← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bouhans-lès-Lure

Résumé du premier tour

Les résidents de la commune de Bouhans-lès-Lure se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. 61,29 % des électeurs se sont exprimés au premier tour des municipales, par rapport à 82,55 % en 2014. On remarque donc une baisse de -21,26 points de la participation. Le taux de participation au niveau de la Haute-Saône a baissé en comparaison avec celui de l'élection précédente (79,63 % contre 66,86 % cette année).

Lorsqu'un candidat remporte plus de 25 % des voix des inscrits et au moins la moitié des suffrages exprimés, il accède à sa place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à la suite du 1er tour à Bouhans-lès-Lure ?

Le nom des 11 membres du conseil municipal de Bouhans-lès-Lure (70) est donc désormais connu dès le premier tour des municipales 2020. Scores du premier tour des élections municipales : Sylvain Joseph Marc Lamboley arrive en tête avec 93,18 % des votes. 92,42 % des votants ont choisi d'appuyer Nathalie Elisabeth Jeanna Christmann. En collectant 89,39 % des votes, Sylvie Yvonne Etienne et Gérald Jean André Pichot gagnent la troisième place. D'autre part, les citoyens ont voté en faveur de certains candidats, y compris Eric Lionel Frechin (88,63 %), Bernard Louis Jacques Lamboley (88,63 %), Aurélien Geney (87,87 %), Hugues Alain Marçot (81,81 %), Vincent Jacques Lucien Paul Bresson (79,54 %), Luc Pierre Remond (79,54 %) et Joëlle Marie-Ange Jeangerard (77,27 %).

Suite à leur nomination, les nouveaux conseillers municipaux se doivent de désigner dans leurs rangs celui ou celle qui sera maire.

Résultats du premier tour - Bouhans-lès-Lure

Abstention : 38.71% Participation : 61.29%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sylvain Joseph Marc LAMBOLEY, 93.18%



    Sylvain Joseph Marc LAMBOLEY

    93.18 %

    123 votes

  • Nathalie Elisabeth Jeanna CHRISTMANN, 92.42%



    Nathalie Elisabeth Jeanna CHRISTMANN

    92.42 %

    122 votes

  • Sylvie Yvonne ETIENNE, 89.39%



    Sylvie Yvonne ETIENNE

    89.39 %

    118 votes

  • Gérald Jean André PICHOT, 89.39%



    Gérald Jean André PICHOT

    89.39 %

    118 votes

  • Eric Lionel FRECHIN, 88.63%



    Eric Lionel FRECHIN

    88.63 %

    117 votes

  • Bernard Louis Jacques LAMBOLEY, 88.63%



    Bernard Louis Jacques LAMBOLEY

    88.63 %

    117 votes

  • Aurélien GENEY, 87.87%



    Aurélien GENEY

    87.87 %

    116 votes

  • Hugues Alain MARÇOT, 81.81%



    Hugues Alain MARÇOT

    81.81 %

    108 votes

  • Vincent Jacques Lucien Paul BRESSON, 79.54%



    Vincent Jacques Lucien Paul BRESSON

    79.54 %

    105 votes

  • Luc Pierre REMOND, 79.54%



    Luc Pierre REMOND

    79.54 %

    105 votes

  • Joëlle Marie-Ange JEANGERARD, 77.27%



    Joëlle Marie-Ange JEANGERARD

    77.27 %

    102 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 322 habitants
  • 217 inscrits
  • Votants133 inscrits 61.29%
  • Abstentionnistes84 inscrits 38.71%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Bouhans-lès-Lure : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent s'occuper du renouvellement de leur conseil municipal dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez alors directement élire vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement reconnue.

Du côté de Bouhans-Lès-Lure, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Vincent Jacques Lucien Paul Bresson sera candidat. Nathalie Elisabeth Jeanna Christmann, Sylvie Yvonne Etienne, Eric Lionel Frechin, Aurélien Geney, Joëlle Marie-Ange Jeangerard, Bernard Louis Jacques Lamboley, Sylvain Joseph Marc Lamboley, Hugues Alain Marçot, Gérald Jean André Pichot et Luc Pierre Remond ont également validé leur candidature.

Il faut rappeler qu'il est indispensable, pour être élu à l'issue du premier tour, d'avoir atteint une majorité absolue et d'avoir obtenu les voix de plus du quart des habitants présents sur les listes électorales. Dans l'éventualité d'un second tour, pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, les candidats devront avoir décroché une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bouhans-lès-Lure ?

Pendant ces élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, les citoyens de Bouhans-lès-Lure éliront leur nouveau conseil municipal. Comme dans le cas de tous les suffrages en France, on doit avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres conditions sont requises par la loi. Il faut s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Point sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Dans certaines communes, les électeurs peuvent désigner plusieurs membres à la fois, et d'ailleurs choisir des candidats de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Dans la ville de Bouhans-lès-Lure, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 afin de choisir 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune avaient profité de cette élection pour charger Eric Frechin et Sylvain Lamboley de les diriger. Ces derniers étaient assistés par Pierre Henriot, Luc Remond, Gérald Pichot, Vincent Bresson mais aussi Joëlle Menigoz et Hugues Marçot.
Le bilan des élections a permis de remarquer que 175 électeurs sont allés à leur bureau de vote, sur 212 personnes inscrites sur les listes. De fait, de nombreuses personnes ont exprimé leur opinion politique. Ce taux de participation indique une baisse en comparaison de celui des élections municipales de 2008 : il affichait cette année-là 85,34 %.

Les dernières élections affichaient-elles les mêmes résultats ?

En 2017, les précédentes Présidentielles se sont déroulées. D'autre part, plusieurs votes ont suivi les dernières élections municipales. En se basant sur les scores du premier tour des précédentes Présidentielles à Bouhans-lès-Lure, une étude comparative suggère qu'ils étaient différents de ceux déclarés au niveau national.
En troisième place, François Fillon (Les Républicains) a eu 19,66 % des suffrages, derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part qui ont comptabilisé respectivement 38,76 % et 21,35 %. Il y a eu 55,19 % de voix en faveur de Marine Le Pen de la part des résidents de Bouhans-lès-Lure. 187 habitants de la commune sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (83,11 %) et la participation en 2012 était de 86,36 %. On note donc une baisse différente de l'évolution remarquée à l'échelle du pays (-5,8 points).
À l'issue des Européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a emporté 35,66 % des suffrages pendant que Renaissance (soutenue par La République en Marche) a obtenu 17,05 % des votes.

Bouhans-lès-Lure : les informations clefs

Avec les élections municipales qui arrivent (15 et 22 mars 2020), il peut être utile pour les résidents de Bouhans-lès-Lure d'en savoir plus quant à la situation socio-économique de leur municipalité.

Quelques chiffres sur la population de Bouhans-lès-Lure

Bouhans-lès-Lure, petit village de Haute-Saône, est peuplé de 323 résidents. Avec Bouhans-lès-Lure, on trouve des communes comme Colombe-lès-Vesoul, Châteney ou également Abelcourt qui constituent la Communauté de Communes du Triangle Vert. Les habitants de la commune sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 20,62 % ont entre 15 et 24 ans). Bouhans-lès-Lure est une ville peu concernée par l'immigration avec 1,55 % d'immigrés au sein de sa population.

Revenus, emploi et immobilier : comment caractériser le niveau de vie à Bouhans-lès-Lure ?

Voici des données clés pour comprendre la situation de l'emploi dans Bouhans-lès-Lure. 46,27 % des habitants de la commune exercent un travail (148 personnes). Parmi ces derniers, 62,96 % sont des ouvriers et professions intermédiaires. Les femmes sont plus affectées par le chômage : elles représentent une majeure partie des demandeurs d'emploi en ville (moins de 10 % de la population active).
En 2016, les habitants de la commune ont gagné en moyenne 17 977 €. Un chiffre sensiblement plus faible que le revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €).
Le marché immobilier d'une ville est souvent pris comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou même la surface de ceux-ci. Les habitants sont 5 % à être locataires de maison HLM de 4 pièces et plus de 3 % à louer une maison non HLM de 5 pièces. Un peu plus de 22 % des habitants de la commune sont propriétaires d'une maison de 6 pièces alors qu'ils s'avèrent autour de 27 % à avoir investi dans une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Bouhans-lès-Lure ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la ville : en répondant aux besoins des résidents, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut noter qu'à Bouhans-lès-Lure les infrastructures manquent un peu. Il y a 70 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la ville, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Par-delà les infrastructures à disposition, vous aurez à cœur de découvrir l'hypothétique pollution présente aux alentours. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle se révèle à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ selon L'observatoire national de l'eau.