← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Puy-Saint-André

Résumé du premier tour

Le vote pour les élections municipales s'est tenu le 15 mars 2020 à Puy-Saint-André, comme dans les autres communes de la région. Les habitants ont été à peine 47,80 % à avoir glissé un bulletin de vote dans les urnes lors des élections. La pandémie du coronavirus a éventuellement impacté ce chiffre. Le taux de participation à l'échelle des Hautes-Alpes a baissé par rapport à celui du vote précédent (81,04 % contre 69,13 % cette année).

Avec au moins la moitié des voix et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat obtient le statut de conseiller municipal de façon automatique.

Puy-Saint-André : qui est en tête à la suite du premier tour des élections municipales 2020 ?

Il y avait donc 11 sièges à remporter au conseil municipal de Puy-Saint-André (05). L'ensemble de ces sièges a déjà été attribué dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. C'est Pierre Sennery qui, avec 96,13 % des votes, arrive en tête, au 1er tour des élections municipales. Estelle Arnaud et Olivier Rey sont soutenus par 92,26 % des électeurs. Par ailleurs, les citoyens ont voté en faveur de quelques candidats, dont Basile Buisson (90,60 %), Michel Camus (90,05 %), Bertrand Paul Poinsonnet (87,29 %), Pascale Koller (85,08 %), Véronique Jalade (82,32 %), Alain Prouve (80,66 %), Jean-Luc Chardronnet (75,69 %) et Pierre Leroy (75,69 %).

Les bulletins de vote de ce petit village ont été comptabilisés : il y a eu 0,54 % de votes blancs et 1,62 % de bulletins non recevables.

Il est maintenant temps pour les nouveaux conseillers municipaux d'élire le prochain maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Puy-Saint-André

Abstention : 52.2% Participation : 47.8%

Résultats détaillés du tour 1

  • Pierre SENNERY, 96.13%



    Pierre SENNERY

    96.13 %

    174 votes

  • Estelle ARNAUD, 92.26%



    Estelle ARNAUD

    92.26 %

    167 votes

  • Olivier REY, 92.26%



    Olivier REY

    92.26 %

    167 votes

  • Basile BUISSON, 90.6%



    Basile BUISSON

    90.6 %

    164 votes

  • Michel CAMUS, 90.05%



    Michel CAMUS

    90.05 %

    163 votes

  • Bertrand Paul POINSONNET, 87.29%



    Bertrand Paul POINSONNET

    87.29 %

    158 votes

  • Pascale KOLLER, 85.08%



    Pascale KOLLER

    85.08 %

    154 votes

  • Véronique JALADE, 82.32%



    Véronique JALADE

    82.32 %

    149 votes

  • Alain PROUVE, 80.66%



    Alain PROUVE

    80.66 %

    146 votes

  • Jean-Luc CHARDRONNET, 75.69%



    Jean-Luc CHARDRONNET

    75.69 %

    137 votes

  • Pierre LEROY, 75.69%



    Pierre LEROY

    75.69 %

    137 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 466 habitants
  • 387 inscrits
  • Votants185 inscrits 47.8%
  • Abstentionnistes202 inscrits 52.2%
  • Votes blancs1 inscrits 0.54%

Article à la une des élections

Présidentielle 2022 : le candidat d'EELV sera désigné avant la fin septembre 2021

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Puy-Saint-André : le contexte politique des élections municipales

Lors des élections des 15 et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à renouveler leur conseil municipal. Vous habitez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous pourrez voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste formée.

Gros plan sur les candidats aux Municipales 2020 à Puy-Saint-André

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. La mairie de Puy-Saint-André verra éventuellement son maire Pierre Leroy renouveler son mandat. Estelle Arnaud sera dans la course à la mairie. Depuis les élections municipales 2014, Estelle Arnaud a un siège au conseil municipal. Basile Buisson, Michel Camus, Jean-Luc Chardronnet, Véronique Jalade, Pascale Koller, Bertrand Paul Poinsonnet, Alain Prouve, Olivier Rey et Pierre Sennery sont aussi prétendants à la mairie.

Pour information : pour qu'un candidat soit susceptible d'être élu au premier tour, il doit avoir remporté une majorité absolue et avoir réuni les votes de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour a lieu, ce dernier doit avoir atteint une majorité relative pour être élu et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Puy-Saint-André ?

Le conseil municipal sera choisi les 15 et 22 mars 2020. Les habitants de Puy-Saint-André sont de ce fait attendus aux bureaux de vote pour ces élections municipales 2020. Figurer sur les listes électorales est requis pour prendre part à un suffrage. On doit donc être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune concernée.

Quelles étaient les tendances des élections municipales de 2014 ?

Dans certaines communes, les électeurs peuvent choisir plusieurs candidats à la fois, et également désigner des membres de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Les électeurs de Puy-Saint-André sont parvenus à élire 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Pour les administrer, les habitants de la commune s'étaient fiés à Magali Meyzenc et Henri Faure Geors. Alain Prouve, Pierre Leroy, Olivier Rey, Maryline Verkein mais aussi Michel Camus et Luc Chardronnet étaient chargés de les épauler.
Une tendance est ressortie aux élections : assez peu de citoyens (247 participants pour 374 inscrits) sont partis glisser leur vote dans l'urne. Cette participation suggère une forte baisse par rapport aux élections municipales de 2008 où elle affichait 71,39 %.

Cette orientation remonte-t-elle aux dernières élections ?

Les citoyens sont revenus aux urnes plusieurs fois depuis les précédentes élections municipales. Ainsi, les élections présidentielles se sont déroulées en 2017. Retour en 2017 à Puy-Saint-André : les résidents ont voté au premier tour des élections présidentielles et les résultats se sont avérés différents de ce que l'on a pu observer dans l'ensemble du territoire.
Le premier tour a vu se distinguer Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) qui ont obtenu, respectivement, 30,03 % et 19,81 % des suffrages. Derrière, François Fillon (Les Républicains) a enregistré un score de 16,61 %. Il y a eu 73,02 % de voix pour Emmanuel Macron du côté des citoyens de Puy-Saint-André. En 2012, 82,34 % des résidents de Puy-Saint-André avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 290 en 2017 (soit 76,12 %). Sur l'ensemble de la France en 2012, on notait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez similaire.
Parmi les beaux scores aux Européennes de 2019, on peut citer Europe Écologie (24,19 %) et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (17,21 %).

Quelques informations sur Puy-Saint-André

Les élections municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les habitants de Puy-Saint-André de désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. En général, ce vote très local permet de prendre le pouls de la municipalité et identifier les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des relevés socio-économiques.

Portrait des habitants de Puy-Saint-André

462 résidents vivent dans ce hameau des Hautes-Alpes. Aux côtés de Puy-Saint-André, on retrouve Cervières, Briançon ou également Névache. Ces dernières comptent parmi les communes qui constituent la Communauté de Communes du Briançonnais. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 26,52 % ont entre 55 et 64 ans). Les populations immigrées sont peu nombreuses à Puy-Saint-André, avec 4,09 % des résidents.

Emploi, logement, revenus... Comment vit-on à Puy-Saint-André ?

Un survol des domaines qui suivent aide à bien cerner l'emploi à Puy-Saint-André. Sur une population active de 47,74 % (près de 218 habitants de la commune), 60,98 % des travailleurs sont des professions intermédiaires et employés. Les femmes représentent une majeure partie des habitants à la recherche d'un travail. Les habitants touchant des allocations constituent 6 % des citoyens.
Globalement, le niveau de vie des habitants de la commune est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian atteignait 20 000 €. À Puy-Saint-André, il s'élevait à 21 892 € par an au cours de l'année 2016.
Pour enrichir cette étude du niveau de vie, il se révèle intéressant de considérer les chiffres du marché immobilier. Moins de 3 % des locataires habitent dans un appartement non HLM de 2 pièces et moins de 3 % dans un appartement non HLM de 3 pièces. À y regarder de plus près, on observe que le choix des propriétaires se porte à un peu plus de 22 % sur l'acquisition d'une maison de 6 pièces et à un peu plus du quart sur une maison de 5 pièces.

Comment savoir si Puy-Saint-André présente une bonne qualité de vie ?

Bon à savoir : les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Puy-Saint-André, car on répertorie actuellement 90 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. Quelle est la qualité de l'eau à Puy-Saint-André ? L'observatoire national de l'eau signale qu'elle est à 100 % conforme.