← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Koetzingue

Les habitants de Kœtzingue ont été appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au soir du scrutin lors du 1er tour des municipales, 72,27 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 71,49 % (très légère hausse de 0,78 point). Au niveau du département (Haut-Rhin), on observe que la participation a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 69,28 %, contre 47,17 % cette année.

Les résultats du premier tour ont aidé à allouer une première partie des places du conseil municipal. Dans les municipalités de moins de 1000 habitants, les candidats se présentent sur des listes, mais ce sont les suffrages qu'ils ont chacun emportés qui sont comptabilisés. C'est ce que l'on appelle le scrutin plurinominal. Si un candidat obtient plus de 50 % des votes exprimés et au moins le quart des voix des inscrits, il est dans ce cas élu au conseil municipal.

Scores du premier tour des municipales 2020 : qui est en tête à Kœtzingue ?

C'est Mireille Hell qui, forte de 60,18 % des votes, est en première place, au premier tour des élections municipales. Armelle Mona a pu tabler sur le soutien de 56,83 % des électeurs. La candidate Barbara Wanner, en atteignant un résultat de 55,62 %, remporte la troisième position.

Le chiffre assez élevé atteint par Marcel Heinis (55,01 %), François Gerum-Dirringer (54,10 %), Gérard Arbeit (53,49 %), Aurélie Brunner (53,49 %), Bastien Enderlin (51,97 %), Jean Marc Denis Guidemann (51,97 %), Bertrand Jehl (51,06 %) et Laurent Sutter (50,45 %) atteste leur popularité. D'autres candidats totalisent une part plus basse des votes dans cette commune. Précisons qu'au nombre de ces candidats, on trouve Hélène Cailleaux (49,84 %), David Goldschmidt (49,24 %), Jacques Lambert (49,24 %), Gilbert Bernascone (47,11 %), Sophie Heinis (47,11 %), Sylvie Sutter (46,80 %), Marc Dollmann (46,50 %), Gilles Emile Schmidlin (46,50 %), Olivier Millon (45,59 %), Guy Ueberschlag (45,28 %), Jérôme Feledziak (44,68 %), Yves Dollmann (43,46 %), Gladys Rogarth (43,46 %), Daniel Potek (43,16 %), Florence Rumelhard (42,55 %), Isabelle Barbaras (42,24 %), Laurie Petitdemange (41,94 %), Tania Ritter (37,38 %) et Armelle Simet (33,73 %). Le reste des sièges de conseillers est pourvu à la suite du second tour, en fonction des résultats.

L'épidémie de coronavirus qui frappe aujourd'hui le sol français a rendu nécessaire le report par l'État du deuxième tour des élections municipales, qui, à Kœtzingue, aura de ce fait lieu à une autre date.

Résultats Koetzingue

Abstention : 27.73% Participation : 72.27%
  • Mireille HELL
    60.18 %
    198 votes
  • Armelle MONA
    56.83 %
    187 votes
  • Barbara WANNER
    55.62 %
    183 votes
  • Marcel HEINIS
    55.01 %
    181 votes
  • François GERUM-DIRRINGER
    54.1 %
    178 votes
  • Gérard ARBEIT
    53.49 %
    176 votes
  • Aurélie BRUNNER
    53.49 %
    176 votes
  • Bastien ENDERLIN
    51.97 %
    171 votes
  • Jean Marc Denis GUIDEMANN
    51.97 %
    171 votes
  • Bertrand JEHL
    51.06 %
    168 votes
  • Laurent SUTTER
    50.45 %
    166 votes
  • Hélène CAILLEAUX
    49.84 %
    164 votes
  • David GOLDSCHMIDT
    49.24 %
    162 votes
  • Jacques LAMBERT
    49.24 %
    162 votes
  • Gilbert BERNASCONE
    47.11 %
    155 votes
  • Sophie HEINIS
    47.11 %
    155 votes
  • Sylvie SUTTER
    46.8 %
    154 votes
  • Marc DOLLMANN
    46.5 %
    153 votes
  • Gilles Emile SCHMIDLIN
    46.5 %
    153 votes
  • Olivier MILLON
    45.59 %
    150 votes
  • Guy UEBERSCHLAG
    45.28 %
    149 votes
  • Jérôme FELEDZIAK
    44.68 %
    147 votes
  • Yves DOLLMANN
    43.46 %
    143 votes
  • Gladys ROGARTH
    43.46 %
    143 votes
  • Daniel POTEK
    43.16 %
    142 votes
  • Florence RUMELHARD
    42.55 %
    140 votes
  • Isabelle BARBARAS
    42.24 %
    139 votes
  • Laurie PETITDEMANGE
    41.94 %
    138 votes
  • Tania RITTER
    37.38 %
    123 votes
  • Armelle SIMET
    33.73 %
    111 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 578 habitants
    • 476 inscrits
    • Votants344 inscrits 72.27%
    • Abstentionnistes132 inscrits 27.73%
    • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Koetzingue

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises se fera lors des élections des 15 et 22 mars 2020. Les électeurs des communes n'excédant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant au préalable soumis leur candidature.

Voici les candidats annoncés à Koetzingue pour les Municipales 2020

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Le maire en fonction de Koetzingue, Gérard Arbeit, est candidat à sa réélection. Isabelle Barbaras se porte candidate. On trouve aussi, dans la liste des candidats, Gilbert Bernascone, Aurélie Brunner, Hélène Cailleaux, Marc Dollmann, Yves Dollmann, Bastien Enderlin, Jérôme Feledziak, François Gerum-Dirringer, David Goldschmidt, Jean Marc Denis Guidemann, Marcel Heinis, Sophie Heinis, Mireille Hell, Bertrand Jehl, Jacques Lambert, Olivier Millon, Armelle Mona, Laurie Petitdemange, Daniel Potek, Tania Ritter, Gladys Rogarth, Florence Rumelhard, Gilles Emile Schmidlin, Armelle Simet, Laurent Sutter, Sylvie Sutter, Guy Ueberschlag et Barbara Wanner.
Petit rappel : afin d'être élu au premier tour, le candidat devra remporter une majorité absolue, à la condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales aient voté pour lui. Afin de pouvoir être élu et prétendre à l'un des 15 sièges à pourvoir, il devra atteindre une majorité relative à l'issue du second tour, si celui-ci était nécessaire.

Kœtzingue : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Kœtzingue remet ses places en jeu lors des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Sont invités à ce suffrage les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité dont il est question. Si vous remplissez ces critères, vous êtes convié à voter.

Les Municipales de cette année se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Les élections municipales prennent une forme particulière dans les communes de moins de 1000 habitants. Il s'agit d'un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent même désigner des membres de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les habitants de Kœtzingue avaient choisi 15 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Les candidats Materne Brunner et André Kelbert, avec Véronique Nathalie Pflimlin, Line Lefebvre, Mireille Hell, Laurent Sutter mais aussi Isabelle Rebischung et Sylvie Sutter à leurs côtés, étaient chargés, par les Koetzinguois, de gérer la ville.
Sur 484 inscrits, d'assez nombreux électeurs se sont rendus aux urnes. En effet, 346 de ces derniers ont glissé un bulletin dans l'urne, une forte baisse en comparaison de 2008. Les élections municipales, cette année-là, avaient effectivement provoqué une participation de 87,24 %.

Percevait-on déjà cette tendance aux derniers scrutins ?

Depuis les précédentes Municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier pour les élections présidentielles (2017). En étudiant les résultats de Kœtzingue au premier tour des précédentes Présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux enregistrés au niveau national.
L'écart s'est creusé entre Emmanuel Macron (En marche !) qui a obtenu 16,39 % des voix au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part, qui ont emporté 34,2 % et 23,28 % des suffrages. Emmanuel Macron a au final été élu par les résidents de Kœtzingue, avec 54,97 % des votes. Remarque : le taux de participation était de 80,89 %.
Les scores des élections européennes de 2019 ont privilégié La République en Marche avec Renaissance (24,2 %), ainsi que notamment Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (25,27 %).

Kœtzingue : les informations clefs

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est alors l'occasion idéale de s'apercevoir de la condition socio-économique dans la commune de Kœtzingue.

Que peut-on dire des habitants de Kœtzingue ?

Kœtzingue est une commune du Haut-Rhin, accueillant 600 habitants. Elle est grande de. Aux côtés de Kœtzingue, on retrouve Uffheim, Kappelen ou Bartenheim. Ces dernières font partie des villes qui forment la Communauté d'Agglomération Saint-Louis Agglomération. Les résidents sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 19,90 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. 4,83 %, c'est la part d'immigrés à Kœtzingue. Un chiffre peu important.

Activité, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Kœtzingue ?

Taux d'inactivité et autres chiffres clés : le marché du travail ressemble à ce qui suit à Kœtzingue. Les Koetzinguois sont actifs à hauteur de 54 % de la population (à savoir près de 323 habitants). 56,72 % de la population active figure parmi les employés et professions intermédiaires. Les chômeurs représentent 8 % des résidents koetzinguois. Une majeure partie des personnes déclarant toucher des allocations sont des hommes.
Les ménages koetzinguois perçoivent des revenus bien plus élevés que la moyenne nationale. Le revenu médian à Kœtzingue s'élevait à 30 445 € par an en 2016. Sur l'année 2014, le revenu médian était de 20 000 € en France.
Tout comme les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent un renseignement essentiel sur les communes et leur attractivité. Lorsqu'ils louent, les Koetzinguois choisissent pour moins de 3 % un appartement non HLM de 3 pièces et pour environ 3 % une maison non HLM de 5 pièces. Les propriétaires d'une maison de 5 pièces correspondent à un peu plus de 30 % des résidents, alors qu'ils sont 35 % à posséder une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on évoque Kœtzingue ?

Remarque : les équipements koetzinguois (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Il y a 108 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Kœtzingue, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
La pollution est également un facteur à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.