← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Vignes-la-Côte

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les résidents de Vignes-la-Côte sont allés voter pour les municipales. Au premier tour des municipales, 69,09 % des citoyens s'étaient rendus aux urnes. Un score en baisse (-20,71 points) en comparaison avec 2014, où ils étaient 89,80 % à avoir voté. Au niveau du département de la Haute-Marne, le taux de participation à cette élection a baissé cette année (68,83 %), par rapport à la précédente (77,83 %).

Un siège au conseil municipal est accordé de façon automatique à un candidat s'il a atteint le résultat suivant : au moins la moitié des suffrages et plus de 25 % des voix des inscrits.

Élections municipales 2020 à Vignes-la-Côte : qui sort gagnant au 1er tour ?

Les 7 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les municipales 2020 se concluent donc à Vignes-la-Côte (52). Ce sont Jean-Louis Cheny, Cédric Lebourg, Anthony Masselot, Benjamin Pascal, Sophie Relange, Olivier Schwartz et Francis Thomas qui arrivent en première place lors du 1er tour des élections municipales avec 100 % des votes.

Après la nomination des nouveaux conseillers municipaux vient celle du maire. Élu parmi les membres du conseil municipal, il en fait également partie.

Résultats du premier tour - Vignes-la-Côte

Abstention : 30.91% Participation : 69.09%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Louis CHENY, 100%



    Jean-Louis CHENY

    100 %

    38 votes

  • Cédric LEBOURG, 100%



    Cédric LEBOURG

    100 %

    38 votes

  • Anthony MASSELOT, 100%



    Anthony MASSELOT

    100 %

    38 votes

  • Benjamin PASCAL, 100%



    Benjamin PASCAL

    100 %

    38 votes

  • Sophie RELANGE, 100%



    Sophie RELANGE

    100 %

    38 votes

  • Olivier SCHWARTZ, 100%



    Olivier SCHWARTZ

    100 %

    38 votes

  • Francis THOMAS, 100%



    Francis THOMAS

    100 %

    38 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 63 habitants
  • 55 inscrits
  • Votants38 inscrits 69.09%
  • Abstentionnistes17 inscrits 30.91%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Vignes-la-Côte : le contexte politique des élections municipales

Le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé à l'issue des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Gros plan sur les candidats aux élections municipales 2020 à Vignes-La-Côte

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Francis Thomas, maire en fonction de Vignes-La-Côte, est candidat à sa réélection. Jean-Louis Cheny, qui s'était déjà présenté au moment des municipales 2014 et avait accédé à un siège au conseil municipal, est candidat également. Cédric Lebourg, Anthony Masselot, Benjamin Pascal, Sophie Relange et Olivier Schwartz se rajoutent à la liste des candidats à Vignes-La-Côte.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, à la condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes aient voté en leur faveur. En cas de second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour ainsi prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Vignes-la-Côte : quels sont les enjeux des Municipales ?

Vignes-la-Côte aura un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Pour information, seront en mesure de participer à ces élections tous les électeurs français ou ressortissants de l'Union européenne qui vivent ou paient des impôts dans la commune, sous réserve qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

En 2014 se tenaient les précédentes élections municipales : qu'en retenir ?

Dans certaines communes, les électeurs peuvent désigner plusieurs candidats à la fois, et également choisir des membres de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014 dans la ville de Vignes-la-Côte : élection de 7 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Ce sont Olivier Schwartz, Jean-Louis Cheny, Jean-Brice Lancial et Francis Thomas que les habitants de la commune avaient élus pour les diriger, en compagnie de Valerie Clus, Anthony Masselot et Cedric Lebourg.
De nombreux citoyens se sont rendus aux bureaux de vote : 44 sur les 49 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une baisse du taux de participation si on le rapporte aux dernières Municipales de 2008 où il affichait 90,24 %.

D'autres élections ont-elles exprimé la même tendance ?

Plusieurs scrutins se sont déroulés depuis les dernières élections municipales. Les Présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. En 2017, au premier tour des précédentes élections présidentielles, les habitants de Vignes-la-Côte ont fait leur choix : les résultats ont été très similaires à ce qui a pu se dégager au niveau national.
L'écart s'est agrandi entre Marine Le Pen (Front national) qui a obtenu 16,33 % des suffrages au premier tour, et Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part, qui ont emporté 30,61 % et 22,45 % des votes. Emmanuel Macron a au final été choisi par les citoyens de Vignes-la-Côte, fort de 53,66 % des voix. Tandis que la participation des résidents de Vignes-la-Côte au second tour était de 97,87 % en 2012, elle était de 85,71 %, soit 48 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution notée dans le pays entre les deux mêmes années.
L'analyse des scores obtenus lors des Européennes 2019 témoigne d'un résultat de 22,58 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 12,9 % pour la liste citoyenne du Printemps Européen de Benoît Hamon.

Quelques informations sur Vignes-la-Côte

Comprendre les scores des municipales n'est possible qu'au vu des chiffres socio-économiques de la commune. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous renseigneront sur le scrutin qui se déroule les 15 et 22 mars 2020.

Que peut-on dire des habitants de Vignes-la-Côte ?

C'est un petit village de Haute-Marne où vivent 64 individus. Rimaucourt, Romain-sur-Meuse ou également Outremécourt, comptent parmi les communes qui ont rejoint la Communauté de Communes Meuse Rognon avec Vignes-la-Côte. Les habitants sont peu âgés : la majorité des habitants de la commune a entre 25 et 54 ans même si 22,58 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés représentent 3,08 % des résidents de Vignes-la-Côte, un pourcentage peu élevé.

Un aperçu du niveau de vie des habitants de Vignes-la-Côte

Les données qui suivent offrent le portrait des actifs à Vignes-la-Côte. Les travailleurs constituent 36,92 % de la population. Plus de 22 habitants travaillent. Pour ce qui est des catégories, 75 % de cette population sont des artisans, commerçants, chefs d'entreprise et ouvriers. Les femmes sont dans l'ensemble plus touchées par le chômage. Sur 8 % de demandeurs d'emploi, plus de la moitié sont, en effet, des femmes.
Les chiffres de l'immobilier restent assez révélateurs, comme vous pouvez le remarquer. Quand ils louent, les habitants de la commune choisissent pour 8 % une maison non HLM de 4 pièces et pour plus de 4 % un appartement non HLM de 3 pièces. Qu'achètent les habitants au sein de votre commune ? Les foyers sont 17 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et 47 % d'une maison de 6 pièces.

Peut-on associer qualité de vie et Vignes-la-Côte ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une ville. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'infrastructures comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour représenter la capacité de la ville à répondre aux attentes de ses résidents. À Vignes-la-Côte, les équipements manquent un peu. Avec 14 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.
Un cadre de vie sain signifie une faible pollution. Des indices peuvent vous informer sur le sujet. Pour être conforme, l'eau doit répondre aux critères de qualité que ce soit au niveau microbiologique que physico-chimique. D'après L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.