← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Salles-sur-Garonne

Résumé du premier tour

Les habitants de la ville de Salles-sur-Garonne se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les habitants ont été seulement 47,84 % à avoir glissé un bulletin dans les urnes au moment des élections. L'épidémie du coronavirus a peut-être influencé ce chiffre. La participation enregistrée à l'échelle de la Haute-Garonne pour cette élection a baissé en comparaison avec la précédente (75,85 % contre 61,57 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas attribuée à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils se doivent d'avoir rassemblé les votes d'au moins 25 % des inscrits et de plus de 50 % des électeurs.

Quels candidats sont favoris au 1er tour des élections municipales 2020 à Salles-sur-Garonne ?

Fin du suspense à Salles-sur-Garonne (31), puisque les 15 membres du conseil municipal ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des municipales 2020. Hélène Brunie-Rousseau s'est distinguée au 1er tour de ces municipales, avec 96,65 % des voix. 96,17 % des votants ont fait le choix de soutenir Carole Borget. Le score réalisé par Danielle Estrade (95,69 %) la situe en troisième position. D'autre part, les électeurs ont voté en faveur de certains candidats, dont Véronique Bret (95,21 %), Christophe Derouault (95,21 %), Guy Comelerant (94,25 %), Annabelle Gamet (93,30 %), Laurent Neri (93,30 %), Agnes Hedbor (92,82 %), Dominique Moullec (90,90 %), Denis Vogel (88,03 %), Jean-Marc Devic (87,08 %), Aurore Hervias (87,08 %), Michel Dejean (77,99 %) et Pierre Caillet (66,02 %).

Les bulletins de vote de ce village ont été comptabilisés : il y a eu 2,26 % de bulletins blancs et 3,17 % de votes non valides.

Après avoir été élus, les conseillers municipaux sont conviés à désigner – dans leurs rangs – le prochain maire.

Résultats du premier tour - Salles-sur-Garonne

Abstention : 52.16% Participation : 47.84%

Résultats détaillés du tour 1

  • Hélène BRUNIE-ROUSSEAU, 96.65%



    Hélène BRUNIE-ROUSSEAU

    96.65 %

    202 votes

  • Carole BORGET, 96.17%



    Carole BORGET

    96.17 %

    201 votes

  • Danielle ESTRADE, 95.69%



    Danielle ESTRADE

    95.69 %

    200 votes

  • Véronique BRET, 95.21%



    Véronique BRET

    95.21 %

    199 votes

  • Christophe DEROUAULT, 95.21%



    Christophe DEROUAULT

    95.21 %

    199 votes

  • Guy COMELERANT, 94.25%



    Guy COMELERANT

    94.25 %

    197 votes

  • Annabelle GAMET, 93.3%



    Annabelle GAMET

    93.3 %

    195 votes

  • Laurent NERI, 93.3%



    Laurent NERI

    93.3 %

    195 votes

  • Agnes HEDBOR, 92.82%



    Agnes HEDBOR

    92.82 %

    194 votes

  • Dominique MOULLEC, 90.9%



    Dominique MOULLEC

    90.9 %

    190 votes

  • Denis VOGEL, 88.03%



    Denis VOGEL

    88.03 %

    184 votes

  • Jean-Marc DEVIC, 87.08%



    Jean-Marc DEVIC

    87.08 %

    182 votes

  • Aurore HERVIAS, 87.08%



    Aurore HERVIAS

    87.08 %

    182 votes

  • Michel DEJEAN, 77.99%



    Michel DEJEAN

    77.99 %

    163 votes

  • Pierre CAILLET, 66.02%



    Pierre CAILLET

    66.02 %

    138 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 513 habitants
  • 462 inscrits
  • Votants221 inscrits 47.84%
  • Abstentionnistes241 inscrits 52.16%
  • Votes blancs5 inscrits 2.26%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Salles-sur-Garonne : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Le principe de la liste n'existe pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a en effet la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont validé leur candidature.

La liste des candidats aux élections municipales 2020 à Salles-Sur-Garonne

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Carole Borget a officialisé sa candidature. Se rajoutent aussi les candidatures de Véronique Bret, Hélène Brunie-Rousseau, Pierre Caillet, Guy Comelerant, Michel Dejean, Christophe Derouault, Jean-Marc Devic, Danielle Estrade, Annabelle Gamet, Agnes Hedbor, Aurore Hervias, Dominique Moullec, Laurent Neri et Denis Vogel.

Les deux conditions obligatoires pour qu'un candidat puisse être élu dès le premier tour demandent de remporter une majorité absolue et que plus du quart des citoyens présents sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité où un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent atteindre la majorité relative afin d'être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Salles-sur-Garonne : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'issue des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la ville de Salles-sur-Garonne sera connu. Comme pour tous les suffrages en France, on doit être majeur pour participer. D'autres critères sont requis par la loi. Il faut payer ses impôts ou habiter dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Retour sur les élections municipales 2014

Il existe un système électoral particulier dans le cadre des municipales pour les communes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
À Salles-sur-Garonne, 15 membres du conseil municipal ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Alors que Marc Devic et Jean-Marc Benito avaient obtenu les voix des Sallois pour les diriger, Jean-Louis Halioua, Joëlle Grenier, Monique Faurt, Marianne Coma mais aussi Sophie Renault et Justine Saumier étaient à leurs côtés.
Point sur la participation : il a été enregistré que d'assez nombreux électeurs s'étaient rendus aux urnes afin d'y glisser un bulletin. Effectivement, 348 votes ont été dénombrés sur un total de 444 inscrits. Une forte hausse peut donc être observée, par rapport aux dernières Municipales de 2008 où le taux de participation avait franchi 73,28 %.

Observe-t-on la même tendance dans les scores d'autres élections ?

Depuis les précédentes Municipales, il y a eu plusieurs scrutins. Entre-temps, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. On souligne que, au premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la commune de Salles-sur-Garonne étaient différents de ce qui a été constaté à l'échelle du pays.
En comparant les résultats du premier tour, on note 30,53 % des suffrages en faveur de Marine Le Pen (Front national), 26,61 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et, derrière, 19,05 % pour Emmanuel Macron (En marche !). Avec 51,5 % des votes, Emmanuel Macron s'est démarqué durant le second tour à Salles-sur-Garonne. La part de votants parmi les habitants de Salles-sur-Garonne s'élevait à 344 au second tour, soit 76,79 % de participation.
L'examen des scores déclarés lors des élections européennes 2019 témoigne d'un résultat de 34,08 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 15,36 % pour La République en Marche avec Renaissance.

Quelques informations sur Salles-sur-Garonne

Avant d'aller aux bureaux de vote lors des élections municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Salles-sur-Garonne de se pencher sur les objectifs socio-économiques de leur commune.

Comment peut-on définir les résidents de Salles-sur-Garonne ?

À Salles-sur-Garonne, 573 habitants vivent dans ce village de Haute-Garonne. La fondation de la Communauté de Communes du Volvestre a donné la possibilité d'attacher ce village à des villes voisines, telles que Lavelanet-de-Comminges, Massabrac ou également Rieux-Volvestre. La commune est peu âgée. Actuellement, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 25,59 % ont entre 55 et 64 ans. Salles-sur-Garonne est peu concernée par l'immigration, avec 2,74 % d'immigrés.

Niveau de vie : tout ce qu'il est nécessaire de connaître de Salles-sur-Garonne

Avec les données suivantes, vous avez accès à une vision précise de l'offre d'emploi à Salles-sur-Garonne. Si près de 287 Sallois ont une activité professionnelle (51,88 % des habitants), 64,58 % de la population active occupe le statut d'employés et professions intermédiaires. Le pourcentage de chômage des femmes est prédominant dans l'agglomération salloise où moins de 15 % de la population totale sont au chômage.
Au cours de l'année 2014, le revenu fiscal médian était de 20 000 € sur toute la France. À Salles-sur-Garonne, en 2016, les ménages ont perçu en moyenne 21 390 € par an.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres qui suivent reflètent bien le niveau de vie des résidents de Salles-sur-Garonne. Environ 3 % des Sallois s'avèrent locataires de maison non HLM de 4 pièces et environ 3 % le sont d'une maison HLM de 4 pièces. Les habitants sont environ 25 % à posséder une maison de 5 pièces et un peu plus du quart une maison de 4 pièces.

Qu'en est-il de la qualité de vie au sein de la ville de Salles-sur-Garonne ?

Salles-sur-Garonne est une commune où les équipements manquent un peu. On recense 120 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la ville.
Outre les aménagements de la ville, il est important de découvrir si la localité a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution ambiante. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut noter que la qualité de l'eau se révèle conforme à 50 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.