Résultats des élections : Salles-et-Pratviel

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

Élections régionales et départementales à Salles-et-Pratviel (31110) : les enjeux de l'échéance 2021

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Dans le cadre des élections régionales et départementales, les habitants de Salles-et-Pratviel désigneront, en juin, de nouveaux conseillers. Les dangers liés à la pandémie de coronavirus étant trop grands, nous vous rappelons que l'État français a annoncé le report des élections initialement prévues en mars.

Aux élections régionales de 2015 à Salles-et-Pratviel, quelles tendances se profilaient ?

Tous les 6 ans, se déroulent les élections régionales. Les précédentes ont eu lieu les 6 et 13 décembre 2015. À Salles-et-Pratviel, grâce à un résultat de 83,08 %, Carole DELGA (LUG) avait remporté la plus grande partie des voix. Elle avait aussi gagné la majorité avec 44,81 % au sein de la région. En Occitanie, en 2015, l'Union de la Gauche a donc remporté les élections avec 44,81 % des suffrages. Le parti en place va tenter de renouveler sa victoire à l'occasion de ce nouveau scrutin.

Rappelons que ce suffrage va permettre de choisir les 158 conseillers régionaux de l'Occitanie.

L'une des listes se voit allouer 50 % des places disponibles, pour avoir remporté la majorité absolue au premier tour ou être arrivée en tête au second. Celles obtenant au moins 5 % des voix se partagent de manière proportionnelle les sièges restants.

Élections départementales 2015 à Salles-et-Pratviel : quels étaient les scores ?

Le binôme composé de Mme ARTIGUES Roselyne et M. RIVAL Patrice (PS) a emporté en 2015 la confiance des habitants de Salles-et-Pratviel, qui ont été une majorité à le sélectionner. Dans le canton de Bagnères-de-Luchon, le même binôme (Parti Socialiste) a été approuvé par les électeurs.

Au niveau de la Haute-Garonne, c'est le Parti Socialiste que les citoyens avaient privilégié, lui octroyant 40 sièges au conseil départemental. L'Union de la Droite, quant à elle, avait décroché 6 sièges. La nouvelle élection redistribuera peut-être les rôles. Rappelons que ce vote vise à élire les 54 conseillers départementaux de la Haute-Garonne, département divisé en 27 cantons.

Article à la une des élections

Départementales : Marine Le Pen va être candidate à Hénin-Beaumont

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections