← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Santa-Maria-Poggio

Résumé du premier tour

À Santa-Maria-Poggio et dans l'ensemble de l'Hexagone, les élections municipales ont eu lieu le 15 mars 2020. Les habitants ont été seulement 47,09 % à avoir glissé un bulletin dans les urnes au moment des élections. La pandémie du coronavirus a éventuellement influencé ce chiffre. On constate que la participation dans le département de la Haute-Corse a baissé, en comparaison avec la dernière élection (79,60 % contre 67,09 % cette année).

Si un candidat emporte plus de la moitié des suffrages exprimés et au moins le quart des votes des inscrits, il est alors élu au conseil municipal.

Santa-Maria-Poggio : qui est en tête à la suite du 1er tour des municipales 2020 ?

À Santa-Maria-Poggio (2B), la totalité des 15 sièges à pourvoir a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Résultats du premier tour des élections municipales : Gilles Colli, Jean Louis Contri, François Mela et Michel Scola Grimaldi s'imposent avec 100 % des voix. Sylviane Maron Épouse Orsucci (99,66 %), Nicolas Santini (99,66 %), Antoine Silvagnoli (99,66 %), Evelyne Vandergheynst Epouse Serafini (99,66 %), Dominique Zaru (99,66 %), Marie-Josée Ceccarelli (99,33 %), Danielle Bar (99 %), Didier Barili (99 %), Marie Dominique Pierrini (98,67 %), Jean-Baptiste Tristani (98,67 %) et Jacques Jean Jadas (97,68 %), qui ont obtenu un score élevé suite à ce tour, se sont assuré un siège au conseil municipal.

Certains résidents de ce village ont voté blanc, à 0,65 %. En plus, une partie des votes a été déclarée invalide (0,97 %).

Place désormais à la nomination du maire dans les rangs des conseillers municipaux qui l'élisent eux-mêmes.

Résultats du premier tour - Santa-Maria-Poggio

Abstention : 52.91% Participation : 47.09%

Résultats détaillés du tour 1

  • Gilles COLLI, 100%



    Gilles COLLI

    100 %

    303 votes

  • Jean Louis CONTRI, 100%



    Jean Louis CONTRI

    100 %

    303 votes

  • François MELA, 100%



    François MELA

    100 %

    303 votes

  • Michel SCOLA GRIMALDI, 100%



    Michel SCOLA GRIMALDI

    100 %

    303 votes

  • Sylviane MARON ÉPOUSE ORSUCCI, 99.66%



    Sylviane MARON ÉPOUSE ORSUCCI

    99.66 %

    302 votes

  • Nicolas SANTINI, 99.66%



    Nicolas SANTINI

    99.66 %

    302 votes

  • Antoine SILVAGNOLI, 99.66%



    Antoine SILVAGNOLI

    99.66 %

    302 votes

  • Evelyne VANDERGHEYNST EPOUSE SERAFINI, 99.66%



    Evelyne VANDERGHEYNST EPOUSE SERAFINI

    99.66 %

    302 votes

  • Dominique ZARU, 99.66%



    Dominique ZARU

    99.66 %

    302 votes

  • Marie-Josée CECCARELLI, 99.33%



    Marie-Josée CECCARELLI

    99.33 %

    301 votes

  • Danielle BAR, 99%



    Danielle BAR

    99 %

    300 votes

  • Didier BARILI, 99%



    Didier BARILI

    99 %

    300 votes

  • Marie Dominique PIERRINI, 98.67%



    Marie Dominique PIERRINI

    98.67 %

    299 votes

  • Jean-Baptiste TRISTANI, 98.67%



    Jean-Baptiste TRISTANI

    98.67 %

    299 votes

  • Jacques Jean JADAS, 97.68%



    Jacques Jean JADAS

    97.68 %

    296 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 640 habitants
  • 654 inscrits
  • Votants308 inscrits 47.09%
  • Abstentionnistes346 inscrits 52.91%
  • Votes blancs2 inscrits 0.65%

Article à la une des élections

Les Républicains : Bruno Retailleau lance son application de campagne

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Santa-Maria-Poggio : le contexte politique des élections municipales

La date limite pour se présenter aux Municipales 2020 était le 27 février. Jusqu'à cette date, les candidats pouvaient déposer leur candidature auprès des préfectures ou sous-préfectures de leur département. Toutefois, pour la commune de Santa-Maria-Poggio, aucun candidat ne s'est déclaré.

Si aucun candidat ne se manifeste dans une ville, quelle est la procédure ?

En 2014, d'autres villes ont rencontré une situation équivalente. 62 communes de France, parmi lesquelles Aspin-Aure (Hautes-Pyrénées), Chapelle-des-Bois (Doubs), Colomby-sur-Thaon (Calvados) ou encore Saint-Laurent-de-Vaux (Rhône) ; n'avaient pas de candidat lors du premier tour des élections municipales. Le premier tour doit alors être annulé. Des candidats peuvent se présenter pour le second tour, qui se tient normalement. Toutefois si aucun candidat ne se présente, la procédure impose l'organisation de nouvelles élections. En attendant leur tenue, la préfecture nomine une délégation spéciale. Une autre situation, comme à Carnac-Rouffiac dans le Lot au cours de l'année 2014, appelle l'affectation d'une délégation spéciale dans l'attente du report des élections : lorsqu'il n'y a qu'un candidat élu à l'issue des municipales.

Quelques informations sur Santa-Maria-Poggio

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les premiers enjeux socio-économiques au centre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Santa-Maria-Poggio.

Quelles sont les caractéristiques des habitants de la commune de Santa-Maria-Poggio ?

C'est un village de Haute-Corse où vivent 743 citoyens. Santa-Maria-Poggio bénéficie de la Communauté de Communes de la Costa Verde qui lui garantit le lien avec les villes proches, comme Santa-Lucia-di-Moriani, Poggio-Mezzana ou bien Santa-Reparata-di-Moriani. Les chiffres attestent d'une population peu âgée. De fait, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 24,80 % ont entre 55 et 64 ans. Les résidents immigrés sont assez nombreux à Santa-Maria-Poggio, on y répertorie 8,48 % de la population.

Revenus, travail et immobilier : comment caractériser le niveau de vie à Santa-Maria-Poggio ?

Les données qui suivent donnent une idée de la situation concernant le chômage à Santa-Maria-Poggio. Avec 320 Poghjulacci en activité, la population active de la ville est de 45,61 %. Dans le détail, les catégories suivantes occupent 53,32 % de la population en activité : artisans, commerçants, chefs d'entreprise et employés. Les femmes sont plus impactées par le chômage : elles représentent une majeure partie des demandeurs d'emploi en ville (moins de 20 % de la population active).
Avec un revenu moyen de 18 603 € en 2016, les Poghjulacci ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de plus de 20 000 €).
En complément du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un paramètre pertinent pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une ville. Sur le marché de l'immobilier poghjulacci, les biens les plus loués sont les maisons non HLM de 4 pièces (7 %) ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces (8 %). Moins de 15 % des propriétaires choisissent d'investir dans une maison de 5 pièces et environ 25 % dans une maison de 4 pièces.

Peut-on décrire Santa-Maria-Poggio comme une ville où il fait bon vivre ?

Santa-Maria-Poggio est une commune où les infrastructures manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y compte un assez grand nombre de familles (110 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la ville. Ces derniers profitent de 1 crèche et les plus grands ont accès à 1 établissement scolaire.
La qualité de vie dans une commune est entre autres liée à pollution ambiante. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).