

    91.25 %

    146 votes

  • Philippe ARMIRAIL, 87.5%



    Philippe ARMIRAIL

    87.5 %

    140 votes

  • Marc DOYHAMBEHERE, 87.5%



    Marc DOYHAMBEHERE

    87.5 %

    140 votes

  • Marie-Josephe MAJESTÉ, 86.25%



    Marie-Josephe MAJESTÉ

    86.25 %

    138 votes

  • Michel SAJOUX, 85%



    Michel SAJOUX

    85 %

    136 votes

  • Marie THUILLIER, 82.5%



    Marie THUILLIER

    82.5 %

    132 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 383 habitants
  • 378 inscrits
  • Votants165 inscrits 43.65%
  • Abstentionnistes213 inscrits 56.35%
  • Votes blancs5 inscrits 3.03%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Allier : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises sont appelées les 15 mars et 22 mars 2020 à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Vous vivez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous pourrez voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste constituée.

À Allier, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Le maire actuel d'Allier, Michel Sajoux, est candidat à sa réélection. Christelle Abadie se porte elle aussi candidate. Les autres candidats sont Philippe Armirail, Jean-Philippe Baklouti, Benoît Castex, Elodie Dhugues, Marc Doyhambehere, Marie-Josephe Majesté, Pierre-Yves Marcangeli, Marie Thuillier et Eric Vacquier.

Afin d'être élus lors du premier tour, les candidats sont contraints de remporter une majorité absolue, mais ils doivent également avoir atteint au minimum le quart des voix des habitants enregistrés sur les listes. Dans l'éventualité où un second tour s'avère nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir accorder l'un des 11 sièges à pourvoir, est d'atteindre une majorité relative.

Allier : quels sont les enjeux des Municipales ?

Suite aux élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la ville d'Allier sera connu. Afin d'être en mesure de se rendre au bureau de vote, il faudra être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou ressortissant de l'UE, mais également vivre ou s'acquitter de ses impôts dans la commune dont il est question.

Retour sur les dernières élections municipales (2014)

Quel type de scrutin pour les communes de moins de 1000 habitants ? La solution est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des élections municipales, les électeurs de ces villes votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes.
À Allier, les citoyens avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Ce sont Marc Doyhambehere, Marie-Josephe Majesté et Michel Sajoux que les Alliérois avaient choisis pour les diriger, en compagnie d'Eric Tutin, Benoît Castex, Philippe Armirail, Guillaume Ballans mais aussi Marie Thuillier et Sandra Cazaux Épouse Péré.
D'assez nombreux électeurs ont placé un vote dans l'urne : 256 se sont déplacés sur les 346 noms de la liste électorale. Une hausse apparaît donc, par rapport aux Municipales de 2008 (participation de 71,28 %).

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y découvrir la même évolution ?

Il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes élections municipales. Concernant les dernières Présidentielles, elles se sont déroulées en 2017. À Allier, les résidents de la commune ont voté au premier tour des Présidentielles, en 2017, et leur choix a été très similaire à ce qui a été enregistré à l'échelle nationale.
En comparant les scores du premier tour, on note 29,84 % des voix pour Emmanuel Macron (En marche !), 25,9 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et, derrière, 15,41 % pour Marine Le Pen (Front national). Avec 71,72 % des suffrages, le choix des habitants d'Allier a été à l'avantage d'Emmanuel Macron. Tandis que le taux de participation des habitants d'Allier au second tour était de 87,16 % en 2012, il était de 80,72 %, soit 293 habitants, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de la tendance constatée dans le pays entre les deux mêmes années.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a emporté un score de 19,13 % aux élections européennes de 2019. La liste La République en Marche avec Renaissance a, quant à elle, obtenu 25,14 % des votes.

Quelques informations sur Allier

Avant de se rendre aux bureaux de vote lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens d'Allier de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur municipalité.

Description : les résidents d'Allier

Cette commune des Hautes-Pyrénées accueille 411 résidents. On trouve dans la Communauté d'Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, avec Allier, les villes de Lagarde, Bénac ou bien Aspin-en-Lavedan. Les Alliérois sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 19,14 % ont entre 55 et 64 ans). La population issue de l'immigration est peu présente à Allier, avec 4,10 % des habitants.

Comment pourrait-on définir le niveau de vie au sein de la ville d'Allier ?

Les données suivantes offrent le portrait des actifs à Allier. Plus de 198 habitants (49,61 % de la population) ont un travail à Allier. En large majorité (49,80 % de la population en activité), les Alliérois sont des employés et professions intermédiaires. 5 % des habitants alliérois déclarent percevoir le chômage. Parmi ces personnes, une majeure partie sont des hommes.
En France, les ménages ont touché un revenu annuel médian d'environ 20 000 € sur l'année 2014. Les chiffres à Allier sont plus élevés que ceux du pays au cours de l'année 2016 : les Alliérois ont déclaré percevoir en moyenne 22 645 € par an.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable pertinente pour se rendre compte du niveau de vie des résidents d'une commune. Environ 1 % des Alliérois s'avèrent locataires d'appartements non HLM de 3 pièces et moins d'1 % louent un appartement non HLM de 4 pièces. Les propriétaires de maisons de 6 pièces sont 44 % quand les propriétaires de maisons de 5 pièces constituent, pour leur part, un peu plus de 30 % de la population.

Qu'en est-il de la qualité de vie dans la ville d'Allier ?

Si vous vous intéressez à la qualité de vie dans la ville d'Allier, remarquez que les équipements manquent un peu dans cette agglomération. On comptabilise 97 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la commune d'Allier.
Allier reste une ville peu polluée. L'indice de qualité de l'air dans votre commune s'élève à 3,93 en moyenne sur l'année. Celui-ci est mesuré à partir de différents niveaux de pollution : le dioxyde d'azote, les poussières, le dioxyde de soufre et l'ozone. D'après L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau est ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.