← Tous les résultats

Ranspach-le-Bas: Résultats élections régionales et départementales 2021

Élections régionales et départementales à Ranspach-le-Bas (68730) : les enjeux de l'échéance 2021

Dernière mise à jour : vendredi 2 avril 2021

Les 650 résidents de Ranspach-le-Bas prendront leurs responsabilités, en juin, pour élire leurs nouveaux conseillers, dans le cadre des élections régionales et départementales. Pour information, ces élections devaient se dérouler en mars mais, pour la lutte contre la pandémie de coronavirus, l'État a décidé de les repousser.

Résultats des élections régionales de 2015 à Ranspach-le-Bas

Les 6 et 13 décembre 2015 se déroulaient les précédentes élections régionales. Philippe RICHERT (LUD) avait obtenu la majorité à Ranspach-le-Bas (63,74 %) et dans la région (48,4 %). L'Union de la Droite, en 2015, a donc remporté les élections dans le Grand Est avec 48,4 % des voix. Il faudra attendre le résultat de ces nouvelles élections pour savoir quel parti aura la préférence des électeurs.

Rappelons que ce scrutin permettra de désigner les 169 conseillers régionaux du Grand Est.

Les sièges sont distribués ainsi : 50 % pour la liste majoritaire au premier tour ou arrivée en tête au second, le reste réparti de manière proportionnelle parmi toutes les listes ayant emporté plus de 5 % des suffrages.

Retour sur les élections départementales de 2015 à Ranspach-le-Bas

Une majorité des votes ont été attribués au binôme M. DELMOND Max et Mme SCHMIDIGER Pascale (LUD) à Ranspach-le-Bas en 2015. C'est le même binôme (Union de la Droite) qui a gagné le vote dans le canton de Saint-Louis.

Dans le Haut-Rhin, en 2015, l'Union de la Droite a remporté les élections avec 55,53 % des voix. Le Front National avait obtenu, quant à lui, 34,92 % des suffrages. Les partis en place vont tenter de renouveler leur succès à l'occasion de cette nouvelle élection. Ce scrutin permettra de choisir les 34 conseillers départementaux du Haut-Rhin, département comprenant 17 cantons.

Article à la une des élections

Maintien des régionales : "Si on ouvre les restaurants en mai, je ne vois pas pourquoi la démocratie ne pourrait pas s’exprimer en juin", affirme le maire de Rouen

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections