← Tous les résultats

Rosenau: Résultats élections régionales et départementales 2021

Les élections régionales et départementales de 2021 à Rosenau (68128)

Dernière mise à jour : vendredi 2 avril 2021

Durant ces élections régionales et départementales, qui se tiendront en juin, les 2 324 habitants de Rosenau choisiront leurs nouveaux conseillers. L'épidémie de coronavirus qui touche actuellement le sol français a rendu inévitable le report par l'État des élections, initialement programmées en mars.

Les élections régionales à Rosenau se sont déroulées en 2015 : qu'en retenir ?

Les précédents votes des élections régionales se sont tenus les 6 et 13 décembre 2015. Philippe RICHERT (LUD) se démarquait à Rosenau. Il y obtenait effectivement 51 % des suffrages et 48,4 % dans la région. L'Union de la Droite a donc décroché, en 2015, 48,4 % des voix des citoyens du Grand Est. Ces élections garantiront-elles au parti en présence de conserver son avantage ?

Les électeurs se déplaceront aux bureaux de vote pour nommer les 169 conseillers régionaux du Grand Est.

La liste qui reçoit la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour ou arrive en tête au second remporte 50 % des sièges. Le reste est réparti proportionnellement parmi toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des votes.

Dernières élections départementales à Rosenau (2015) : rétrospective

C'est avec une majorité des voix que le binôme M. DELMOND Max et Mme SCHMIDIGER Pascale (LUD) a gagné l'élection de Rosenau en 2015. C'est le même binôme (Union de la Droite) qui a été élu dans le canton de Saint-Louis.

Les citoyens du Haut-Rhin ont choisi, en 2015, l'Union de la Droite, en lui attribuant 55,53 % des suffrages. Le Front National est sorti du scrutin avec 34,92 % des votes. Il va falloir patienter jusqu'à l'issue de l'élection pour voir si les électeurs confirmeront de nouveau le parti majoritaire. Ce scrutin permettra de désigner les 34 conseillers départementaux du Haut-Rhin, département comprenant 17 cantons.

Article à la une des élections

Réunion de la gauche en vue de 2022 : "On n'aura pas un nom" dès samedi, prévient Benoît Hamon

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections