← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chêne-en-Semine

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les électeurs de Chêne-en-Semine ont été invités à voter dans le cadre des élections municipales. Lors du premier tour des élections municipales, 62,57 % des citoyens s'étaient rendus aux bureaux de vote. La participation est donc en baisse (-13,16 points) au regard de 2014, puisqu'elle était alors de 75,73 %. Dans le département de la Haute-Savoie, le taux de participation des citoyens au scrutin a baissé par rapport à l'élection précédente : 65,88 % contre 48,98 % cette année.

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant obtenu au moins la moitié des voix exprimées et le quart des suffrages des inscrits.

Quels candidats sont en tête au 1er tour des élections municipales 2020 à Chêne-en-Semine ?

Les résidents de Chêne-en-Semine (74) apprennent donc à présent qui seront leurs conseillers municipaux, étant donné que les 11 sièges ont déjà été emportés dès le 1er tour des municipales 2020. Scores du 1er tour des élections municipales : Olivier Thévenet arrive premier avec 91,62 % des votes. On observe que 88,37 % des votants soutiennent Carine Messier et Paul Rannard. Les autres candidats élus au conseil ont réalisé un chiffre élevé, s'assurant ainsi le soutien des électeurs : Loïc Besset (87,90 %), Marie-Claude Fournet (87,44 %), Jean-François Borget (86,04 %), Aurélie Stefani (85,58 %), David Jordan (85,11 %), Isabelle Seinera (84,65 %), Gérard Mouillet (84,18 %) et Sébastien Cotterlaz-Rannard (76,74 %).

Après le dépouillement des voix, il a été établi que, dans ce petit village, il y a eu des bulletins blancs (2,23 %) ainsi que des votes nuls (1,79 %).

L'un des membres du conseil municipal sera désigné par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Résultats du premier tour - Chêne-en-Semine

Abstention : 37.43% Participation : 62.57%

Résultats détaillés du tour 1

  • Olivier THÉVENET, 91.62%



    Olivier THÉVENET

    91.62 %

    197 votes

  • Carine MESSIER, 88.37%



    Carine MESSIER

    88.37 %

    190 votes

  • Paul RANNARD, 88.37%



    Paul RANNARD

    88.37 %

    190 votes

  • Loïc BESSET, 87.9%



    Loïc BESSET

    87.9 %

    189 votes

  • Marie-Claude FOURNET, 87.44%



    Marie-Claude FOURNET

    87.44 %

    188 votes

  • Jean-François BORGET, 86.04%



    Jean-François BORGET

    86.04 %

    185 votes

  • Aurélie STEFANI, 85.58%



    Aurélie STEFANI

    85.58 %

    184 votes

  • David JORDAN, 85.11%



    David JORDAN

    85.11 %

    183 votes

  • Isabelle SEINERA, 84.65%



    Isabelle SEINERA

    84.65 %

    182 votes

  • Gérard MOUILLET, 84.18%



    Gérard MOUILLET

    84.18 %

    181 votes

  • Sébastien COTTERLAZ-RANNARD, 76.74%



    Sébastien COTTERLAZ-RANNARD

    76.74 %

    165 votes

  • Pascale RANNARD, 20%



    Pascale RANNARD

    20 %

    43 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 414 habitants
  • 358 inscrits
  • Votants224 inscrits 62.57%
  • Abstentionnistes134 inscrits 37.43%
  • Votes blancs5 inscrits 2.23%

Article à la une des élections

Marseille : quel maire au terme du "troisième tour" ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Chêne-en-Semine : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 viseront le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Municipales : le cru 2020 à Chêne-En-Semine

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Candidat à sa réélection, le maire actuel de Chêne-En-Semine est Paul Rannard. Loïc Besset se présente aux élections. Les autres prétendants à la mairie sont Jean-François Borget, Sébastien Cotterlaz-Rannard, Marie-Claude Fournet, David Jordan, Carine Messier, Gérard Mouillet, Pascale Rannard, Isabelle Seinera, Aurélie Stefani et Olivier Thévenet.

À noter : pour être élus au premier tour, les candidats auront l'obligation de remporter une majorité absolue, à la condition que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour être élus lors de l'hypothétique second tour et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront atteindre une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Chêne-en-Semine ?

Afin de désigner un nouveau conseil municipal, les résidents de Chêne-en-Semine se rendront, les 15 et 22 mars 2020, aux bureaux de vote, pour les élections municipales 2020. On doit avoir plus de 18 ans, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, figurer sur les listes électorales, et être français ou ressortissant de l'UE pour prendre part à ces élections.

Bilan de 2014, année des précédentes élections municipales

Dans certaines communes, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres en même temps, et également élire des candidats de deux listes différentes dans le cadre de ces municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 11 membres du conseil municipal de la ville de Chêne-en-Semine. Les candidats Paul Rannard et Isabelle Seinera avaient été désignés par les Chênois pour les administrer. Les assistant, on pouvait retrouver Jean-Luc Chatenoud, David Jordan, Gérard Lacraz, Gérard Mouillet mais aussi Jean-François Borget et Colette Roche.
Sur une liste électorale forte de 309 noms, 234 électeurs sont allés glisser leur voix dans l'urne. On estime ainsi que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. Pour information, la participation des Municipales de 2008 atteignait 83,92 %. De fait, on assiste à une forte baisse du taux de participation.

Est-il envisageable que cette évolution ait été visible aux dernières élections ?

On compte plusieurs votes depuis les Municipales, sachant que les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. À Chêne-en-Semine, les résultats enregistrés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont avérés être différents de ce qui a été déclaré dans toute la France.
Le jour du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné Marine Le Pen (Front national) favorite avec 29,09 % des suffrages exprimés, devant François Fillon (Les Républicains) qui a collecté 23,27 % des voix. Emmanuel Macron (En marche !) a, quant à lui, emporté 15,27 % des suffrages. Marine Le Pen a été élue au deuxième tour par les habitants de Chêne-en-Semine qui ont voté à 52,04 % pour elle. Remarque : la participation était de 83,08 %.
Pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), le résultat des élections européennes 2019 est de 28,32 %, alors que l'Union de la Droite et du Centre obtient 17,92 % des voix.

Quelques informations sur Chêne-en-Semine

Les municipales ont lieu tous les 6 ans et servent à choisir les membres du conseil municipal, appelés à gérer les affaires quotidiennes de la municipalité. Donc, les résultats de ce vote seront un marqueur très fiable des grandes préoccupations des occupants de Chêne-en-Semine, priorités que l'on peut analyser au vu des données socio-économiques qui suivent.

Pour mieux comprendre le profil des habitants de Chêne-en-Semine

La ville de Chêne-en-Semine compte 496 résidents. C'est une commune de Haute-Savoie. Chavannaz, Chessenaz ou bien Seyssel, figurent parmi les villes qui ont rejoint la Communauté de Communes Usses et Rhône aux côtés de Chêne-en-Semine. En règle générale, les Chênois sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Toutefois, 19,03 % de la population ont entre 55 et 64 ans. En ayant 8,97 % de ses résidents issus de l'immigration, la ville de Chêne-en-Semine accueille un nombre assez élevé d'immigrés en comparaison avec sa population globale.

Niveau de vie à Chêne-en-Semine : comment se positionnent ses habitants ?

Les statistiques suivantes offrent un panorama sur la situation du marché de l'emploi à Chêne-en-Semine. Représentant 64,81 % de la population en activité, les statuts des ouvriers et professions intermédiaires jouissent d'une bonne représentation. Les Chênois en poste sont plus de 247 et constituent 51,85 % des habitants. Les personnes en demande d'emploi forment 7 % des habitants chênois. Les femmes sont surreprésentées (plus de la moitié).
Si l'on examine le revenu médian en France au cours de l'année 2014, les Chênois profitent d'un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale. En effet selon les chiffres de 2014, le revenu médian français s'élevait à plus de 20 000 € et sur l'année 2016 le revenu médian des Chênois atteignait 25 204 €.
Pour évaluer l'attractivité d'une ville, il est toujours utile de s'intéresser aux chiffres du marché immobilier. Niveau location, on répertorie environ 10 % d'appartements HLM de 2 pièces et 5 % d'appartements non HLM de 2 pièces qui sont habités par des locataires. Les propriétaires sont respectivement un peu moins du quart à acheter une maison de 6 pièces et un peu moins du quart à choisir une maison de 5 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Chêne-en-Semine ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une commune. Parmi ces derniers, on trouve le nombre d'infrastructures rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la commune à répondre aux besoins de ses résidents. À Chêne-en-Semine, les équipements manquent un peu. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville recense 104 enfants de 0 à 15 ans. Pour eux, il y a 1 crèche.
La pollution est également un facteur à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une ville. Comment peut-on évaluer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous aide à le savoir. Selon des études, elle est conforme à 100 % tant au niveau microbiologique que physico-chimique.