← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saux-et-Pomarède

Résumé du premier tour

Les municipales se sont tenues à Saux-et-Pomarède, où les électeurs étaient attendus ce 15 mars 2020. 58,72 % des citoyens se sont rendus aux urnes au premier tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 70,08 %, on remarque une baisse de -11,36 points du taux de participation. La participation dans le département de la Haute-Garonne a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 75,85 %, contre 61,57 % cette année.

Si un candidat parvient à réunir plus de 50 % des suffrages et au moins 25 % des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

Municipales 2020 à Saux-et-Pomarède : quels sont les résultats du 1er tour ?

Saux-et-Pomarède (31) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être distribué dès le 1er tour des élections municipales 2020. Chiffres du premier tour des municipales : Jérôme Leguay se retrouve en tête avec 99,26 %. Gabriel Gosiewski a séduit 98,52 % des citoyens de la commune. Le dépouillement des votes suggère que la troisième position du podium est prise par Yves De Bortoli, Frédéric Jordy et Éric Sibra qui ont récolté 97,79 % des votes en leur faveur. Nathalie Matignon (97,05 %), Marie-Claire Desplanques (95,58 %), Eliane Fourment (92,64 %), Thierry Cazaux (91,91 %), Evelyne Sansonetto (91,17 %) et Marine Martinez (90,44 %) remportent aussi leur siège au conseil avec un score élevé.

1,45 % des habitants ont voté blanc dans ce hameau.

Les nouveaux membres du conseil municipal vont maintenant devoir nommer l'un d'eux maire.

Résultats du premier tour - Saux-et-Pomarède

Abstention : 41.28% Participation : 58.72%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jérôme LEGUAY, 99.26%



    Jérôme LEGUAY

    99.26 %

    135 votes

  • Gabriel GOSIEWSKI, 98.52%



    Gabriel GOSIEWSKI

    98.52 %

    134 votes

  • Yves DE BORTOLI, 97.79%



    Yves DE BORTOLI

    97.79 %

    133 votes

  • Frédéric JORDY, 97.79%



    Frédéric JORDY

    97.79 %

    133 votes

  • Éric SIBRA, 97.79%



    Éric SIBRA

    97.79 %

    133 votes

  • Nathalie MATIGNON, 97.05%



    Nathalie MATIGNON

    97.05 %

    132 votes

  • Marie-Claire DESPLANQUES, 95.58%



    Marie-Claire DESPLANQUES

    95.58 %

    130 votes

  • Eliane FOURMENT, 92.64%



    Eliane FOURMENT

    92.64 %

    126 votes

  • Thierry CAZAUX, 91.91%



    Thierry CAZAUX

    91.91 %

    125 votes

  • Evelyne SANSONETTO, 91.17%



    Evelyne SANSONETTO

    91.17 %

    124 votes

  • Marine MARTINEZ, 90.44%



    Marine MARTINEZ

    90.44 %

    123 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 269 habitants
  • 235 inscrits
  • Votants138 inscrits 58.72%
  • Abstentionnistes97 inscrits 41.28%
  • Votes blancs2 inscrits 1.45%

Article à la une des élections

Le spectre d'un nouveau report des régionales

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saux-et-Pomarède : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler le conseil municipal des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il sera question d'élire non pas une liste, à l'inverse des villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Qui allons-nous voir à Saux-Et-Pomarède, pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. La mairie de Saux-Et-Pomarède verra éventuellement sa maire Evelyne Sansonetto se faire réélire. Thierry Cazaux se présente également. Il avait décroché un siège au conseil municipal aux municipales 2014 où il s'était présenté. Yves De Bortoli, Marie-Claire Desplanques, Eliane Fourment, Gabriel Gosiewski, Frédéric Jordy, Jérôme Leguay, Marine Martinez, Nathalie Matignon et Éric Sibra ont également été retenus.

Pour être élus au moment du premier tour, les candidats sont contraints d'obtenir une majorité absolue, mais ils doivent aussi avoir atteint au minimum le quart des votes des habitants enregistrés sur les listes. Dans le cas où un second tour s'avère nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir attribuer l'un des 11 sièges à pourvoir, est de remporter une majorité relative.

Saux-et-Pomarède : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Saux-et-Pomarède remet ses places en jeu pour les élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Sont priées d'aller aux bureaux de vote les personnes majeures qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la municipalité. Il faut aussi être inscrit sur les listes électorales françaises.

Tendances des Municipales 2014

Dans certaines villes, les électeurs peuvent élire plusieurs membres à la fois, et d'ailleurs désigner des candidats de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
11 membres du conseil municipal de la commune de Saux-et-Pomarède avaient été choisis à l'issue du vote qui se déroulait le 23 mars 2014. Les scores étaient connus dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune ont misé sur Evelyne Sansonetto, Eliane Fourment, Yves De Bortoli, Nathalie Matignon mais aussi Marine Martinez et Fabrice Pothier pour accompagner Jérôme Leguay et Frédéric Jordy dans leur tâche de les diriger.
Sur une liste électorale forte de 244 noms, 171 citoyens sont partis glisser leur voix dans l'urne. On peut ainsi dire que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre d'information, la participation des Municipales de 2008 affichait 83,06 %. De fait, on constate une forte baisse du taux de participation.

Une tendance identique à d'autres scrutins ?

On relève plusieurs élections depuis les Municipales, sachant que les élections présidentielles se sont déroulées en 2017. Les résidents de Saux-et-Pomarède ont établi une tendance : les résultats de la commune lors du premier tour des précédentes élections présidentielles de 2017 étaient identiques à ceux qui sont ressortis au niveau global du pays.
L'écart s'est creusé entre Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) qui a emporté 18,82 % des suffrages au premier tour, et Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part, qui ont obtenu 27,42 % et 24,19 % des voix. Le deuxième tour a entraîné un choix majoritaire des habitants de Saux-et-Pomarède pour Emmanuel Macron, qui a récolté 61,39 % des votes. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Saux-et-Pomarède était de 84,06 %, tandis qu'elle atteignait 78,39 % en 2017 avec 185 électeurs. On observe donc une baisse assez similaire à l'évolution observée à l'échelle nationale (-5,8 points).
À la suite des élections européennes de 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) s'est imposée par un résultat de 20,75 %, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 29,25 % des votes.

Quelques informations sur Saux-et-Pomarède

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est donc l'occasion la plus indiquée de se rendre compte de la situation socio-économique dans la commune de Saux-et-Pomarède.

De quels milieux viennent les habitants de Saux-et-Pomarède ?

Saux-et-Pomarède se trouve dans la Haute-Garonne. 272 individus résident dans ce hameau. La Communauté de Communes Coeur et Coteaux du Comminges réunit Saux-et-Pomarède avec différentes autres villes, telles que Régades, Charlas ou Coueilles. La population est globalement peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 36,17 % ont entre 55 et 64 ans). Les chiffres de l'immigration à Saux-et-Pomarède se révèlent peu élevés, avec 4 % d'immigrés.

Niveau de vie à Saux-et-Pomarède : comment se positionnent ses résidents ?

Les statistiques suivantes font état du marché du travail à Saux-et-Pomarède. Les travailleurs représentent 50,72 % de la population. Près de 143 habitants travaillent. Concernant les statuts, 48,22 % de cette population sont des employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Moins de 10 % des habitants de l'agglomération active restent en demande d'emploi. Plus de la moitié sont des hommes.
En 2016, les habitants de la commune ont gagné en moyenne 21 716 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (20 000 €).
Pour compléter cet examen du niveau de vie, il est intéressant de regarder les chiffres du marché immobilier. Environ 3 % des locataires vivent dans une maison non HLM de 6 pièces, quand environ 2 % se révèlent locataires d'une maison non HLM de 4 pièces. Un peu plus du quart des ménages s'avère propriétaires d'une maison de 5 pièces et ils sont 36 % à l'être d'une maison de 4 pièces.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Saux-et-Pomarède

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une commune. Parmi ces derniers, on trouve le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la commune à satisfaire les attentes de ses habitants. À Saux-et-Pomarède, les infrastructures manquent un peu. Si on compare avec la population totale, peu de familles habitent à Saux-et-Pomarède, car on répertorie aujourd'hui 40 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Pour vérifier la qualité de vie dans une commune, il est important de connaître l'éventuelle présence de pollution. D'après L'observatoire national de l'eau, l'eau à Saux-et-Pomarède se révèle conforme à 50 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.